l'OM au forceps !!!

  •    
  •    
  • om facebook

C'est dans un stade du Roudourou chauffé à blanc, que les Guingampais accueillaient lors de cette 14 ème journée, un OM gonflé à bloc et prêt à en découdre pour obtenir la première place du championnat en compagnie de l'éternelle surprise Niçoise et du non moins ennemi héréditaire Parisien...



18.000 spectateurs ont pris place dans les tribunes (guichets fermés bien entendu, record battu), pendant ce temps la au Vélodrome, ce sont 60.000 Marseillais qui ont investis les gradins (mais c'est une autre histoire :-) )



Carrasso se voit confirmé dans la cage au détriment de Runje (le Croate reprendra sa place quand bon lui semblera dixit Perrin) et en l'absence de nombreux titulaires tels Leboeuf, Fernandao, Celestini, Sakho, Perrin n'ayant guère le choix, c'est une équipe new-look, mais non dénuée d'ambitions qui se dresse sur la route des Rouges et Noirs.Le jeune Cicut (17 ans) ne s'étant entrainé que 3 fois avec le groupe professionnel prendra même place sur la banc.



D'entrée de jeu les Guingampais pressent haut et fort comme on pouvait s'y attendre, mais ce sont bel et bien les Marseillais qui placeront la première banderille avec une superbe percée d'Olembé, malheureusement Bakayoko se pointe trop tard pour loger le cuir dans les filets (3ème)...



Le berger répond à la bergère et il faudra un superbe, que dis-je, un splendide, magnifique, somptueux arrêt de Carrasso sur une tête à bout portant de Drogba pour que les Guingampais n'ouvrent le score (8ème)



Dans ce match très agréable, les occasions se succèdent et l'OM manque encore d'un cheveu deux énormes occasions :Belmadi sur un tir à l'entrée de la surface, mais le Crom s'emploie magnifiquement pour détourner en corner (18ème) ...sur ce dernier, le géant Belge Van Buyten place un

coup de boule qui effleure le poteau Breton...(19ème)



Le match baisse en intensité au niveau des occasions, mais pas au niveau du comportement des joueurs, Chapuis et Meité récoltent un jaune côté Marseillais, et Drogba aura droit au sien également, il manquera même de se faire sortir quelques minutes plus tard avec un mauvais geste sur Van Buyten...



Score nul et vierge à la mi-temps, débat équilibré entre les deux formations...



Ca repart sur le même rythme en seconde période et les Guingampais se font de plus en plus pressants mais l'arrière garde Olympienne veille au grain et repousse toute velléités Rouges et Noires...



Cependant Eloi manque d'un souffle d'inscrire "LE BUT" de cette 14 ème journée en reprennant de volée après un tour complet sur lui même,le ballon tutoie la cage de Carrasso...(56ème)



Les Marseillais à ce moment de la partie souffrent face à de valeureux Guingampais mais réussissent à préserver ce score nul qui n'en ferait pas moins leur affaire...



L'heure de jeu arrive à point nommé pour effectuer les premiers réglages tactiques et c'est le moment qu'Alain Perrin choisit pour faire rentrer le Polonais Swierczewski en lieu et place d'Olembé pour apporter un peu plus de mordant à l'entre-jeu Phocéen...(60ème)

Confirmation des intentions du coach Marseillais, Belmadi sort et laisse sa place au jeune Laurenti ...(65ème)



Les Marseillais à cet instant de la partie ne procèdent qu'en contre mais il n'en faut pas moins pour que Swierczewski sur coup-franc ne manque de tromper l'impeccable gardien Breton, le bien nommé Ronan Le Crom...(70ème)



Son homologue Marseillais n'est pas en reste, et sort encore un superbe arrêt dont lui seul à le secret (Runje peut en prendre des notes) sur un face à face avec l'inusable, l'intenable, l'irresistible Drogba!!! (81ème)



Chapuis manque d'un rien le hold-up parfait mais sa reprise frôle le poteau du gardien Breton... (87ème)



C'est fini, sur ce score de parité 0-0...



L'OM laisse échapper là l'occasion de rejoindre les Niçois en tête du classement, mais ne fait pas moins bien que le PSG, auteur d'un nul sur sa pelouse contre les Sochaliens... Au vu de la seconde période, les Marseillais s'en tirent plutôt bien, et peuvent dire un grand merci à leur nouvelle perle, l'excellentissime Cédric Carrasso qui a gardé sa cage inviolée pour la deuxième fois consécutive...Vedran Runje a du souci à se faire...







































































































































par nass le samedi 09 novembre 2002 à 23h29
OM 2-2 Craiova
Maoulida et Pagis suspendus à Metz

Dans l'actualité de l'OM