Bordeaux 0-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

La rencontre entre le deuxième et le troisième du dernier championnat a lieu à Agen avec deux équipes à des niveaux de préparation différents, les Olympiens ayant l'échéance de la Ligue des Champions dans moins d'un mois.
Eric Gerets doit se passer de nombreux blessés : Ronald Zubar, Julien Rodriguez, Lorik Cana, Benoit Cheyrou, Karim Ziani, Mathieu Valbuena et Andre Ayew. Bakary Koné, trop fraichement arrivé, est resté à Marseille alors qu'Hilaire Munoz, Dmytro Nepogodov, Pape Daouda M'Bow, Bostjan Cesar, Leyti N'Diaye, Mohamed Amine Dennoun et Guy Gnabouyou n'ont pas été retenus. L'entraineur belge aligne un 4-2-3-1 avec Steve Mandanda dans le but, une défense composée de Laurent Bonnart, Vitorino Hilton, Elamine Erbate et Taye Taiwo de droite à gauche ; Modeste M'Bami et Charles Kaboré sont les milieux récupérateurs, Elliot Grandin (à droite), Hatem Ben Arfa (dans l'axe) et Mamadou Niang (à gauche) sont derrière Djibril Cissé.
Le banc de touche est occupé par Rudy Riou, Renato Civelli, Gaël Givet, Boudewijn Zenden, Milos Krstic, Salim Arrache et Fabrice Begeorgi.

Le début de match est sans rythme et il faut attendre le dernier quart d'heure de la première période pour voir quelques mouvements girondins et une belle occasion pour Cissé.
Au retour des vestiaires, les Bordelais font énormément de changements alors que les Olympiens restent dans la même composition. Cissé ouvre rapidement le score de la tête sur un corner de Grandin. Les Girondins font encore beaucoup de rotations et l'équipe est nettement moins forte même si Chamakh a une incroyable occasion pour égaliser. Gerets fait plusieurs changements en toute fin de rencontre avec les sorties de Cissé, Niang et Grandin et les entrées de Begeorgi, Krstic et Arrache. Auparavant, Zenden avait pris la place de Ben Arfa.

Steve Mandanda : impeccable sur les quelques tirs dangereux bordelais (essentiellement un coup-franc de Gourcuff et un autre tir de l'ancien Milanais), il a fait une prestation très propre.
Laurent Bonnart : l'arrière droit marseillais est assez peu monté et a fait une prestation défensive moyenne avec beaucoup d'espaces trouvés par les Bordelais, surtout en fin de match.
Taye Taiwo : le Nigérian a fait une performance toute en puissance avec de nombreuses interventions réussies. Il a aussi tiré deux coup-franc mais sans réussite.
Vitorino Hilton : il a débuté par une passe en retrait complètement loupée puis a montré son aisance technique et son sens du placement mais aussi une certaine lenteur. Il a donc semblé en progrès comme l'ensemble de la défense.
Elamine Erbate : le stoppeur gauche a été assez discret mais n'a été pris à défaut que sur une glissade en première mi-temps.
Modeste M'Bami : le milieu défensif camerounais a montré de l'activité, a fait des courses intéressantes et un bon pressing.
Charles Kaboré : l'autre milieu récupérateur a été au diapason de son compère avec une prestation plus que convenable.
Elliot Grandin : il a évolué milieu offensif droit et a été assez discret dans le jeu mais a tiré intelligemment un coup-franc (mal négocié par Ben Arfa) et un corner (transformé par Cissé).
Salim Arrache : il a pris la place de l'ancien Caennais pour les dernières minutes.
Hatem Ben Arfa : le néo Olympien a joué meneur de jeu axial et a été bien moins en vue que lors des dernières rencontres avec un minimum de ballons touchés.
Boudewijn Zenden : il a remplacé l'ancien Lyonnais pour le dernier quart du match. Il a évolué sur l'aile gauche, touchant pas mal de ballons mais ne parvenant pas à amener le danger. Il a terminé la rencontre avec le brassard.
Mamadou Niang : le capitaine du soir a évolué sur l'aile gauche la plupart du match puis derrière Cissé dans l'axe (à la sortie de Ben Arfa) et enfin avant-centre (quand Cissé a quitté la pelouse). Il a été mobile mais jamais décisif.
Milos Krstic : il a remplacé le Sénégalais à cinq minutes de la fin.
Djibril Cissé : volontaire, n'hésitant pas à défendre, il a loupé un duel avec Ramé en première mi-temps mais a encore (comme lors de trois -sur quatre- autres matches de préparation) marqué. Cette fois-ci c'était de la tête sur un corner.
Fabrice Begeorgi : il a joué les dix dernières minutes à la place de Cissé sans pouvoir se mettre en évidence.

Face à des Girondins qui n'ont joué qu'une mi-temps avec une équipe type, les Olympiens ont montré des progrès en défense mais moins de créativité offensive.
Individuellement, difficile de sortir des joueurs peut-être Steve Mandanda, très propre et Taye Taiwo, très puissant.
Dès mercredi, une autre grosse écurie, l'AS Monaco, sera face aux Phocéens pour continuer cette préparation qui doit amener les Marseillais au top dès mi-août pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

par seb le lundi 21 juillet 2008 à 18h55
OM-Monaco : clap de fin pour Cissé ?
Mathieu Valbuena finalement opéré

Taye Taiwo : son actualité