Les dirigeants marseillais évoquent Miralem Pjanic

  •    
  •    
  • om facebook

L'intérêt de l'Olympique de Marseille concernant le meneur de jeu messin, Miralem Pjanic, commence à faire parler ici et là. C'est pourquoi le déplacement de samedi en terres lorraines a délié les langues du président, du directeur technique et du coach marseillais, extraits :

Pour Pape Diouf, le statut de l'OM fait que "tous les bons joueurs nous intéressent, même s'il a peut-être été un peu moins fort que d'ordinaire ce soir".

Eric Gerets semble apprécier les qualités du jeune milieu : "c'est un joueur qui est toujours bien. Il a une belle carrière devant lui".

Si le président et le coach ne se sont pas trop étalés, José Anigo, lui, a pris un peu plus de temps : "c'est un garçon intéressant. Il a de la qualité. J'en avais déjà parlé avec son agent Forster avec qui j'ai joué. Nous continuons à le suivre. Mais si l'on doit entamer des discussions, on le fera avec le FC Metz, car nous avons trop de respect pour ce club pour faire autrement. C'est vrai que la descente en Ligue 2 pourrait faciliter les choses".

Ainsi, l'intérêt pour le garçon semble réel pour ce meneur de poche qui, s'il n'a encore rien prouvé en Ligue 1, ne demande qu'à s'exprimer dans un club plus huppé.
Anigo finit en donnant son avis sur la possible inadaptation du jeune joueur face au volcan du Vélodrome : "on disait la même chose de Nasri. Il a montré qu'il avait les épaules assez larges. Pjanic peut les avoir aussi".

Pour l'anecdote, lors de la 19ème journée et la réception de Sochaux (défaite 2-1), Pjanic avait réduit la marque à la 87ème minute sur un pénalty, retiré en raison de l'entrée hâtive de Gueye dans les 16m, et alors que les supporters messins qui se trouvaient derrière les buts encourageaient le portier sochalien.

par monsieur patate le lundi 14 avril 2008 à 17h00
Des insultes racistes contre Cana à Metz
Vers un double partenariat pour 2008-2009 ?

Dans l'actualité de l'OM