Le Havre 0-1 OM : revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

Vive émotion hier au stade Jules-Deschaseaux où le football paraissait très loin des préoccupations des spectateurs et des protagonistes du match entre Le HAC et l'OM. On se doutait qu'il serait difficile d'atteindre des sommets au niveau de la qualité de jeu hier soir vu le contexte. Malgré tout, les olympiens ont fait ce que l'on aurait qualifié dans des circonstances normales " l'essentiel " en signant une courte victoire à l'extérieur (0-1). Mais l'essentiel, l'image forte de la soirée, restera la communion des joueurs et du staff marseillais avec les supporters en mémoire des disparus de l'A6...

Football365.fr : une victoire dans la douleur
Suite à l'accident d'un car de supporters des MTP (Marseille trop Puissant) qui a coûté la vie à deux personnes et fait 32 blessés dans la matinée, les dirigeants marseillais avaient émis le souhait que le match soit reporté avant de se raviser. [...] Le coup d'envoi fictif de la rencontre a été donné par la femme d'un des deux supporters décédés, accompagné de son fils de deux ans. Après cet avant-match tout en recueillement, les deux équipes peinent à entrer dans le vif du sujet. L'OM possède la maîtrise du ballon avec Ziani à la baguette tandis que Le Havre procède par contre-attaque en cherchant à toucher en première intention Alassane. Mais il faut attendre la fin de la première mi-temps pour enfin s'enflammer. L'OM se procure une double occasion sauvée par Revault et dans la foulée le HAC ouvre le score par Fauré. Mais l'arbitre signale une position de hors-jeu. C'est finalement Marseille qui trouve l'ouverture après la pause. Comme souvent dans ce genre de match fermé, c'est sur un coup de pied arrêté que Zenden inscrit l'unique but du match. Un but que le Néerlandais s'empresse de dédier aux supporters décédés.

Eurosport.fr : l'OM malgré tout
Après sa brillante prestation devant l'AJA (4-0), l'OM souhaitait préserver cette dynamique offensive face à un promu aux apparences fragiles. Apparences seulement ! Parfaitement organisé tactiquement et virevoltant en contre, le HAC malmène les protégés de Gerets au cours du premier acte. [...] Dominateurs dans le jeu, avec plus de 60% de possession de balle, les Marseillais butent inexorablement sur le bloc normand [..] Mais il était écrit que l'OM ne pouvait se permettre de perdre ce match, un peu pour préserver son statut d'épouvantail au septuple champion de France lyonnais, pour ses supporters avant tout ! De retour des vestiaires, la formation du technicien belge poursuit son emprise territoriale et accule les Havrais dans leurs dix-huit mètres. Absent du jeu marseillais pendant près d'une heure, Zenden sort alors sa patte gauche pour soulager son équipe d'un maître coup franc à l'entrée de la surface (56e). [...] Préservé en vue du match couperet face au club norvégien de Brann Bergen, Ben Arfa fait une apparition discrète à l'heure de jeu pour préserver ce mince avantage. [...] L'expulsion de Zubar (90e), pour un deuxième carton jaune, ne change rien au sort de cette rencontre qui offre à l'OM la place de leader du Championnat. Mais ce soir, les pensées des Marseillais se projetaient vers un autre horizon, celui d'une tribune ciel et blanc orpheline de deux minots...

La Provence : une victoire endeuillée
Le football, c'est joyeux. Et celui de l'OM l'est tout particulièrement cette année. Et quand l'OM gagne, la joie est encore plus grande, partagée par des supporters plus nombreux qu'ailleurs en France. Mais hier soir, la joie ne pouvait pas être totale, elle ne pouvait qu'affleurer au-dessus d'un océan de tristesse et d'amertume. La victoire est belle, elle est convaincante, elle est utile mais elle a été endeuillée bien avant le match, bien avant l'arrivée des équipes au stade Jules-Deschaseaux, par la mort de deux supporters, les graves blessures d'une autre quinzaine d'entre eux.[..] pour les joueurs, c'était forcément un poids hier soir. Et pour les spectateurs ayant pris la dimension du drame de Saint-Germain-sur-École, le ballon qui heurte victorieusement les filets, ne pouvait pas avoir le même goût. Mais un succès reste un succès et celui-là mérite le respect. L'OM a joué comme on pouvait l'espérer, en étant maître du ballon et du jeu. [...] Le duo Zenden-Ziani, épaulé par les montées de Taiwo, a notamment planté pas mal de banderilles sur le flanc gauche. Mais aussi une action de Koné sur le côté droit, que Ziani ne parvint pas à conclure. C'est donc en toute logique que Bolo Zenden a ouvert la marque en seconde mi-temps, une nouvelle fois sur coup franc, mais dans une position moins favorable au départ aux desseins d'un gaucher. [...] Voilà comment l'OM a remporté la 900e victoire de son histoire en D1 ou L1, selon les époques. On s'en souviendra pour son bien triste contexte.

Sport24.com : Marseille dans la douleur
Ambiance pesante, ce samedi soir, au Havre. Le décès accidentel, plus tôt dans la journée, de deux supporters marseillais sur le chemin de la Normandie, jetait le flou sur une rencontre qui aurait pu - Pape Diouf l'avait demandé - être reportée. Restait à savoir comment les deux formations allaient pouvoir pratiquer leur football dans ce contexte particulier. Après une cérémonie émouvante au pied de la tribune des visiteurs, le jeu pouvait reprendre ses droits. Mais, sans doute en raison de cet avant-match particulier, les deux équipes avaient du mal à poser leur jeu. Les Marseillais, certes, tenaient le ballon (environ 2/3 de possession de balle à la pause), mais les Normands n'avaient aucun mal à contenir leurs assauts. [...] Revault passait en effet une soirée tranquille, Ziani, Niang et consorts manquant clairement d'imagination. [...] Au retour des vestiaires, les deux formations se décidaient enfin à passer la vitesse supérieure. Noro, sur coup franc, obligeait Mandanda à rapidement s'employer (48e). Revault aurait bien voulu lui répondre quelques minutes plus tard, mais la frappe croisée de Zenden, limpide, ne lui laissait aucune chance (0-1, 56e). Ce but achevait de lancer réellement cette rencontre. [...] Dans le dernier quart d'heure, les Marseillais s'appliquaient à conserver le ballon loin de leur but, Ben Arfa s'offrant même un festival dans la surface normande sans pour autant conclure (88e). M.Chapron pouvait donc siffler la fin du match. Les Phocéens, en prenant provisoirement la tête de la Ligue 1, rendent ainsi à leurs supporters le plus beau des hommages.

par bobich le dimanche 24 août 2008 à 18h33
Brann Bergen : Rosenborg avant l'OM
Rennes-LOSC : une minute de silence

Boudewijn Zenden : son actualité