OM 4-0 Auxerre : la règle de 4

  •    
  •    
  • om facebook

Après une courte victoire face aux norvégiens de Brann Bergen en 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions, les olympiens reçoivent un Auxerre décimé (Kahlenberg, Niculae, Berthod blessés) lors de ce dernier match de la 2ème journée de championnat de Ligue 1. Du côté phocéen, seul Lorik Cana n'est pas sur la feuille et match. Ainsi donc Eric Gerets devrait aligner une équipe très proche de celle qui avait évoluée face au Stade Rennais.


Le match :
Zubar a été à nouveau préféré à Erbate sera soutenu par Hilton dans l'axe avec Bonnart et Taiwo sur les côtés. M'Bami et Cheyrou seront les deux récupérateurs alors que Ziani sera dans l'axe. Koné, Niang et Ben Arfa seront chargés de porter les attaques sur le but adverse. Choix étonnant tant le rendement de Ben Arfa a été grand dans l'axe. Enième change pour Ziani de montrer ses qualités.

1ère minute : magnifique frappe de 40 mètres de Quercia qui passe juste à côté et qui avait vu Mandanda avancé

Début de match très équilibré malgré les nombreuses erreurs de transmission côté phocéen. Les marseillais ont bien du mal à trouver la profondeur. Il y a un évident problème au niveau création et dans les mouvements des attaquants.

13ème minute : Ziani décale de l'extérieur Ben Arfa pour une frappe du droit qui s'envole dans les nuages

1-0 : alerté en profondeur Koné prend le meilleur sur Grichting et adresse un centre caviar du gauche au second poteau pour Niang qui n'a plus qu'à placer une tête hors de portée du gardien (17ème minute)

24ème minute : coup-franc à 20 mètres de Ben Arfa qui passe largement au dessus

Les marseillais ont désormais la maitrise du jeu. Techniquement et en terme de puissance, les hommes de Jean Fernandez ont bien du mal à rivaliser avec les marseillais. La mobylette Bonnart fait l'essuie glace et confirme tout le bien que l'on avait pu voir la saison passée. Taiwo participe aussi beaucoup aux phases offensives.

36ème minute : Pedretti ouvre parfaitement pour Jelen qui adresse une lourde frappe sur laquelle Mandanda doit se détendre
37ème minute : Ziani joue très mal un 4 contre 3 en tentant une action personnelle alors qu'il avait une autre solution
42ème minute : remise de balle aux 18 mètres pour Chafni dont la frappe du droit oblige Mandanda à nouveau à s'envoler

Deux alertes sur le but marseillais et un OM à deux visages qui, tout de même, s'avère bien moins séduisant quand Ben Arfa n'est pas seul aux manettes. Les olympiens restent à la merci d'un retour au score des auxerrois mais la charnière centrale composée d'Hilton et de Zubar tient pour le moment.

50ème minute : complètement excentré sur la droite, Ben Arfa repique au centre et décoche une lourde frappe du gauche qui passe hélas au dessus
54ème minute : Lejeune repique au centre et place une frappe qui ne trouve pas le cadre

Du mieux dans les déplacements de Ziani qui arrive à éliminer des adversaires et à placer des centres qui ne trouvent pas pour le moment preneur.

58ème minute : centre de Ziani pour Niang qui, en plein surface, a le temps de contrôler le ballon, de se retourner et d'adresser une frappe qui frôle le poteau gauche de Riou

2-0 : magnifique incursion dans la surface de Ziani coté gauche qui dépose Pedretti pour Ben Arfa dont la frappe du gauche est contrée dans son camp par le malheureux Grichting (63ème minute)

68ème minute : coup-franc contré en deux temps de Niang qui passe à côté
69ème minute : bonne frappe du gauche de Ziani qui passe de peu à côté
71ème minute : balayage façon Douillet de Ziani sur Pedretti qui lui vaut un carton jaune bien mérité
72ème minute : rentrée de Grandin à la place de Ziani

3-0 : fantastique buit de Grandin qui met un petit pont dans la surface alors qu'il était au contact avec un deuxième auxerrois et pique son ballon au dessus de Riou (77ème minute)

78ème minute : rentrée de Cissé à la place de Niang
78ème minute : sur une frappe de Cissé, Koné récupère le ballon et frappe mais Riou détourne le cuir
Rentrée de Zenden à la place de Ben Arfa

4-0 : coup-franc d'école de Zenden au dessus du mur aux 18 mètres qui cloue sur place Riou (86ème minute)

89ème minute : sur une récupération de Zenden, Koné s'infiltre dans l'axe pour décocher une frappe à ras de terre qui passe juste à côté du poteau gauche de Riou


Conclusion :
Sans être brillants dans le jeu produit, les phocéens ont montré à nouveau la puissance offensive de l'effectif marseillais avec 4 buteurs différents et une palette d'actions très diverses. Il est aussi à noter que la défense centrale est en réel progrès avec plusieurs interventions de grande qualité et le replacement défensif a été bien meilleur que face à Rennes. L'OM inscrit donc 8 buts en deux matchs de championnat et prend la seconde place au championnat. Si Gerets aurait apprécié plus de maitrise de ses hommes sur le match, les marseillais ont offert un beau spectacle. Et çà nous suffit ce soir ...

par TontonFlingueur le dimanche 17 août 2008 à 23h12
OM - Auxerre : les onze de départ
Ben Arfa très incertain pour Suède - France

Mamadou Niang : son actualité