OM 2-1 Brann Bergen: revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

Dans un stade Vélodrome endeuillé par la disparition de deux supporters des MTP dans la tragédie routière du week-end, l'OM a assuré l'essentiel en se qualifiant pour la Ligue des Champions, en disposant de Brann Bergen (2-1). Dans un match longtemps indécis, notamment à cause de la solide opposition norvégienne, les Phocéens auront finalement fait la différence au mental, grâce à deux buts de Mamadou Niang. Si le contenu du match ne restera pas dans les annales, on retiendra tout de même que l'OM s'apprête à disputer la plus prestigieuses des compétitions européennes pour la deuxième année consécutive, ce qui ne lui était plus arrivé depuis quinze ans.

OM.net : l'OM y est
Cette fois, ça y est. L'OM y est pour de bon. Les Olympiens ont validé définitivement leur ticket pour la Champions League, concrétisant les efforts de leur formidable remontée la saison dernière. L'oblitération n'a pratiquement pas été contestée. La supériorité marseillaise ne faisait pas l'ombre d'un doute. Tout juste l'OM a-t-il du fermer les écoutilles dans le dernier quart d'heure après l'égalisation de Sigursson, de la tête. [...] Les joueurs d'Eric Gerets avaient fini par trouver l'ouverture, après une multitude d'essais. A la 66e, sur une ouverture télescopique de Taiwo, Niang s'était joué, en filou, de l'arrière-garde adverse pour être le premier sur le ballon, devancer le portier et ouvrir le score. Et le Sénégalais récidiva, tout aussi opportuniste, dans le temps additionnel en taclant devant Opdel une remise en retrait mal assurée pour le but de la victoire finale. Les doigts pointés vers le ciel, le buteur associa Imad et Lahcen au bonheur du Vélodrome.

Football365.fr : l'OM a souffert
Après un match longtemps indécis face à Brann Bergen, l'OM a validé son billet pour la Ligue des Champions. Une qualification en forme d'hommage aux deux supporters décédés la semaine passée. [...]Après un quart d'heure de tâtonnement, l'OM donne enfin la sensation de rentrer dans le match, avec notamment une frappe de Taïwo qui vient trouver le poteau. Les Norvégiens ne se laissent pas pour autant dépasser, et bien regroupés derrière, attendent les solutions. A la mi-temps, c'est avec logique que les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 0-0. En seconde période, l'OM va jouer à se faire peur. Après vingt-cinq bonnes minutes ponctuées d'un but de Niang (67eme), les Marseillais ont trop tergiversé et encaissé un but seulement six minutes plus tard. De quoi se remettre à douter. C'était sans compter ce diable de Niang qui s'est offert un doublé en toute fin de match pour envoyer son équipe définitivement en Ligue des Champions.

Lequipe.fr : Marseille au rendez-vous !
L'Olympique de Marseille retrouve la Ligue des champions pour la deuxième année consécutive mais que ce fut dur ! Les Olympiens ont dominé mais se sont fait peur face aux Norvégiens de Brann Bergen (2-1). Ils rejoignent tout de même L'Olympique Lyonnais et Bordeaux pour la phase de poule, qui débutera au mois de septembre. [...]Marseille a fait le plus dur, mais une nouvelle fois s'est désuni sur le tard et a failli boire la tasse. Il faudra un OM plus conquérant que ça pour atteindre l'objectif fixé par Eric Gerets : "faire mieux que l'année passée".

Laprovence.com : une qualification dans la douleur
Le stade Vélodrome explose de bonheur... et la musique de la Ligue des Champions résonne déjà dans l'enceinte marseillaise. L'OM se qualifie pour le deuxième tour de la plus prestigieuse des coupes européennes ! En battant Brann Bergen sur le score de 2 à 1 (3-1 au total), les Olympiens ont assuré l'essentiel... et peuvent remercier Mamadou Niang, double buteur heureux, voire chanceux, ce soir.

Sport24.com : dans la cour des grands
Au terme d'une prestation poussive, l'OM, grâce à la malice de Mamadou Niang, est venue à bout de Brann Bergen (2-1). Les Phocéens obtiennent donc leur billet pour la phase de poules de la Ligue des Champions ! Toujours marquée par la disparition de deux de ses supporters ce week-end, Marseille jouait une bonne partie de sa saison dans une ambiance lourde. En recevant Brann Bergen après s'être imposés en Norvège (1-0), les Phocéens se devaient absolument d'assurer leur place pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. [...]Il fallait attendre les derniers instants pour voir Niang, encore filou, profiter d'une tête en retrait mal assurée pour glisser le ballon au fond (2-1, 90e), et offrir définitivement aux siens leur place en phase de poules de la Ligue des Champions !

par Arn-oo le jeudi 28 août 2008 à 09h09
L'OM dans le troisième chapeau
Pape Diouf : sortir du groupe serait un exploit !

Mamadou Niang : son actualité