OM 1-3 Lille : revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

A la suite d'un match décevant, l'OM perd une bonne occasion de prendre de l'avance sur Nancy dans cette course à la 3ème place. Dominés en début de match, les Olympiens ont eu la bonne idée d'ouvrir le score mais malheureusement pour eux les Lillois ont ensuite fait la différence. Tout au long du match, les Nordistes ont pressé très haut les Marseillais qui n'arrivaient pas à se dégager, il fut alors très difficile de lancer les attaquants olympiens. Tout n'est pas perdu pour l'OM, après le match nul de Nancy ce week-end, les Phocéens comptent maintenant un point de retard. Le prochain match à Monaco, "à domicile" doit permettre aux joueurs d'Eric Gerets de reprendre leur marche en avant afin de terminer le sprint final à fond et donc accrocher cette 3ème place.

Eurosport.fr : "Lille assomme l'OM"
la course à la 3e place après trois succès consécutifs en championnat. Cependant, le temps d'un soir, le club phocéen est retombé dans ses travers en encaissant une défaite sèche mais surtout incontestable après avoir été bousculé par un Lille qui se rapproche peu à peu de son meilleur niveau.[...] Pour la quatrième fois de la saison, Marseille s'incline sur cette pelouse. Mais au delà de cet échec, c'est l'occasion manquée de dépasser Nancy, tenu en échec la veille par Le Mans (1-1), qui alimentera les regrets. L'OM a-t'il encore du jus pour arracher la troisième place ? Réponse dans quatre journées.

Football365.fr : "Lille freine l'OM"
Une fois de plus, Lille a justifié sa réputation de terreur à l'extérieur. Invaincu loin de ses bases en 2008, le LOSC est parvenu à faire tomber Marseille, une semaine après s'être offert Nancy. Pourtant, les hommes de Claude Puel, malgré une entame de rencontre très intéressante, ont encaissé un but dans le premier quart d'heure. Pas de quoi décourager les Lillois, qui bien en place, sortent petit à petit la tête de l'eau. C'est donc logiquement qu'ils reviennent au score puis prennent l'avantage juste avant la mi-temps grâce à un doublé de Mirallas. En deuxième mi-temps, l'OM prend les choses en main mais n'est jamais en mesure de faire la différence. Au contraire des Lillois qui créent le danger à chacun de leur contre. C'est d'ailleurs sur l'un d'entre eux que Mavuba fait le trou et offre un précieux succès à ses hommes. Pour Marseille qui restait sur neuf succès en dix matchs au Vélodrome, il faudra relever la tête pour aller chercher la troisième place.

La Provence.com : "Un gros coup de massue"
On pensait que le plus dur était fait. Que les Olympiens, brillants vainqueurs de Lyon, sérieux et appliqués à Metz, ne quitteraient plus cette troisième marche du podium, ravie à Nancy il y a tout juste une semaine. Mieux, on les voyait déjà prendre le large sur cette équipe lorraine, accrochée par Le Mans à domicile hier (1-1). C'était sans compter sur cette mauvaise habitude prise par l'OM cette saison, celle de perdre au moment où on s'y attend le moins. Celle d'alterner le très bon et le très mauvais du jour au lendemain. Celle de décevoir juste après avoir enflammé les foules...

Site officiel de l'OM : "COUP D'ARRET AU VELODROME"
L'OM est tombé sur un os. Réputée difficile à manoeuvrer, l'équipe lilloise a confirmé ces dires au Vélodrome. Les Olympiens avaient pourtant su redresser un début de match emprunté en ouvrant le score sur une tête de Niang (13e). Mais ce fut en deux petites minutes lourdes de conséquences que les hommes de Claude Puel renversèrent la vapeur avec deux buts coup sur coup de Mirallas avant la pause (38e, 40e) au terme d'une fin de mi-temps parfaitement maîtrisée par les Dogues. Si les Marseillais parvenaient à se créer des occasions au retour des vestiaires par Nasri ou Cissé, Makoun brisait pas mal d'espoirs en triplant la mise nordiste. Un revers qui ralentit l'OM dans le sprint final, concédant un point à Nancy au terme de la 34e journée et retournant à la 4e place. Un écart toutefois minime qui peut encore largement être rattraper.

Sport24.com : "Marseille se relâche à nouveau"
Les Marseillais, organisés dans un 4-5-1, ont livré une faible prestation, comptant surtout sur leurs individualités, telles Niang ou Nasri, pour créer le danger. Si le Sénégalais fut souvent intenable, le joueur formé à l'OM, vite touché, a connu plus de difficultés à peser sur le jeu phocéen et fut sifflé lors de son remplacement. Cissé et Akalé ne se seront pas montrés plus tranchants alors que Cheyrou aura été moins brillant dans sa capacité à changer de rythme dans l'entrejeu. En défense, la charnière Givet-Rodriguez fut peu sécurisante, de même que Mandanda, coupable d'une faute de main sur le deuxième but lillois.

Sports.fr : "La rechute de l'OM"
Après les éliminations face au Zenit St-Pétersbourg en Coupe de l'UEFA et face à Carquefou en Coupe de France, l'Olympique de Marseille a enregistré dimanche, cette fois devant son public, l'un des nouveaux couacs de sa saison face à Lille, première équipe à inscrire trois buts au Vélodrome cette saison (1-3). Les Marseillais avaient beau entrevoir un retour sur le podium en cas de simple résultat nul face aux Nordistes, la soirée a tourné au cauchemar pour l'équipe d'Eric Gerets, certes tombée sur un adversaire auteur du match parfait, mais incapable de prévenir ce genre d'écart. A croire d'ailleurs que l'entraîneur marseillais avait senti le coup venir cette semaine en poussant un coup de gueule destiné à mobiliser des joueurs qu'il devinait sans doute démobilisés...

par Neo59 le lundi 21 avril 2008 à 09h29
OM 1-3 Lille : les réactions
Laurent Duhamel arbitrera Monaco-OM

Samir Nasri : son actualité