Ligue 1 : les candidats au titre !

  •    
  •    
  • om facebook

Jamais depuis 8 ans, le championnat de Ligue 1 n'avait été aussi indécis. La faute à un Lyon qui se déplume chaque année et à une concurrence accrue par l'impatience de clubs résolus à gagner enfin un titre pour calmer leurs supporters. Aujourd'hui, bien futé celui qui est capable de dire qui remportera le titre cette saison. Malgré tout, voici un petit tour de terrain des candidats possibles au succès final.


Les postulants
Toulouse : critiqué par Luis Fernandez en début de saison, lequel se déclarait très inquiet par le mercato d'Alain Casanova, le TFC s'en sort plutôt bien. L'ancien boss du milieu du Matra a d'ailleurs effectué un retournement de veste magistral, depuis plusieurs mois et au gré des résultats des Violets ! Sans déployer un jeu enthousiasmant, l'entraineur toulousain a su exploiter tout le potentiel de son effectif pour pointer actuellement à quelques longueurs du leader. L'éclosion du provençal Gignac n'est pas non plus pour nous déplaire. Le match face à Marseille devrait permettre de voir si cette équipe a le rang qu'elle mérite. Attention au dernier match de la saison face à Lyon qui pourrait faire bien des dégâts !

Lille : orphelin du maitre du football Champomy Claude Puel, les dirigeants du LOSC ont misé sur Rudi Garcia et ne s'en plaignent pas ! Avec un Bastos jamais avare d'efforts et un Cabaye toujours aussi performant, les Lillois demeurent une des équipes les plus en forme actuellement et postulent désormais sérieusement à une place en Ligue des Champions. La réception du PSG et de l'OM devrait être déterminante dans le destin des coéquipiers de Mavuba. A moins qu'ils décident de disputer ces rencontres au Stade de France ?


Les outsiders
Paris : embarqué comme l'Olympique de Marseille dans une Coupe d'UEFA à leur portée, le Paris-SG propose cette année un football séduisant, avec notamment 4 recrues de très haut vol (Claude Makelele, Ludovic Giuly, Guillaume Hoarau et Stephane Sessegnon). Certes défaits récemment par un OM survolté, les Parisiens restent à une portée de fusil du Lyon et attendent le moindre de ses faux-pas ! Le PSG bénéficie aussi d'un calendrier clément avec comme uniques délicates échéances Lyon et Rennes.

Marseille : à de nombreuses reprises, l'Olympique de Marseille a grillé des occasions de voler le leadership à l'ogre lyonnais et laissé filer bien des points qui feraient la différence aujourd'hui ! Avec un déplacement à Lille et les réceptions de Toulouse, Lyon et Rennes, Marseille a son destin entre les mains même si la partie n'est pas gagnée d'avance. Deux scénarios possibles : soit les joueurs démontrent de l'envie et la rage de vaincre, comme au Parc des Princes il y a quelques jours, et dans ce cas tout est possible, soit les joueurs prennent la grosse tête et l'OM passera une nouvelle fois à côté de son sujet.


Les favoris
Bordeaux : bénéficiant d'un calendrier dépeuplé des "grosses écuries" du championnat en dehors de Lyon et dans une moindre mesure Rennes, les Girondins sont clairement en mesure d'accrocher le titre cette saison. Emmenés par un Yoann Gourcuff dont le génie éclabousse bien des matchs, et un Laurent Blanc qui maitrise totalement son sujet malgré son peu d'expérience en tant qu'entraineur, les Bordelais reviennent forts. Certes la profondeur de leur banc n'a rien à voir avec celle du banc lyonnais ou marseillais mais la qualité est là. Et Bordeaux ne tremble jamais face aux petits clubs comme en témoigne le cinglant 3 à 0 infligé aux Havrais à l'extérieur ce week-end. A noter que Bordeaux jouera aussi une finale de Coupe de la Ligue face à Vannes ! Une formalité ...

Lyon : grand favori en début de saison, l'Olympique Lyonnais est bien moins dominateur qu'on aurait pu le pressentir il y a encore quelques mois. Malgré tout, Lyon reste une machine de guerre, une machine à gagner et l'expérience demeure prépondérante dans le sprint final. Est-ce que la lourde gifle (mais logique) infligée par le FC Barcelone au Camp Nou aura laissé des traces ? Peut-être pas. Lyon est armé pour conserver le titre une année supplémentaire, comme l'a récemment concédé Lorik Cana. Il semble que seule une blessure de leur serial buteur, Karim Benzema, pourrait réellement enrailler la machine. A noter que Lyon devra affronter Bordeaux, le PSG, l'OM et Toulouse. Un calendrier pas si évident...

par Meyer Lanski le dimanche 29 mars 2009 à 21h40
Diouf parle de Tapie
Gadi sera à l'Euro 2009

Laurent Blanc : son actualité