OM - Brann Bergen : faites le pour eux

  •    
  •    
  • om facebook

Elle va être longue, cette minute de silence. Elles vont paraître interminables, ces soixante secondes sans le moindre bruit, pour un adieu à Lacene et Imad. Ils sont partis trop tôt en vivant la passion qui nous unis, nous aurons forcément une pensée pour eux et pour leurs proches. Une belle victoire, un soir d'été, voilà la meilleure façon de leur rendre hommage, et d'envoyer ce club qui les faisait vibrer dans le gotha européen. Cela ne peut pas en être autrement. Cela ne doit pas en être autrement...

Bien entendu, même si les Norvégiens feront sans nul doute preuve de respect et de compassion, ils ne vont pas se présenter au Vélodrome en victimes expiatoires. Après tout, le champion de Norvège en titre peut largement renverser un but de retard, non ? Sauf que le Bergen 2008/2009 est moins fort que lors de la précédente saison. Ce serait une cruelle désillusion de laisser filer ce précieux sésame face à une équipe dont la superstar se nommait Helstad, et qui s'est mangé un superbe 8-1 en deux matchs contre Everton en Coupe UEFA la saison passée... Comme l'a dit coach Gerets, l'OM a le devoir de l'emporter, et ce sur bien des plans.
Sur le plan affectif et émotionnel tout d'abord. L'Olympique de Marseille reste affecté par le terrible accident de samedi. Et comme l'OM et ses supporters ne font qu'un, une qualification permettrait de continuer l'histoire, sans pour autant oublier ce cruel événement. Lacene et Imad auraient fêté cela au sein des MTP, nous le feront en pensant à eux.
Sur le plan sportif, cette dernière marche avant la Champion's League est bien évidemment primordiale. Pouvoir retrouver tout le gratin européen, se frotter aux meilleurs effectifs du monde, et emmagasiner de l'expérience pour un groupe encore jeune, cela n'a pas de prix. A côté, la Coupe UEFA c'est comme se taper la copine moche de la plus jolie fille du quartier...
Sur le plan économique, bien entendu. Difficile de lire un article de presse qui n'associe pas la Ligue des Champions avec l'adjectif " lucrative ". Et quand on voit que l'OM recrute un joueur en rupture de banc au Mans pour compenser le départ en prêt de son buteur expérimenté, on peut se dire que cette manne financière est vitale... Où sont passés les euros des ventes de Ribéry et Nasri ? Où s'est envolé le bénéfice comptable de la saison dernière ? Contentons nous d'applaudir, de siffler et d'espérer que Mamadou Samassa nous offrira une éclosion Valbuenesque, voire Mandandesque.
Enfin, cette qualification tant espérée, elle pourrait être parfaite sur le plan de la passion et de la rivalité. Cela serait génial de retrouver un Bayern, un Chelsea ou un Arsenal sur notre route et ainsi avoir l'occasion de donner une ovation à Franck, à Didier ou à Samir. Voir nos favoris marquer un but au Camp Nou, entendre les chants olympiens à Old Trafford, sentir la ferveur du peuple marseillais à travers l'Europe... Mais déjà ressentir la pression du tirage au sort, dès cette fin de semaine ! Que du bonheur !

On l'aura compris, ces 90 minutes seront la base de la saison des Phocéens. En faisant un match sérieux défensivement et grâce au talent de nos attaquants, l'OM a toutes les cartes en main pour valider un mois d'août qui aurait pu s'avérer parfait. Quelques secondes d'inattention en auront décidé autrement. Alors Olympiens, mouillez ce maillot, respectez la devise du club et faites nous vibrer. Pour nous. Pour eux.

par Yoyo73 le mercredi 27 août 2008 à 08h32
OM - Brann Bergen : le groupe olympien
Le mercato repoussé

Lorik Cana : son actualité