OM 3-1 Zénit : le match presque parfait

  •    
  •    
  • om facebook

Après une victoire convaincante malgré un score étriqué face à Auxerre en championnat de Ligue 1, Marseille retrouve la coupe d'Europe le lendemain de l'élimination de Lyon en Ligue des Champions. Ce huitième de finale est une occasion pour les phocéens de retrouver leur bourreau du Zenit et notamment le talentueux Arshavin qui, il y a peu, éliminèrent l'OM dans cette même compétition. Avec Lorik Cana suspendu et Julien Rodriguez toujours blessé, l'OM alignera ce soir une défense expérimentale. Des émissaires d'Arsenal, Chelsea, Liverpool, Juventus, Atletico Madrid, Blackburn, Portsmouth, Newcastle et Stuttgart seront dans les tribunes pour superviser des joueurs de part et d'autre. Du beau monde ! Eric Gerets semble en tout cas confiant. "Mon équipe a repris du plaisir à jouer au football ensemble. Ils ont montré qu'ils étaient en pleine progression depuis deux ou trois mois. Cela fait plaisir de lire que chacun dit qu'ils peuvent encore faire mieux. On a une équipe compacte et stable pour le moment et qui est surtout en pleine confiance".


Le match :
1ère minute : sur une récupération de Niang, Cissé décoche une puissante frappe du droit qui ne trouve pas le cadre
3ème minute : Mamadou Niang ouvre pour Djibril Cissé qui dans un angle fermé frappe puissamment au but mais bute sur le gardien
6ème minute : petit pont de Valbuena qui centre en retrait pour Nasri dont la frappe passe au dessus de la transversale

Très bonne entame de match des Olympiens qui semblent vouloir faire la différence d'entrée de jeu. On notera la grosse activité coté droit de Mathieu Valbuena intenable !

13ème minute : Arshavin contrôle de la poitrine en pleine surface puis se retourne et passe un extérieur du droit qui passe juste à côté des buts de Mandanda
17ème minute : coup-franc de 30 mètres de Progrebnyak qui passe à coté
29ème minute : coup-franc de Cheyrou pour la tête de Niang qui heurte la transversale

Mathieu Valbuena se fait littéralement démonter par les défenseurs russes, le jeune phocéen tient pour l'instant le coup mais plus il fait souffrir les russes plus ceux-ci lui prodiguent un traitement spécial !

1-0 : ouverture millimétrée de Taye Taiwo en profondeur pour Djibril Cisse qui allume directement son droit pour tromper le gardien (36ème minute)

43ème minute : Jacques Faty blessé, Ronald Zubar rentre à sa place
47ème minute : coup-franc de Benoit Cheyrou pour la tête de Mamadou Niang qui frappe encore la transversale

Très grosse première mi-temps des hommes d'Eric Gerets qui ont été brillants dans la construction et malheureux dans la finition. Inspirés, concentrés et appliqués, les phocéens ont montré durant ces 45 premières minutes un visage plutôt enthousiasmant.

2-0 : frappe puissante de Nasri repoussé par le gardien, Niang récupère puis passe à Nasri qui enfume 2 russes par une feinte de frappe du gauche puis une frappe au but hélas contrée mais reprise par Niang qui place un intérieur du droit dans l'angle opposé pour tromper le gardien magnifiquement (48ème minute )

3-0 : une deux entre Cissé et Nasri qui ouvre vers l'arlésien qui crucifie d'une bonne frappe du droit le portier russe (54ème minute)

58ème minute : Bonne frappe du capitaine russe Tymoshchuk arrêtée par Mandanda
60ème minute : Niang légèrement touché dans un contact est remplacé par Zenden
63ème minute : débordement de Zenden pour Cheyrou qui butte par deux fois sur le gardien russe
63ème minute : décalage de Taiwo pour M'Bami qui décoche une bonne frappe de 20 mètres qui passe juste à côté
66ème minute : corner marseillais pour la tête de Djibril Cissé sur laquelle le gardien doit se détendre pour sauver ses buts
78ème minute : retourné acrobatique difficile de Zenden pas assez puissant pour tromper le gardien

3-1 : Arshavin prend le dessus, côté droit, sur Zubar et ouvre son pied pour tromper Mandanda (81ème minute)

87ème minute : Samir Nasri est remplacé par Charles Kaboré


Conclusion:
Une fin de match qui laisse un goût amer. Brillants durant 80 minutes, les olympiens ont plié sur la seule action russe et le brillant Arshavin sur lequel les recruteurs marseillais devraient vraiment se pencher. Les phocéens ont donné une leçon de foot à leur adversaire durant les trois quart du match pour n'avoir que deux buts d'écart au terme de la rencontre. Dommage mais encourageant.

par TontonFlingueur le jeudi 06 mars 2008 à 22h45
Le brassard pour Djibril
OM 3-1 Zenit : réactions d'après match

Mathieu Valbuena : son actualité