Lorient 1-2 OM : Kanga, Laurent et les grelons

  •    
  •    
  • om facebook

Avec la victoire contestable de Bordeaux face à Nancy, les olympiens se trouvent en position de se replacer dans leur quête de la troisième place qualificative pour la Ligue des Champions. Pour Eric Gerets, les marseillais jouent " gros " ce soir pour ce déplacement à Lorient. " Je pense que si on perd ce match, on peut dire au revoir à la Ligue des champions. " Le constat est sévère mais réaliste. " Si on veut garder une toute petite chance de disputer la C1 la saison prochaine, il faut gagner les huit matches qui restent à disputer. " Autant dire que les coéquipiers de Lorik Cana devront montrer un tout autre visage que celui des dernières semaines. Réponse dans 90 minutes.


Le match :
Défense centrale composée de Lorik Cana et de Ronald Zubar, qui seront aidés par Laurent Bonnart et Gaël Givet sur les ailes. Modeste M'Bami sera le seul récupérateur. Boudewijn Zenden et Charles Kaboré seront les milieux latéraux. Samir Nasri sera, comme à son habitude, meneur de jeu et chargé de fournir en bons ballons Kanga Akalé et Mamadou Niang. Lorient reste invaincu à domicile depuis le 16 septembre.
Débuts laborieux de l'OM pressé par les lorientais et incapables de poser leur jeu. Et si en plus l'arbitre siffle des coups francs sur des fautes dans la surface de réparation, alors on peut s'attendre à une Ligue 1 de haut vol ( au sens propres comme au figuré ).

11ème minute : Saïfi hérite d'un ballon et déclenche une reprise de volée du gauche puissante que Mandanda capte en deux temps
12ème minute : centre en retrait de Bonnart pour Nasri qui, fidèle à lui même, ne trouve pas le cadre

Au milieu de terrain, les marseillais se font littéralement bouffer. Le manque de mobilité et de disponibilité des olympiens rendent les relances bien délicates

16ème minute : tir de 22 mètres de Bolo Zenden trop croisé
18ème minute : coup franc travaillé de Nasri pour la tête de Zubar qui passe de peu à côté
Les marseillais semblent revenir dans le match et parviennent à se créer des opportunités lorsque le bloc joue haut. Il pleut en trombes sur le stade du Moustoir
27ème minute : parade exceptionnelle de Mandanda sur une tête piquée lorientaise
30ème minute : sortie de Givet qui profite à Taïwo
32ème minute : centre de Jallet pour Le Pen qui du pied droit décroise légèrement trop sa reprise de volée du droit
37ème minute : Hautcoeur enroule sa frappe aux 20 mètres que capte Mandanda sans difficulté

1-0 : pénalty justifié pour Lorient sifflé pour une faute de Cana sur Le Pen (42ème minute)

45ème minute : sur un mauvais renvoi de Marchal, Niang, d'un intérieur du pied, envoi le cuir dans les tribunes

De retour des vestiaires, Cissé prend la place de Kaboré.

48ème minute : corner de Zenden, cafouillage dans la surface des Merlus, Akalé reprends d'une frappe du droit repoussée par Audard.

Première frappe cadrée du match des olympiens en 49 minutes !

1-1 : récupération de M'Bami qui oriente pour Akalé dans la profondeur qui contrôle du gauche et enchaîne par un frappe du droit qui trompe Audard (53ème minute)

54ème minute : coup franc de Le Pen pour la tête décroisée de Ciani qui passe à quelques centimètres de la cage de Mandanda
54ème minute : Nasri décale magnifiquement Niang qui envoie une mine du gauche qui ripe sur la transversale

Le match s'emballe avec beaucoup de mouvements, des espaces et un match très ouvert malgré les conditions climatiques difficiles.

61ème minute: ouverture de Cissé en profondeur pour Niang dont la frappe piquée voit le cadre s'échapper
63ème minute: sur une balle perdue par M'Bami, contre attaque coté droit des lorientais et centre pour la tête de Le Pen qui passe à côté
65ème minute: centre instantané de Nasri pour Niang qui n'arrive pas à décroiser sa frappe aux 6 mètres
67ème minute : centre enroulé de Taiwo pour une difficile demi-volée de Djibril Cissé qui part dans les nuages

1-2 : ouverture de Nasri pour un énormissime contrôle orienté de Bonnart du droit, pour un centre parfait du gauche qui trouve la tête décroisée de Niang qui trompe Audard (80ème minute)


Conclusion:
Fidèles à eux-mêmes, les marseillais ont joué la moitié du match. Une première mi-temps d'absence puis des retrouvailles avec le jeu offensif et la disponibilité. Deux joueurs ont été les principaux artisans de cette victoire. Kanga Akalé, auteur de son meilleur match ce soir, a permis à son équipe de se remettre sur les rails. Positionné à droite, il semble bien meilleur sur ce côté ! Il y a aussi Laurent Bonnart dont le contrôle orienté du droit et le centre du gauche sont des modèles à montrer dans toutes les écoles de foot ! Plus globalement, toute l'équipe a été bonne en deuxième période. Et on ne retiendra que celle-là.

par TontonFlingueur le dimanche 30 mars 2008 à 23h14
Lorient-OM : le onze marseillais
Lorient 1-2 OM : la réaction de Pape Diouf

Laurent Bonnart : son actualité