La semaine phocéenne : portes ouvertes aux hot-dog

  •    
  •    
  • om facebook

La rumeur Gerets à Schalke, la renégociation du sponsor maillot, la mise au point de Ziani, l'espoir de Valbuena, la popularité de Gerets, l'incompréhension Domenech, la blessure de Niang, l'envie de Zubar, l'ambition de Gerets, le leadership de la CF2, les prolongations de Taiwo et Valbuena, la défaite face à Lille. Revivez sept jours de vie à l'OM.

Lundi 14 avril :
L'OM a ramené une victoire - ô combien précieuse - de Metz, dans la course à la troisième place, qualificative pour l'ultime tour de la Ligue des Champions. Samir Nasri a retrouvé le chemin des filets, Kanga Akalé a fait une nouvelle passe décisive... Mais une brêve parue dans le quotidien allemand Bild essaie d'assombrir ce tableau quasi-idyllique. En effet, d'après le papier outre-Rhénan, Eric Gerets serait plus que jamais convoité par Schalke 04, qui a récemment remercié son entraîneur Mirko Slomka. Le club Gelsenkirchen aurait fait du technicien belge sa priorité. Pas sûr qu'on s'en réjouisse à Marseille, où la côte de popularité du nouveau " Sorcier " est extrêmement positive.

Le directeur général de l'Olympique de Marseille, Alain Veyrat, s'est livré pour la première fois à La Provence, quelques mois après son intronisation dans l'organigramme du club. Il est vrai que si son travail est semble-t-il efficace, l'homme n'est que très peu connu des médias. Communiquant sur diverses sujet d'actualité phocéenne, il en a profité pour dresser un bilan des négociations concernant le sponsoring pour 2008-2009. Le sponsor maillot doit en effet être attribué pour la future saison, le contrat de Neuf Télécom arrivant à terme. Et d'après les dires du collaborateur de Pape Diouf, on s'achemine vers un double partenariat. Le bail de Neuf serait reconduit seulement pour le maillot extérieur, tandis que le maillot domicile devrait être floqué " Direct Energie ", qui est une filiale du groupe Louis-Dreyfus.

Mardi 15 avril :
Très peu en réussite cette saison, tant il peine à justifier son talent et la somme exorbitante déboursée pour s'attacher ses services, et récemment mis en marge du groupe pour un " clash " avec son entraîneur, Karim Ziani n'a plus la côte à Marseille. Pas étonnant, dès lors, que son départ soit annoncé comme quasi-certain pour le futur marché d'été. Newcastle, Bordeaux, le Bétis, mais surtout le FC Séville seraient sur les rangs. Mais, Ziani ne l'entend pas de cette oreille. Il veut s'imposer à Marseille. Ses représentants l'ont d'ailleurs clairement signifié à La Provence : " il est normal que Karim intéresse beaucoup de clubs mais sachez qu'il ne veut pas entendre parler de départ. Il est encore sous contrat pour trois ans et veut s'imposer à l'OM ". Clair, net, précis.

Malgré sa blessure qui l'éloigne des terrains depuis quelques semaines, Mathieu Valbuena demeure un acteur majeur de cette fin de saison. Le milieu de terrain phocéen croit plus que jamais en une qualification pour la Ligue des Champions. Croyance renforcée par la victoire en Lorraine et le faux-pas de Nancy à Lille. Sur OM.net, il confie ses attentes : " j'ai pour objectif d'être en forme pour dimanche et la venue de Lille. Pour le moment tout se déroule bien mais on verra bien ". Avant d'élargir ses propos au collectif : " si on arrive à garder cette mentalité de groupe, on pourra conserver cette troisième place. Mais il ne faut pas s'enflammer. Tout peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre. On a notre destins entre les mains ".

Mercredi 16 avril :
Eric Gerets fait marcher l'OM, et Marseille lui en est reconnaissant. Cette histoire est, semble-t-il, partie pour durer et personne ne s'en plaindra. Mais cette belle réussite a fait du bruit en Belgique et le technicien phocéen n'a jamais été aussi populaire dans son pays. Pressenti pour être intronisé à la tête de la sélection, Gerets mesure l'ampleur du phénomène : " même quand j'ai été champion avec Galatasaray j'ai eu moins de publicité. Là, c'est fou. Toute la Belgique veut m'interviewer. C'est même trop en ce moment ". Mais il n'oublie pas d'où provient cette reconnaissance. " C'est l'OM, les joueurs qui m'ont donné cette publicité. Je félicite donc mon équipe. Ce dont je suis le plus fier c'est qu'entre mes joueurs et moi-même l'entente se passe bien au niveau professionnel et surtout le plan humain. Ce qui me fait très plaisir " raconte-t-il à OMtv.

