OM 4-3 Strasbourg : que du bonheur !

  •    
  •    
  • om facebook

Après avoir raté le coche face à Lille, Bordeaux et Le Mans, les marseillais reçoivent l'avant-dernier du classement, Strasbourg en espérant un faux pas de Nancy à domicile face à Rennes. Ce match sera aussi l'occasion pour Nasri, Valbuena et Cheyrou de montrer une dernière fois leur valeur avant que le sélectionneur national annonce sa liste élargie pour l'Euro. Pour l'anecdote, l'OM arborera le maillot extérieur de la saison prochaine. Pas franchement une réussite contrairement aux dernières années.


Le match :
La défense centrale qui a plié face à Bordeaux et guère convaincu face au Mans est reconduite avec Lorik Cana et Ronald Zubar. Sur les cotés, les habituels TayeTaiwo et Laurent Bonnart. Au milieu, est reconduit le duo Benoit Cheyrou et Modeste M'Bami tandis que Samir Nasri animera le secteur offensif en compagnie de Mathieu Valbuena et de Mamadou Niang. Djibril Cissé sera seul en pointe.

2ème minute : décalage de Nasri pour Valbuena qui rate son centre et manque de tromper Cassard d'un centre tir qui heurte la barre transversale alsacienne
4ème minute : coup franc de Nasri pour la tête de Niang à bout portant qui frappe le poteau, Taïwo reprend mais tire à côté

1-0 : ouverture de Nasri pour Niang qui redresse parfaitement son ballon du pied et trompe Cassard dans un angle fermé (6ème minute)

Excellent début de match des marseillais très offensifs et offrant aux 60.000 spectateurs un beau début de match

1-1 : lancé en profondeur, Fanchone se retrouve seul face à Mandanda et pousse la balle au fond grâce à un pointu du pied droit (10ème minute)
1-2 : une deux Gameiro Mouloungi, Gameiro se retrouve seul face à Mandanda et ouvre parfaitement son pied afin de tromper le portier phocéen (19ème minute)


Nouveau coup de froid sur le Vélodrome. Les strasbourgeois en pleine confiance déroulent. La défense phocéenne prend l'eau à nouveau

26ème minute : sur un centre parfait, Mouloungi adresse une puissante tête plongeante, bien captée par Mandanda
29ème minute : tête de Taïwo repoussée par un strasbourgeois sur un corner de Nasri

Une équipe faite pour attaquer et incapable de bien défendre. Le jeune Gameiro fait une belle impression sur cette première mi-temps.

37ème minute : attentat d'un alsacien sur Samir Nasri ; l'arbitre ne sort pas le moindre carton ! Vraiment lamentable !
45ème minute : Grandin remplace Niang, sévèrement touché dans un choc aérien avec Cassard

2-2 : Cissé obtient un pénalty suite à un contact avec Puydebois. L'attaquant français prend ses responsabilités et envoi une mine au centre, repoussée par le portier strasbourgeois, l'ancien Red propulse ensuite le ballon d'une tête chanceuse dans le but vide (46ème minute )
3-2 : centre de Grandin pour Nasri qui adresse une magnifique reprise de volée du gauche dans la lucarne (50ème minute)


47ème minute : Puydebois repousse parfaitement un coup franc surpuissant de Taïwo aux 20 mètres
49ème minute : centre en retrait de Cana pour Nasri qui trouve le petit filet extérieur de Puydebois

Très bonne rentrée de Grandin qui apporte un vrai plus techniquement sur le côté droit et qui permet à Valbuena d'être plus libre dans ses mouvements

63ème minute : Fanchone crochète M'Bami et décroche une frappe de 22 mètres qui passe au dessus

3-3 : centre en retrait de Gameiro pour Zenke qui se heurte dans un premier temps à Mandanda et pousse ensuite la balle au fond d'un intérieur du droit placé (71ème minute)

73ème minute : centre olympien pour la tête légèrement trop décroisée de Taïwo

4-3 : ouverture parfaite de Cheyrou pour Cissé, qui place tranquillement sa balle sous Puydebois (78ème minute)

82me minute : contre attaque olympienne menée par Samir Nasri qui transmet à Grandin, centre en retrait pour Cissé qui frappe sur Puydebois
84ème minute : pénalty pour Marseille, obtenu par Akalé rentré quelques instants plus tôt à la place de Valbuena. M'Bami s'en charge mais est contré par Puydebois


Conclusion :
Malgré une défense centrale en perdition, les phocéens ont arraché ce soir leur ticket pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions grâce notamment à la contre performance de Nancy à domicile. Au prix d'une remontée incroyable sous les ordres d'Eric Gerets et de quelques couacs lors du sprint finale, les coéquipiers de Nasri n'ont pas démérité sur l'ensemble de la saison. Le bonus financier de la Ligue des Champions devrait ouvrir des perspectives à José Anigo et à Eric Gerets pour le recrutement des 3 ou 4 grands joueurs qu'ils souhaitent. Que du bonheur !

par TontonFlingueur le samedi 17 mai 2008 à 23h37
OM - RC Strasbourg : la composition des équipes
OM-Strasbourg : premières réactions

Joie marseillaise : son actualité