Valenciennes - OM : pour panser ses plaies

  •    
  •    
  • om facebook

Après une trêve internationale pour le moins agitée entre les menaces de grèves, Raymond Domenech, les sifflets du Stade de France, les " sanctions " de l'UEFA envers l'Atletico Madrid, la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end et l'OM avec elle. Seul club invaincu du championnat, les Marseillais tenteront de poursuivre cette série en faisant un bon résultat au Stade Nungesser, 15 ans après la fameuse histoire OM-VA. Pourtant, c'est bien à tout autre chose que l'on a envie de penser en ce week-end de match. Cette histoire fait partie du passé, nul besoin de revenir dessus même si les média en feront certainement grand usage comme chaque année lors de cette rencontre dans le Nord.

Pourtant, il est dur pour nous de ne pas repenser encore et toujours à cette satanée soirée de coupe d'Europe à Madrid. L'UEFA, qui avait condamné l'Atletico, s'est finalement ravisée pour reporter à plus tard ses sanctions d'interdiction de stade. Mais bien plus que ces sanctions que la plupart des gens auront eu l'indécence de trouver justes, c'est les réactions espagnoles qui nous auront chagrinées. Au lieu de reconnaître leur faute et d'envisager un match retour plus calme que cela ne risque d'être le cas, ils se sont montrés indignes en incriminant les supporteurs olympiens. De quoi vraiment donner la nausée ... Ce début de saison est très lourd pour les supporteurs de l'OM après la disparition de deux d'entre eux sur la route du Havre puis ces événements lors du déplacement à Madrid. Alors quoi de mieux pour guérir ces blessures à jamais indélébiles que d'avoir le bonheur d'une victoire à l'extérieur.

Car c'est là aussi que nous attendons au tournant notre équipe. C'est eux qui sauront réconforter tous les supporteurs de l'OM en leur apportant cette inconditionnelle joie éprouvée par tous après une victoire. Et quoi de mieux que de le faire dès ce week-end face à une équipe de Valenciennes fragile et plus inconstante à domicile que par le passé ? L'armada offensive de l'OM sera là encore attendue au tournant. On attendra un éclair de génie de Hatem Ben Arfa, stupidement chahuté par le Stade de France, pour faire basculer la rencontre du bon côté. Mais on espère surtout que le physique suivra car une série importante de matchs arrivent avec le PSV dès le milieu de semaine prochaine pour savoir si l'OM pourra continuer à espérer une qualification pour les 1/8ème de finale de la Ligue des Champions.

Mais nous aurons largement le temps de penser à la Ligue des Champions en temps voulu car, très clairement, l'objectif de la saison c'est le championnat et rien d'autre. L'OL a lourdement trébuché face à des Rennais inspirés et ils ont donc relancé un peu la Ligue 1 puisque l'OM n'est plus qu'à trois petits points. Néanmoins, il faudra prouver plus de régularité dans les performances au cours de la saison pour tenter de déloger l'OL de son trône. Car passer d'une prestation aussi solide à Chaban Delmas à un match aussi peu reluisant à domicile face à Caen n'est pas digne d'une équipe qui prétend à devenir champion de France. Alors il faudra redresser la tête face aux Nordistes, notamment défensivement où les problèmes sont récurrents depuis de nombreuses saisons. Cette fébrilité marquée par des erreurs individuelles ne doit plus être l'apanage de l'OM pour assumer ses ambitions. Cela vise aussi bien les défenseurs ou les milieux de terrain que Steve Mandanda qui semble traverser une période de perte de confiance. Cela s'est encore traduit avec l'équipe de France comme face à Caen. Mais à la vue de sa saison passée, nous n'avons aucun doute sur le fait qu'il retrouvera au plus vite son meilleur niveau et qu'il fera taire ses détracteurs qui l'encensaient il y a encore quelques semaines. Car si l'on peut constater une baisse de forme, on ne peut pas le condamner pour tout ce qu'il a déjà prouvé.

Nombreux sont ceux qui voudront donc panser leurs plaies face à Valenciennes. Et parmi ceux là nous pouvons associer les joueurs d'Antoine Kambouaré qui ont eux aussi une belle raison de se battre toute la saison pour leur ami David Sommeil qui retrouve petit à petit ses moyens après son grave problème de santé. Chaque équipe voudra donc faire du bien aux siens en leur amenant la joie d'une victoire. Car il faut bien que le football dépasse parfois le cadre du résultat sportif et retrouve sa vraie raison d'être, être un vecteur d'émotions pour tous ceux qui aime ce jeu et leur équipe. Nous somme de ceux là. Et rien ne pourrait faire plus plaisir à tous les amoureux de l'OM qu'une victoire pour oublier les tracas extra sportifs de ce début de saison. A vous, messieurs, de vous battre pour tous ceux qui se battent pour vous à chaque match !

par Nickelbast le samedi 18 octobre 2008 à 23h25
Le PSV s'incline
Lyon concède le nul !

Mamadou Niang : son actualité