Un autre Olympien connaît une réussite insolente cette saison : Steve Mandanda. Arrivé du Havre l'été dernier, le gardien de but, originaire du Congo, a saisi l'opportunité offerte par son premier coach à Marseille, Albert Emon, de s'imposer. Indéboulonnable depuis, malgré le retour de blessure de Cédric Carrasso, le néo-international ne se fixe pas de limite. Il veut progresser. Mais, son expérience du haut niveau international ne devrait finalement pas s'étoffer dès cet été, à l'Euro. Selon L'Equipe, Raymond Domenech aurait déjà arrêtée sa hiérarchie en équipe de France pour la compétition européenne et Mandanda ne ferait pas partie de ses plans. Le sélectionneur aurait déclaré compter sur la triplette Coupet-Landreau-Frey. Certes, il s'agit d'un gage de continuité et de stabilité, mais il est bien dommage qu'il se prive d'un talent brut de ce niveau.... Pour Mandanda... Et surtout pour les Bleus.

Jeudi 17 avril :
Alors que l'OM est désormais lancé dans le sprint final pour la troisième place en Ligue 1, les nouvelles émanant de la Commanderie, au sujet de Mamadou Niang, ne sont pas rassurantes. En effet, selon le site officiel de l'OM, le meilleur buteur du club, cette saison (15 buts en L1), aurait passé une échographie de la cuisse droite. L'examen subi par l'attaquant sénégalais aurait révélé une grosse contusion, avec un oedème important. Il s'est blessé lors d'un contact à l'entraînement. Le staff médical marseillais semble se montrer pessimiste quant à sa participation pour OM-Lille, ce dimanche, match capital comptant pour la 34ème journée.

Loin d'être indiscutable cette saison, mais présent dans la vie du groupe, Ronald Zubar se sent plus que jamais concerné par cette fin de saison. Le numéro 15 de l'OM parle tout d'abord de la réception de Lille à OM.net : "depuis trois rencontres, on a dépensé beaucoup d'énergie et on a pris neuf points. On prépare ce match de la meilleure des façons. On a envie de continuer sur notre lancée. Lille est l'arbitre de ce championnat. Ils ont battu Nancy et vont venir ici pour faire un bon match". Zubar semble cerner le LOSC. "C'est un bloc solide qui joue regroupé avec un milieu de terrain renforcé. Ils ont eu l'apport de Rio Mavuba que l'on connait très bien. C'est un groupe qui vit bien. Ils vont nous rendre la tâche difficile. Mais, on est vraiment en confiance depuis la victoire face à Lyon" dit-il. Avant d'évoquer la troisième place, enjeu majeur de cette fin de saison : "il faut tout faire pour rester à cette place. Tout le peuple marseillais est derrière nous. Il nous aide beaucoup. À nous de leur faire plaisir".

Vendredi 18 avril :
Contrairement à ce que l'on pouvait craindre, Mamadou Niang pourrait finalement pouvoir disputer le match face à Lille dimanche. C'est en tout cas ce que semble vouloir dire son entraîneur, Eric Gerets. Sport24 relaie les propos du technicien belge : "les chances augmentent pour que Mamadou puisse jouer". Rappelons que l'attaquant sénégalais s'est blessé à la cuisse jeudi matin lors de l'entrainement.
Si cette annonce se confirmait, ce serait clairement une bonne nouvelle pour l'OM dans son sprint final face à Nancy pour décrocher la troisième place. D'autant que Mathieu Valbuena sera également de retour dans le groupe de l'Olympique de Marseille, après quelques semaines d'indisponibilité.

