OM 2-1 Auxerre : Marseille en approche

  •    
  •    
  • om facebook

Après avoir concédé le nul à Toulouse et une défaite face au Spartak Moscou, les hommes d'Eric Gerets sont dans l'obligation de battre ce soir les auxerrois de Jean Fernandez en déplacement au Vélodrome. Une occasion peut être aussi d'effacer une défaite face à cette même équipe en coupe. Avec une infirmerie toujours bien remplie (Kaboré et Rodriguez notamment) et quelques joueurs convalescents comme Ronald Zubar, le technicien belge a tout de même l'embarras du choix, notamment au milieu. Seul Samir Nasri semble indéboulonnable. Les olympiens ont deux matchs de championnat à domicile pour recoller au haut du tableau. Une victoire ce soir est indispensable.


Le match :
Mamadou Niang, avec toujours des problèmes avec son genou, est économisé. Il sera sur le banc. Modeste M'Bami et Benoit Cheyrou tiendront leur place au milieu tandis que Laurent Bonnart, Lorik Cana, Gaël Givet et Taye Taiwo seront en défense comme lors des derniers matchs. Kanga Akalé, Samir Nasri et Mathieu Valbuena au milieu. Djibril Cissé en pointe.

Eblouissant début de partie de Samir Nasri qui enfume tout ce qui s'approche de lui. Très mobiles, les marseillais sont très actifs, surtout sur le côté droit.

1-0 : sur un coup-franc travaillé de Cheyrou, mauvaise relance de Traoré, gros cafouillage dont profite Cana qui place un pointu du droit (8ème minute)

11ème minute : récupération de Valbuena aux 30 mètres qui laisse sur place Grighting puis enchaine d'une frappe de l'intérieur du droit qui ne trouve pas le cadre
19ème minute : corner de Quercia pour la tête décroisée de Lejeune que Mandanda repousse d'un arrêt réflexe incroyable

2-0 : corner de Cheyrou pour la tête décroisée de Cissé qui trompe Riou (22ème minute)

On avait vu les marseillais fatigués lors des deux derniers matchs. On les retrouve présents dans les duels, donnant toujours des solutions au porteur du ballon. La semaine leur a permis de récupérer, semble t'il.

25ème minute : centre en retrait de Nasri pour Cana qui frappe, contrée par Riou
33ème minute : ouverture pour Bonnart qui centre instantanément pour la tête de Cissé qui ne trouve pas le cadre
37ème minute : beau centre de Bonnart pour la tête de Cissé une nouvelle fois non cadrée

Aucun changement à la pause.

53ème minute : long dégagement de Cheyrou pour Cissé qui, excentré sur la droite, frappe puissamment mais Riou effectue un beau plongeon
56ème minute : Valbuena repique au centre et adresse une frappe du gauche captée par le portier
61ème minute : centre en retrait de Taiwo pour Cheyrou dont la frappe du gauche déviée finit sa course juste à côté des buts

Bon début de seconde mi-temps de Mathieu Valbuena qui rend fou les défenseurs adverses. Niang remplace Akalé à la 68ème minute.

69ème minute : corner de Nasri pour la tête décroisée de Cana mais le cadre se dérobe
71ème minute : centre de Pedretti pour la tête de Niculae sur laquelle se couche parfaitement Mandanda
73ème minute : beau relais de Cissé, de l'extérieur du droit, en direction de Cheyrou qui frappe et oblige Riou à intervenir en deux temps
74ème minute : rentrée de Karim Ziani à la place de Samir Nasri ; l'international algérien est hélas relégué sur le côté et Valbuena repositionné dans l'axe lors qu'il est évident que l'ancien sochalien est un joueur axial
75ème minute : reprise de volée de Valbuena aux 20 mètres qui ne trouve pas le cadre
77ème minute : Jelen adresse une frappe du droit captée facilement par Mandanda
82ème minute : centre de Jelen pour Chafni qui bouffe la feuille de match en poussant le caviar de son coéquipier sur le poteau

2-1 : Oliech, dans l'axe, crochète et passe pour Pedretti dans la surface, l'ancien Marseillais s'avance et ne laisse aucune chance à Mandanda, du plat du pied gauche (88 ème minute)


Conclusion :
De bout en bout, les marseillais ont eu le match en main. Seules les dernières minutes ont permis aux auxerrois de jouer un peu. Développant un jeu varié et séduisant, les hommes de Gerets ont amplement mérité cette nouvelle victoire même si on aurait préféré qu'ils fassent preuve de plus de réalisme. L'autre bémol serait à mettre sur le compte de Gerets. Pourquoi ne pas économiser Niang dont on sait qu'il souffre du genou ? Pourquoi faire sortir Akalé dont on sait qu'il a besoin de temps de jeu et qu'il ne sera certainement pas titulaire jeudi ? Pourquoi ne pas faire rentrer Grandin sachant qu'il ne jouera pas jeudi ? Des choix discutables qui ne remettent pas en cause le résultat de ce soir mais qui pourraient avoir des conséquences lors des futures rencontres.

par TontonFlingueur le samedi 01 mars 2008 à 22h58
OM-Auxerre : le onze de Gerets
OM 2-1 Auxerre : la réaction de Cissé

Djibril Cissé : son actualité