ASSE 0-3 OM : les olympiens sont candidats

  •    
  •    
  • om facebook

Après la trêve internationale, l'OM se déplace à Geoffreoy Guichard ce soir, un match très important pour les Olympiens dans l'optique de rester dans la course au titre. En effet, jouant le dimanche soir, les Marseillais connaissent déjà le résultat de leurs concurrents. Tous les adversaires phocéens pour le titre suprême ont triomphé. A l'OM d'en faire de même face à un club stéphanois en perdition qui végète actuellement dans la zone de relégation. Une rencontre à haute tension ! Une victoire pourrait permettre aux hommes d'Eric Gerets d'enchainer un huitième match en L1 sans défaite et de se dévoiler définitivement comme un candidat au titre.


Le match :
Mandanda dans les buts. Mears, Hilton, Civelli, Taiwo en défense. Cheyrou, Cana, Valbuena au milieu. Koné, Niang, Brandao en attaque.

4ème minute : Mirallas, lancé en profondeur mais excentré, frappe instantanément. Mandanda repousse en corner.

Les Marseillais sont acculés en ce début de match, trop d'erreurs techniques qui ne permettent pas à l'OM de sortir de son camp et de développer son jeu. Saint-Étienne met la pression.

12ème minute : suite à un cafouillage et un contre de Koné, le ballon revient dans les pieds de Brandao, seul aux 6 mètres, le Brésilien frappe mais Janot jaillit et détourne le ballon en coup de pied de coin, du pied.
20ème minute : bel enchainement côté marseillais, Koné contrôle et décale Brandao qui réalise une transversale pour Valbuena. Le lutin rentre vers l'intérieur et adresse une frappe trop écrasée pour inquiéter le portier stéphanois.
22ème minute : centre à ras de terre de Mirallas. Mandanda se couche et capte le cuir.

A la moitié de la première période, égalité parfaite pour la possession de balle. Les Phocéens sont revenus dans la partie, à eux maintenant d'accélérer pour marquer le premier but.

Imprécis et précipité, l'OM est trop brouillon pour espérer se créer des occasions... Les attaquants sont esseulés.

32ème minute : Taiwo dédouble Valbuena sur le côté gauche. Centre haut du Nigérian qui passe devant le but, Varrault par soucis de sécurité dégage en corner.
33ème : sur le corner, Valbuena trouve parfaitement Niang, laissé seul aux 6 mètres et lancé. Le Sénégalais expédie cette tête largement au dessus.
35ème : Faute de Civelli sur Ilan qui offre un coup franc aux 20 mètres à l'ASSE et Machado. Celui ci envoie le ballon au dessus du but de Mandanda.
40ème : Centre de Mears suivie d'une tête molle de Valbuena facilement captée par Janot.

Marseille prend l'ascendant en cette fin de mi-temps, un but serait le bienvenu.

Mi-temps sur le score nul et vierge de 0 à 0. Un match ennuyeux avec beaucoup de déchets techniques où les Marseillais n'auront pas mis le grain de folie habituel et nécessaire pour faire sauter le cadenas vert. Hatem Ben Arfa est parti à l'échauffement. La clef de la rencontre vient peut-être du petit génie phocéen capable d'enflammer le match...

45ème minute : comme annoncé, Hatem Ben Arfa entre en jeu à la place de Bakari Koné.
46ème minute : Valbuena slalome entre les défenseurs stéphanois mais écrase son pointu. Facile pour Janot.
47ème minute : Mears déborde et offre un caviar à Brandao qui, surpris, rate l'immanquable, tout près du but.
48ème minute : Taiwo, excentré à gauche, envoie un pétard dans un ange fermé, le gardien stéphanois repousse des poings.

Les Marseillais sont beaucoup plus offensifs en ce début de deuxième mi-temps.

50ème minute : Ben Arfa décoche une frappe des 20 mètres à ras de terre, ça passe près du montant gauche de Janot.
51ème minute : dégagement de Janot, énorme raté d'Hilton, Gomis se retrouve seul et tente de lober Mandanda, au dessus.
51ème minute : Cheyrou, servi en retrait, envoie un tir largement au dessus.
55ème minute : corner de Valbuena repris par Niang, sans danger. Sortie de but.
57ème minute : Bayal fait mine de donner un coup de pied à Brandao au sol. Aucun carton...
59ème minute : Coup franc surpuissant de Taiwo détourné par le mur, Janot repousse des pieds. Niang qui a suivi est retenu par le maillot par Mirallas. Penalty indiscutable malgré les gémissements stéphanois! Carton jaune adressé à Bayal pour contestations.

61ème minute : Penalty transformé par Niang tout en sérénité, il ouvre son pied au dernier moment et prend à contre pied Janot. (Asse 0-1 OM, 61ème)


62ème minute : Carton jaune pour Landrin pour un tacle dangereux sur Valbuena.

Saint-Étienne pète les plombs, aux Phocéens d'en profiter.

63ème minute : Superbe frappe flottante d'Ilan, Mandanda se détend et repousse sur Mirallas qui rate l'immanquable en expédiant le ballon au dessus de la barre !
67ème minute : Ben Arfa multiplie les coups de reins et perce l'arrière garde de Saint-Etienne. Il croise son plat du pied mais Janot réalise un arrêt réflexe impressionnant ! Dommage...
70ème minute : M'Bami remplace Valbuena pour densifier le milieu de terrain.

73ème minute : action magnifique pleine de facilité côté marseillais. Cheyrou lancé par Taiwo fait la différence face à Bayal et adresse une offrande à Brandao qui n'a plus qu'à pousser le ballon de la tête au fond du but. Superbe ! (ASSE 0-2 OM 73ème)

75ème minute : Marseille déroule ! Coup franc de Ben Arfa repris par Civelli, Tavlaridis détourne de la main, Niang surgit et place une tête croisée hors de portée de Janot. L'OM a tué le match ! (ASSE 0-OM 3)

Le match baisse de rythme, les Stéphanois se sont faits une raison face à la fougue phocéenne. Les Marseillais gèrent tranquillement.

85 ème minute : Niang, décisif et auteur de deux buts, cède sa place à un autre Mamadou. Samassa entre pour les dernières minutes.

88ème minute : coup franc stéphanois de Dernis aux 20 mètres qui ne donne rien. Signe de l'impuissance des hommes du Forez ce soir.


Conclusion :

L'OM frappe fort ! En réponse aux victoires de ses concurrents, l'Olympique de Marseille s'est imposé 3 à 0 à Geoffreoy Guichard, une leçon. Après une entrée en matière difficile, les hommes d'Eric Gerets ont pris les commandes du match pour ne plus les lâcher. Une seconde mi-temps de folie avec la rentrée en jeu de Ben Arfa où les Phocéens feront plier trois fois les joueurs d'Alain Perrin. Mamadou Niang a été l'homme décisif du jour avec un penalty provoqué et transformé, ponctué d'un deuxième but. Toute l'équipe de la Canebière est à créditer d'un bon match. Sobre et sérieux, l'OM s'est aujourd'hui affirmé comme le principal challenger de Lyon. La rencontre de ce soir lance le sprint final ! L'Olympique de Marseille est on ne peut plus serein, à quelques jours d'aller défier le Shakhthar, pour le compte des quarts de finale de la Coupe UEFA. Une belle fin de saison peut être envisagée.

par marseillaisdu62 le dimanche 05 avril 2009 à 23h37
ASSE - OM : le onze marseillais
Valbuena : "on a gardé nos valeurs"

Mamadou Niang : son actualité