Valenciennes 1-3 OM: revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

Succès logique et mérité pour les Phocéens face à une faible équipe de Valenciennes, les joueurs d'Eric Gerets ayant dominé la rencontre du début à la fin même si Puyol a réussi à inscire un but à quelques minutes du terme. Ce résultat permet aux Olympiens de reprendre la 2ème place au classement, à seulement un petit point de Lyon, mais aussi et surtout d'être dans les meilleures conditions possibles avant le déplacement au PSV en Ligue des Champions.

Eurosport.fr : "L'OM sur les talons de l'OL"
C'est une constante depuis le début de saison : l'OM aime se faire peur. La victoire marseillaise à Valenciennes - la première depuis le 8 septembre 1978 - a confirmé la tendance. Comme à Rennes (4-4), au Mans (1-1) ou à Bordeaux (1-1), Marseille mène souvent au score loin du Vélodrome, mais peine à se mettre à l'abri. Cette fois, les Olympiens ont fait le plein de points. Pour cette ultime rencontre de la 9e journée de Ligue 1, ils sont repartis de Nungesser avec ce qu'ils étaient venus chercher : une victoire. Les voilà seuls deuxièmes du Championnat. Les voilà surtout revenus à une petite longueur du leader lyonnais. Eric Gerets a donc de quoi être comblé. Au terme d'un match qu'elle a maîtrisé mais qu'elle aurait dû tuer bien plus tôt, son équipe peut se targuer de demeurer la seule équipe invaincue de l'Hexagone. A l'aube d'une semaine qui verra les Phocéens défier le PSV à Eindhoven, mercredi en Ligue des champions, et recevoir le PSG dimanche, pour un Clasico alléchant, c'est toujours bon pour la confiance. Mais pour arracher son cinquième succès de la saison, l'OM n'a pas forcé son talent. Sans Ziani et Cana, mais avec son quatuor Koné-Valbuena-Ben Arfa-Niang, Marseille a mis moins d'un quart d'heure pour prendre à défaut une défense valenciennoise privée de Bisevac.

Football365.fr : "L'OM se rapproche"
Valenciennes n'y arrive plus et n'a plus gagné depuis le 23 août. Marseille en a profité dimanche dans un Nungesser qui n'est plus une place forte imprenable. Les Olympiens, buteurs d'entrée ont eu un poil de chance sur une rare frappe de Tiéné, mais dans l'ensemble, leur succès est tout sauf usurpé. Supérieurs techniquement et tactiquement, les Marseillais ont même maîtrisé tranquillement le jeu en seconde période avant d'inscrire un second but par un bon Ben Arfa pour mettre fin au suspense, même si Pujol a sauvé l'honneur des Nordistes. Grâce à cette victoire, embellie par un but de Kaboré dans le temps additionnel, l'Olympique de Marseille demeure toujours invaincu en championnat et revient à une longueur de Lyon. Valenciennes, lui, est 17eme après ce quatrième revers consécutif.

La Provence.com : "Un dauphin bien armé"
C'est ce qu'on peut appeler une préparation idéale. Même si les Olympiens n'ont cessé de rappeler que le déplacement à Valenciennes n'était pas moins important que celui de mercredi, sur le terrain d'Eindhoven, force est de constater qu'outre les trois points et la conquête de la deuxième place, cette victoire est on ne peut plus rassurante à trois jours de jouer son avenir en Ligue des champions. L'opposition n'avait, certes, rien d'impressionnant ce soir. [...] Eindhoven, vaincu à l'extérieur ce week-end, est prévenu. Son prochain adversaire monte en puissance et a démontré ce soir qu'il avait de sérieux arguments de faire mieux que de la figuration sur la scène européenne.

Site officiel de l'OM
Dix dernières minutes stressantes ne doivent pas masquer la prestation maîtrisée des Olympiens à Nungesser. Certes, le but de Pujol à la 80e minute de jeu a redonné à Valenciennes un espoir qui semblait perdu depuis longtemps. La faute à un OM outrageusement dominateur tout au long de la partie qui double pour le coup Bordeaux, Toulouse et le Mans pour se loger en deuxième position au classement à un point de Lyon. [...] Le parcours haletant qui attend les Olympiens durant les prochaines semaines a démarré de la meilleure des manières.

Sport24.com : "Marseille en dauphin"
Eric Gerets peut tirer de bons enseignements de cette soirée. Malgré l'absence de Cana, son 4-5-1 a tenu le choc, aussi bien derrière que devant. Hatem Ben Arfa peut à coup sur postuler au titre d'homme du match. Un but, des dribbles déroutants. L'ancien Lyonnais affiche des belles dispositions avant la Ligue des Champions. Valbuena et Koné, autour de lui, ont offert de belles solutions, avec un but en prime pour l'Ivoirien. Derrière, bon match de Taiwo, qui a en plus apporté devant, alors qu'Hilton est apparu très sûr.

par Neo59 le lundi 20 octobre 2008 à 12h38
VA-OM : suite des réactions (1)
OM - PSG: Giuly est forfait

Charles Kaboré : son actualité