Bilan de l'OM version 2007-08 : les joueurs (3/3)

  •    
  •    
  • om facebook

Pour clôturer le bilan de cette saison 2007-08, voici un tour d'horizon des joueurs offensifs de l'effectif. Après les deux gardiens, les onze défenseurs et les quatre milieux récupérateurs, voici les six milieux offensifs et les huit attaquants.

Samir Nasri (42 matches, 41 titularisations, 3502 minutes, 6 buts, 12 passes décisives, 2 cartons jaunes, ma note : 6) a eu plusieurs blessures qui ont beaucoup pesé sur sa saison. La première a été durant la préparation et il n'a jamais réellement retrouvé son niveau de la saison passée. A l'image de son équipe, il a été plus performant et important en fin de saison avec beaucoup de passes décisives et plusieurs buts.
Karim Ziani (29 matches, 21 titularisations, 1853 minutes, 1 but, 2 passes décisives, 1 carton jaune, ma note : 3.5) a été une des plus grosses recrues de l'intersaison et il ne s'est pas intégré au sein du collectif. Il a même eu une altercation avec Eric Gerets à la mi-temps du match face à Carquefou ce qui, en conjonction avec une blessure, lui a valu de ne presque plus apparaitre dans l'équipe par la suite.
C'est à peu près le même constat pour Boudewijn Zenden (38 matches, 17 titularisations, 1657 minutes, 2 buts, 2 passes décisives, 4 cartons jaunes, ma note : 4) qui n'a jamais été faramineux dans un poste d'ailier gauche qui n'est pas le sien. Il a aussi joué arrière gauche voire milieu axial où il est plus à l'aise. Il a tout de même marqué 2 buts importants. Néanmoins, il n'a jamais posé de problèmes de discipline acceptant son statut de remplaçant.
Toutes ces contre-performances ont permis à Mathieu Valbuena (42 matches, 29 titularisations, 2815 minutes, 5 buts, 1 passe décisive, 3 cartons jaunes, ma note : 6.5) de devenir un titulaire soit au poste de meneur axial soit sur l'aile droite. Il a montré beaucoup d'envie et aussi une capacité de déstabilisation des défenses adverses. Son but à Liverpool (l'unique de cette mémorable victoire) restera une des images de cette saison même s'il n'a pas fait que ça, loin de là. Ses prestations lui ont permis d'arriver aux portes de l'Equipe de France.
Wilson Oruma (11 matches, 2 titularisations, 276 minutes, non noté) pour sa dernière saison en Blanc n'a quasiment pas joué.
Vincent Gragnic (4 matches, 1 titularisation, 71 minutes, non noté) a lui aussi été peu utilisé avec les professionnels. Il a eu sa chance à une reprise comme titulaire mais n'a pas réellement convaincu. Il a fait la deuxième moitié de saison à Troyes en Ligue 2.

Les attaquants
Djibril Cissé (50 matches, 40 titularisations, 3895 minutes, 22 buts, 5 passes décisives, 8 carton jaunes, ma note : 6) a été la grande déception de la première moitié de saison mais il s'est bien repris par la suite. Même si dans le jeu et le travail collectif il n'a jamais été faramineux, il a marqué pas mal de buts (il est le 3ème meilleur buteur de L1), ce pourquoi il a été recruté.
Mamadou Niang (41 matches, 39 titularisations, 3199 minutes, 23 buts, 1 passe décisive, 4 cartons jaunes, ma note : 7.5) a compensé les manques de l'international tricolore durant les premiers mois, portant l'équipe grâce à ses nombreux buts. Il a ainsi joué aussi bien avant-centre que sur l'aile gauche. Malgré la CAN et des petites blessures, il a continué sur sa lancée pour finir 2ème meilleur buteur du championnat.
Matt Moussilou (4 matches, 122 minutes, non noté), recruté à la fin du mercato estival, a fait exactement ce dont on pensait qu'il était capable : rien...
Pour Salim Arrache (10 matches, 1 titularisation, 247 minutes, non noté), c'est à peu près le même constat ; on se demande encore comment un joueur d'un tel niveau peut être sous contrat à l'OM... Il a été prêté à Toulouse pour la seconde moitié de saison.
Vu les difficultés offensives de l'équipe et la pauvreté de l'effectif dans ce domaine, Andre Ayew (15 matches, 4 titularisations, 371 minutes, 2 cartons jaunes, non noté), tout fraichement professionnel, a finalement fait pas mal d'apparitions essentiellement sur le flanc gauche de l'attaque et durant la première partie de saison. Même s'il doit encore travailler et progresser il a démontré qu'on pouvait compter sur lui pour faire des rotations d'effectif.
En effet, après la trêve, Kanga Akalé (22 matches, 13 titularisations, 1059 minutes, 1 but, 3 passes décisives, ma note : 5) a pris la place de troisième attaquant, évoluant sur les côtés ou dans l'axe. Néanmoins, le niveau physique du joueur prêté par Lens ne lui a pas permis de faire des matches pleins malgré une ou deux apparitions intéressantes.
Lui aussi recruté pendant l'hiver, Elliot Grandin (10 matches, 3 titularisations, 388 minutes, 1 but, 2 passes décisives, non noté) a fait un premier match remarqué avec un but et une passe décisive. On l'a ensuite peu vu et il semble avoir besoin d'encore beaucoup travailler et progresser pour prétendre à une place de titulaire.
Guy Gnabouyou (1 match, 12 minutes, non noté), le meilleur buteur de la réserve, a joué la fin du match au Mans.

Très peu de joueurs ont donc été réguliers car durant la première moitié de saison, à l'image de l'équipe, les performances individuelles ont été plus que médiocres dans l'ensemble. Seuls Steve Mandanda, Laurent Bonnart, Lorik Cana et Mamadou Niang voire Mathieu Valbuena échappent à ces critiques et sont les meilleurs Olympiens de cette saison 2007-08.
A contrario, les défenseurs centraux ainsi que Boudewijn Zenden et Karim Ziani ont été les déceptions de cet exercice et n'ont pas été à la hauteur de ce qu'on aurait pu en attendre.

Première partie :
http://www.footmarseille.com/3178/bilan-2007-08-les-joueurs13.html
Deuxième partie :
http://www.footmarseille.com/3182/bilan-de-l-om-version-2007-08-les-joueurs23.html

par seb le dimanche 01 juin 2008 à 10h14
Les internationaux de l'OM : les résultats (2)
Les résultats des internationaux de l'OM (3)

Mamadou Niang : son actualité