Sochaux - OM : que du bonheur...

  •    
  •    
  • om facebook

Année après année, quand la Coupe de la Ligue est de retour au calendrier, on ne peut s'empêcher de railler cette compétition ennuyeuse et peu enthousiasmante. Terminer second du championnat permet de se qualifier directement en Ligue des Champions (pour combien de temps encore ?), mais aussi d'éviter un seizième de finale, une affiche contre un mal classé qui voit là déjà l'unique chance de sauver une saison mal embarquée, et les commentaires avertis des journalistes de France Télévision... Mais l'OM a décroché la troisième marche du podium, et nous revoilà à quelques heures de l'angoisse...

Dans le meilleur des cas, les Olympiens peuvent aller chercher de façon sereine une qualification à Bonal face à une équipe qui régresse d'année en année. Bousculée au Vélodrome par les Doubistes, la formation d'Eric Gerets nous avait gratifié d'un de ces matchs où elle peut gagner 4-0 comme finir à 2-2. Ici, pas de nul qui tienne, seule la qualification anecdotique ou l'élimination honteuse seront au programme. Car franchement, qui ira fêter une victoire contre un club dont la principale recrue estivale est Jacques Faty ? En revanche, une nouvelle sortie sans gloire d'une coupe qui n'a jamais sourit à l'OM viendrait plonger un peu plus une équipe qui doute. Pourtant l'OM a toujours aimé les coupes, peut être que celle du président à moustaches respire trop la médiocrité made in LFP.
Dans la bande des coupes, La Ligue des Champions, tout le monde a envie de l'embrasser, et plus si affinité. Mais la plupart du temps, quand elle ne se refuse pas à vous, elle vous plaque comme un malpropre pour un autre qui a plus de thunes... La Coupe de France, c'est la bonne copine. On aime passer du temps avec elle, et quelques fois on va au bout ou presque. A côté, la Coupe de la Ligue, c'est la copine moche. Celle qu'on aime quand on est bourré, et qu'on aimerait bien se taper à défaut de rester bredouille. Et c'est tout là le problème pour l'OM, qui n'a rien à se mettre sous la dent depuis tellement longtemps que même cette coupe en carton ferait plaisir dans la vitrine...
La rencontre verra probablement un turnover dans le 11 de Gerets. Soit contraint par des blessures, soit pour économiser certains cadres de l'équipe. Mais des joueurs comme Grandin ou Kaboré seraient titulaires chez les jaunes et bleus. Bien malheureusement, pas de turnover pour le poste qu'occupait Djibril Cissé. Celui qui a été tant décrié lorsqu'il portait la tunique phocéenne, se fait aujourd'hui remarquer par le besoin indéniable d'un joueur bon de la tête, d'un buteur qui donne de la profondeur à son équipe. Un peu tard pour le regretter...

Une belle soirée d'automne, pas besoin de zapper entre Plus belle la vie et la prise d'antenne de Daniel Lauclair, et l'équipe B de Sochaux... What else ? Bien entendu, comme à chaque apparition de notre Ohème, nous allons vivre ces 90 minutes en poussant derrière nos couleurs. N'empêche qu'en Coupe de la Ligue, les couleurs ressortent ternies au lavage. La qualif, et Paris au prochain tour. Le reste n'a pas beaucoup d'importance...

par Yoyo73 le mercredi 24 septembre 2008 à 14h46
Pour Daf la priorité c'est Lorient
Coupe de la Ligue : le dispositif de France 3

Charles Kabore : son actualité