Comptes et légendes du Vieux Port XXI

  •    
  •    
  • om facebook

LES HERAULTAIS SONT FATIGUES (semaine du 27 octobre au 2 novembre 2002)

Dimanche :

Hier, l'OM a été sévèrement battu par le PSG 3-0. Outre de sérieuses défaillances techniques, Olembe manquait la plupart de ses passes, Hemdani était très souvent débordé et Runje hésitait quant au bien fondé de ses sorties, c'est la composition alignée par Perrin qui a surpris. Un seul attaquant Sakho, qui ne voyait que rarement arriver les ballons et Fernandao assigné à l'aile gauche en position quasiment de latéral. Plus grave encore, les joueurs ont fait preuve d'un manque d'agressivité patent et Celestini, la rampe de lancement phocéenne a été neutralisée. Le système tactique du manager général semble être décrypté de plus en plus par les formations adverses.

Lundi :

A l'issue du match PSG-OM, 61 personnes ont été interpellées. 8 ont été hospitalisées. Perrin a eu honte de son équipe et Leboeuf a recommencé à courir. Par ailleurs, ce week-end en CFA, la réserve olympienne a battu Agde 2-0. Gentile, pour sa part, a renversé un CRS et a pris la fuite au volant de sa BMW. Il a été mis en garde à vue. A Montpellier, Mézy, le coach de notre futur adversaire, a été viré et remplacé provisoirement par une troïka composé de Bernardet, Baills et Printant pour tenter de créer le fameux choc psychologique...

Mardi :

En match de bienfaisance pour les sinistrés du Gard, l'OM s'est imposé 2-1 face à Saint-Étienne dans la bonne ville d'Alès. Les buts marseillais ont été inscrits par Bakayoko et par Chapuis. Perrin a fait tourner son effectif. Gafour s'est fait remarquer en première période. Jérôme Gavanon a gardé les cages phocéennes en seconde. D'autre part, Gentile, le portier chauffard ne sera pas licencié mais néanmoins sanctionné par le staff olympien.

Mercredi :

La participation de Leboeuf pour OM-France 98 voire pour Guingamp-OM semble compromise. Une échographie laisse apparaître encore une lésion d'un demi-centimètre à la cuisse. Pérez, pour sa part, a ressenti des douleurs au genou. Décidément, retour de prêt physiquement difficile pour l'ancien joueur du Galatasaray. Par ailleurs, certaines rumeurs évoquent la possibilité d'une titularisation de Carasso contre Montpellier, en lieu et place de Runje. Affaire à suivre...

Jeudi :

C'est bel et bien une fronde des joueurs montpelliérains qui a provoqué le départ de Mézy. Lamine Sakho quant à lui, est très incertain pour samedi face aux putschistes héraultais. Il souffre d'une douleur aux ischios-jambiers. Par ailleurs, Piotr Swierczewski, peu utilisé par Perrin depuis le début de la saison, pourrait bientôt rejoindre les jeunes pousses de Tonton Guy ou alors retourner à Bastia et goûter à nouveau aux charmes de l'île de beauté.

Vendredi :

"Un animal blessé vend toujours chèrement sa peau" a dit Perrin en parlant de l'équipe de Louis Nicollin. Gageons que nos chasseurs de but sauront achever la bête. Sakho forfait ne sera pas de la fête. Sur le Vieux-Port, on cause d'une possible venue au mercato d'hiver d'un certain Boa Morte, attaquant de son état. Souhaitons que cette rumeur ne soit qu'un serpent de mer. Le portugais vaguement international cire actuellement le banc de Fulham et ne présente pas des statistiques alléchantes.

Samedi :

Ce soir à 20 H pétante, l'OM reçoit Montpellier. Le match est diffusé, une fois n'est pas coutume, en pay-per-view. Manu Dos Santos a dit : " Nous allons devoir chercher les notions de combativité et d'agressivité dans nos dictionnaires". Pas besoin d'être maître Capello pour comprendre ces choses-là. L'équipe devrait ressembler à çà : Runje/ Meïté- Van Buyten- Ecker/ Hemdani- Johansen-Celestini-Dos Santos/ Fernandao/ Bakayoko- Chapuis.

par Boeuf Mode le samedi 02 novembre 2002 à 04h30
OM 2-2 Craiova
Maoulida et Pagis suspendus à Metz

Dans l'actualité de l'OM