OM 4-0 Auxerre : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après deux déplacements avec des résultats corrects, les Olympiens débutent la saison 2008-09 au Vélodrome face à Auxerre, victorieux lors de la première journée.
Eric Gerets est toujours privé d'Hilaire Munoz, Julien Rodriguez, Mathieu Valbuena, Guy Gnabouyou, blessés, mais aussi de Lorik Cana, touché en Norvège. Il n'a pas retenu Dmytro Nepogodov, Leyti N'Diaye, Pape Daouda M'Bow, Bostjan Cesar, Gaël Givet, Milos Krstic, Mohamed Amine Dennoun et Salim Arrache. L'entraineur belge aligne le même dispositif tactique qu'à Bergen mercredi avec Steve Mandanda comme dernier rempart, Laurent Bonnart, Ronald Zubar, Vitorino Hilton et Taye Taiwo (de droite à gauche) en défense ; Modeste M'Bami et Benoit Cheyrou sont les récupérateurs, Karim Ziani est le meneur de jeu axial, Hatem Ben Arfa (à gauche), Bakary Koné (à droite) et Mamadou Niang (dans l'axe) sont les trois attaquants. Le Sénégalais est le capitaine du soir.
Rudy Riou, Elamine Erbate, Renato Civelli, Charles Kaboré, Boudewijn Zenden, Elliot Grandin et Djibril Cissé complètent la feuille de match.

Les Olympiens prennent le match par le bon bout mais n'ont leur première occasion qu'au quart d'heure de jeu où Koné donne un caviar à Niang qui ouvre le score de la tête. Les Phocéens permutent souvent leur position (Ben Arfa et Ziani puis Ben Arfa et Koné) mais ce sont les Auxerrois qui ont les deux autres occasions de cette première mi-temps, heureusement que Mandanda est très vigilent. Le 1-0 à la pause est donc très bien payé.
Le début de seconde période est aussi à l'avantage des Marseillais mais ça n'est qu'à l'heure de jeu que le break est fait par Grichting contre son camp. La suite du match est donc plus tranquille, Gerets faisant sortir Ziani, Ben Arfa et Niang. Quelques minutes après son entrée, Grandin fait un superbe numéro technique dans la surface pour le 3-0. Cissé et Zenden se font aussi remarquer avec un tir contré pour l'avant-centre et un coup-franc déposé dans le but pour le Néerlandais. Les Bourguignons ne sont jamais dangereux lors de ces 45 dernières minutes mais le 4-0 est très sévère.

Steve Mandanda (6.5) : il a du stopper deux tirs puissants en première période, évitant aux Auxerrois de revenir. Par la suite, il n'a plus rien eu à faire.
Laurent Bonnart (6) : l'arrière droit olympien a été très offensif mais n'a jamais réussi à faire la différence. Défensivement, sa vivacité lui a permis de dominer son adversaire direct.
Taye Taiwo (6) : le Nigérian a aussi essayé d'apporter sa pierre à l'édifice offensif, sans grand succès. Dans son rôle d'arrière gauche, il n'a pas eu à forcer.
Ronald Zubar (5.5) : encore titularisé, le stoppeur droit a alterné les bonnes interventions et les imprécisions dans son placement et sa relance. Sa volonté de bien faire est tout de même à souligner même s'il gagnerait à être plus attentif et concentré.
Vitorino Hilton (6.5) : le Brésilien a joué stoppeur gauche et a fait une prestation très propre avec de bonnes interventions grâce à un placement souvent intelligent.
Modeste M'Bami (6.5) : le milieu de terrain défensif droit a été très présent dans l'entrejeu avec des courses, du pressing et des ballons récupérés. Par moment, il a tout de même trop tenu la balle, prenant des risques inutiles.
Benoit Cheyrou (5) : le second récupérateur a été bien plus effacé avec une prestation discrète, dans l'ombre.
Karim Ziani (6.5) : titularisé comme meneur de jeu axial, il a permuté avec Ben Arfa sur l'aile gauche. Sa vitesse et ses dribbles ont beaucoup gêné les Bourguignons. En effet, ses accélérations balle au pied ont fait très mal à la défense de Jean Fernandez même s'il n'a jamais réussi à faire la décision malgré plusieurs frappes.
Elliot Grandin (non noté) : il a remplacé l'Algérien pour le dernier quart d'heure et sur un de ses premiers ballons il a enchainé dans la surface un petit pont puis une balle piquée sur le gardien pour le 3-0. Comme à Rennes, il ne lui a fallu qu'un temps de jeu réduit pour marquer. Il commence donc à frapper à la porte des potentiels titulaires.
Hatem Ben Arfa (6) : il a commencé à gauche mais a aussi joué dans l'axe et à droite après plusieurs permutations avec Ziani et Koné. Il a fait plusieurs montées de balle très intéressantes dans la défense bourguignonne mais s'est éteint au fur et à mesure que la partie avançait, visiblement touché aux adducteurs. Il a aussi placé plusieurs frappes mais toutes non cadrées, néanmoins c'est l'une d'entre elles qui a amené le but de Grichting contre son camp.
Boudewijn Zenden (non noté) : il a pris la place de l'international tricolore pour les 10 dernières minutes. Il a eu le temps de placer un superbe coup-franc enroulé du gauche pour le quatrième et dernier but de son équipe.
Bakary Koné (6) : l'Ivoirien a évolué sur l'aile droite (et de temps à autre à gauche) et a débloqué la rencontre en profitant d'une erreur de Grichting pour donner le premier but à Niang sur un centre précis. Pour le reste, des courses, des appels et une superbe occasion en toute fin de rencontre mais son tir n'était pas cadré après une belle action.
Mamadou Niang (6.5) : il a ouvert le score de la tête, étant bien placé à la réception d'un centre de Koné. Il est souvent allé au contact des rugueux défenseurs et a provoqué l'erreur de Grichting sur le deuxième but. Il a aussi placé un tir en pivot intelligent qui est passé de peu à côté. Il est sorti à une douzaine de minutes de la fin.
Djibril Cissé (non noté) : il a donc pris la place et le brassard de Niang pour les ultimes minutes. Il a commencé par un appel sur un corner mais n'a pas eu le temps de se mettre en évidence surtout que la rencontre était pliée.

Les Phocéens ont donc remporté leur premier match à domicile sur un score large et généreux vu la prestation des deux équipes. La différence s'est faite sur le réalisme avec des buts aux moments cruciaux pour les Provençaux.
Les performances individuelles ont été assez homogènes et il est donc difficile de sortir un joueur en bien ou en mal. Il faut surtout noter l'apport des remplaçants (Grandin et Zenden) mais aussi de Ziani, pas titulaire jusqu'à cette rencontre. Il y a donc de plus en plus de joueurs qui peuvent prétendre à un temps de jeu important et cette concurrence ne devrait faire que du bien à l'OM.
Il faudra confirmer le week-end prochain au Havre pour la troisième journée du championnat avant de recevoir Bergen pour le match retour du tour préliminaire de la Ligue des Champions.

par seb le mardi 19 août 2008 à 12h42
Zenden a envie d'autre chose
Mandanda numéro 1

Boudewijn Zenden : son actualité