Lorient - OM : et si on cadrait ?

  •    
  •    
  • om facebook

Dans un week-end marqué par le choc entre les Girondins de Bordeaux et l'Olympique Lyonnais, la rencontre entre Lorient et Marseille s'annonce des plus importantes. Après avoir pris les commandes du championnat la semaine dernière, les Marseillais ont l'occasion de se détacher. A désormais sept matchs de la fin, l'OM n'a plus le droit à l'erreur. La première des sept dernières finales de la saison va donc voir un affrontement entre Bretons ayant la volonté de se rassurer après leur défaite à Nice (2-0) et Phocéens qui cartonnent en championnat, notamment à l'extérieur. De plus, il sera question de se rassurer après la défaite et l'élimination face au Shakhtar Donetsk. Car désormais, tous les espoirs des supporters reposent sur le championnat. Aux joueurs de se battre pour atteindre cet objectif.

Bienvenue chez les Merlus
L'adversaire du soir est donc le Football Club de Lorient. Qui peut imaginer un autre résultat qu'une victoire en terres bretonnes ? Attention. Bien qu'au Moustoir, les hommes de Christian Gourcuff soient plutôt médiocres, un faux-pas peut très vite arriver. Avec quatre victoires, cinq nuls et six défaites, les Lorientais sont classés dix-huitièmes sur vingt au classement des matchs à domicile. En revanche, au classement général ils se positionnent à la neuvième place. Les Lorientais sont donc à prendre au sérieux et il ne faudra pas s'attendre à une partie de plaisir. Dans un stade à guichets fermés, les Merlus joueront (comme les équipes réputées plus faibles font contre l'OM) le match de leur vie.

L'heure de faire tourner ?
Les hommes de Gerets devront se méfier des deux meilleurs joueurs du club breton cette saison : Fabrice Abriel et Kevin Gameiro. Auteurs respectivement de six et huit buts, ces deux hommes sont les pièces maitresses de l'effectif des oranges et noirs. Si Sylvain Marchal et Ulrich Le Pen sont d'ores et déjà forfaits, Mickaël Ciani est lui toujours incertain.
Du côté phocéen, Eric Gerets devra composer sans Mamadou Niang et Taye Taiwo. Ce dernier devrait être remplacé dans son couloir gauche par Bolo Zenden.
En revanche, Karim Ziani qui est revenu dans le groupe depuis quelques jours pourrait reprendre la compétition face au club qui l'avait révélé avant son transfert à Sochaux.
Auteur d'une prestation plus que convaincante face au Shakhtar Donetsk, Charles Kaboré pourrait occuper le couloir droit en lieu et place de Tyrone Mears qui avait semble-t-il éprouvé quelques difficultés physiques face à Grenoble.

Un (énième) tournant de la saison
Ce match si "banal" dans le calendrier olympien s'est donc transformé en un nouveau tournant. Un virage de plus, comme chaque semaine depuis que l'OM affirme ses ambitions de titre de champion de France. Une victoire au Moustoir permettrait aux Olympiens de garder leur place de leader voire même de creuser l'écart sur Lyon et Bordeaux, en fonction du résultat de leur confrontation. Si le peuple marseillais sera à fond derrière ses joueurs, il suivra aussi d'un oeil intéressé la rencontre entre Bordelais et Lyonnais. Ce week-end, c'est tout ou rien. Seuls les trois points comptent. Pour cela, il faudra se montrer plus réalistes que face aux Ukrainiens. Le destin est entre leur pieds, Marseillais, à vous de jouer !

par VaLoM59 le samedi 18 avril 2009 à 16h56
Lorient - OM : le groupe olympien
Lorient - OM : Olivier Thual au sifflet

Brandao : son actualité