L'entraineur phocéen, Eric Gerets, se montre de plus en plus exigeant vis-à-vis de ses joueurs. Le technicien belge ne tolèrera plus aucun écart dans le jeu de la part de ses hommes : "je vais rapidement remettre les choses en ordre. Je n'ai rien à redire en match mais je veux que les joueurs pensent réellement à ce qu'ils doivent faire. Je ne veux pas perdre la troisième place à cause d'un manque de discipline tactique". L'homme fort de l'OM avoue cependant que la course au podium le stimule : "nous n'avons pas le droit à la moindre erreur. Si cela arrive je me rappelerai le numéro de celui qui ne fait pas les efforts et je le sors immédiatement. Cela dit c'est une situation fantastique. On a la pression sur nos épaules mais cette pression me plait à mourir". Décidémment de plus en plus ambitieux, Gerets n'hésite pas à clamer : "l'année prochaine je veux être champion avec Marseille. C'est le but unique que j'ai dans la tête. Je veux gagner le championnat avec l'OM". Un discours courageux et ambitieux. Qui s'en plaindra ?

Samedi 19 avril :
Alors que l'OM reçoit Lille ce dimanche, Eric Gerets a communiqué son groupe. C'est une liste de dix-neuf joueurs, dont fait partie Mamadou Niang, mais aussi Mathieu Valbuena. En revanche, le capitaine marseillais, Lorik Cana, est suspendu et sera donc en tribunes. Les joueurs convoqués sont donc Mandanda, Carrasso, Givet, Rodriguez, Zubar, Faty, Taiwo, Bonnart, Kaboré, M'Bami, Cheyrou, Oruma, Zenden, Nasri, Akalé, Valbuena, Grandin, Niang et Cissé. Du côté du LOSC, Claude Puel a également communiqué son groupe : Bastos, Béria, Cabaye, Chedjou, Debuchy, Dumont, Emerson, Fauvergue, Franquart, Kluivert, Lichtsteiner, Makoun, Malicki, Mavuba, Mirallas, Obraniak, Rami, Sylva, Vandam, Yanes et Youla.

La CFA2 de l'OM est toujours dans la course pour le titre de champion du groupe C. En retard de 2 points sur le leader Lyon Duchère avant la 25ème journée, les réservistes marseillais ont marqué des points. En effet, les hommes de Michel Flos se sont imposé 4 à 0, devant Beaune sur la pelouse du stade du Cesne. Avec des réalisations de Krstic, Gbaguidi, et un doublé de Gnabouyou, les Olympiens reprennent provisoirement la tête du groupe. Cet avantage est lié au résultat mitigé des Lyonnais, qui n'ont obtenu qu'un match nul sur le terrain de la réserve de Gueugnon. Les Phocéens, avec 70 points et plus 17 au goal-average, restent donc maîtres de leur destin.

Dimanche 20 avril :
Alors que l'OM s'apprête à accueillir Lille, au Vélodrome, l'OM officialise, via La Provence, les prolongations de contrat de deux joueurs majeurs du club : Taye Taiwo et Mathieu Valbuena. Le défenseur nigérian, initialement lié à Marseille jusqu'en 2009, a prolongé son bail de deux ans, son contrat prenant désormais fin en juin 2011. Quand à celui qui est affectueusement appelé le “Petit” par Gerets, il avait déjà prolongé en novembre dernier jusqu'en 2012. Cette fois-ci, servi par une saison époustouflante, il s'est vu offrir une revalorisation salariale, assortie d'une prolongation d'un, soit jusqu'en 2013, avec une année en option. Sur le site officiel, Pape Douf commente ces renouvellements de contrat : “nous misons sur la jeunesse et surtout le talent. Il s'agit de garder une ossature à l'équipe actuelle et de permettre aux joueurs d'évoluer avec une certaine tranquillité d'esprit”.

OM-Lille. À l'occasion de la 34ème journée, l'Olympique de Marseille affronte le Lille Olympique Sporting Club au stade Vélodrome. Face à un adversaire qui a dominé Nancy la semaine précédente, Marseille se prépare à un rude combat pour continuer à avancer vers la troisième place finale. Mais c'est un soir sans pour les Olympiens qui vont s'incliner 3-1 face à une équipe lilloise très à l'aise offensivement et sereine défensivement. Les hommes de Claude Puel ont gagné le duel tactique, notamment grâce à un milieu de terrain hermétique et créatif. Mirallas par deux fois et Makoun tromperont Mandanda, malgré l'ouverture du score initiale de Niang. L'OM s'incline. L'OM perd sa troisième place. Et malheureusement, après une semaine relativement tranquille, c'est uniquement cela que nous retiendrons.

par Arn-oo le mercredi 23 avril 2008 à 20h46
Monaco-OM : le blues de Meriem
Un jeune gaucher à l'essai

Karim Ziani : son actualité