Nice 0-2 OM : comme des guerriers

  •    
  •    
  • om facebook

Après une semaine internationale qui a vu la défaite des Français face aux Espagnols et la blessure stupide de Samir Nasri, les Olympiens se déplacent à Nice pour grappiller au minimum le point du match nul. "Après tous les points perdus bêtement depuis le début de la saison, chaque match est désormais un tournant" a prévenu Mamadou Niang, de retour de la Coupe d'Afrique des Nations.tout comme Taye Taiwo. Côté adverse, les azuréens ne pourront pas comptés sur Laslandes victime d'une douleur musculaire à la cuisse droite ainsi que sur Koné et Job toujours à la CAN. Face à des Marseillais actuellement survoltés, les Niçois apparaissent comme des outsiders à domicile. A l'OM de confirmer !


Le match :
Jacques Faty et Gaël Givet en défense centrale en l'absence de Julien Rodriguez, Juan Angel Krupoviesa et Laurent Bonnart sur les côtés. Les deux récupérateurs sont les habituels Lorik Cana et Benoit Cheyrou. Les deux offensifs seront Elliot Grandin et Mathieu Valbuena. Mamadou Niang et surtout Djibril Cissé en attaque.

Beaucoup de fautes en ce début de match qui montrent une tension évidente sur le terrain.

13ème minute : centre d'Hellebuyk sur coup-franc pour la tête décroisée de de Kanté qui passe au dessus
14ème minute : centre déviée de Rool au second poteau pour Ederson seul devant Mandanda et qui bute sur le portier marseillais

Les Niçois, plus vifs et plus incisifs, ont pour l'instant la main sur ce début de match. L'arbitre, lui, sort les cartons pour les fautes marseillaises mais les garde dans sa poche pour les fautes adverses. Vive la Ligue 1 !

1-0: coup-franc de Valbuena récupéré par Cana qui, de l'extérieur du droit, trouve Niang, seul au deuxième poteau et à un mètre du but vide, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond (24ème minute)

Le public toujours aussi peu averti du stade du Ray siffle les Marseillais qui conservent le ballon. Peut-être oublient-ils que c'est leur équipe qui joue à onze derrière et que dès lors leurs adversaires ont l'obligation de ne pas perdre la balle.

36ème minute : au terme d'une belle possession de balle, centre de Valbuena de la droite pour le tête de Niang qui passe au dessus des buts.

On retrouve un Niang virevoltant, un Cissé plutôt disponible et un Valbuena intenable. Une vraie force pour le collectif marseillais en sursis avec trois des défenseurs sur quatre déjà avertis.

43ème minute : passe en profondeur de Cana pour Cissé qui allume une mine repoussée in extremis par Lloris, Valbuena manque de reprendre le cuir sur la mauvaise relance niçoise

Taye Taiwo rentre à la place de Krupoviesa. Un défenseur averti de moins, c'est toujours çà.

48ème minute : coup-franc d'Ederson aux 25 mètres que capte Mandanda sans difficulté

Début de deuxième mi-temps totalement à l'avantage des Niçois qui monopolisent le ballon et acculent les marseillais devant leur but.

58ème minute : frappe du gauche d'Hellebuyck qui passe à côté des buts de Mandanda.

Bon travail défensif de Grandin côté droit et de Valbuena qui permettent de récupérer quelques ballons. Toutefois les niçois ont toujours la possession de balle et pourraient très bien égaliser sur une erreur défensive ou en profitant d'un fait de match (une expulsion par exemple).

66ème minute : Kanga Akalé remplace Mamadou Niang
67ème minute : Valbuena alerte Grandin en profondeur qui centre directement pour la reprise de Cissé non cadrée
71ème minute : demi-volée de Modeste aux 20 mètres sortie du pied par Mandanda
73ème minute : Modeste devance Mandanda sur un coup franc indirect d'Hellbuyck mais sa tête part au dessus des cages marseillaises

0-2 : centre puissant et travaillé de Taiwo que repousse Loris dans les pieds de Cissé qui catapulte des 10 mètres une mine qui laisse le ballon hors de portée du portier niçois (76ème minute)

89ème minute : Grandin est remplacé par Kaboré


Conclusion :
La grande activité des deux milieux offensifs très créatifs (Valbuena et Grandin) ce soir et très généreux dans le travail défensif, et le réalisme des deux attaquants phocéens (Niang et Cissé) ont certainement portés un coup décisif au moral de leurs adversaires du soir. Sans être enthousiasmants, les hommes d'Eric Gerets ont su être sérieux et appliqués durant les 90 minutes. Marseille remporte là une victoire importante et se replace ce soir à la 5ème place à quelques points d'une place qualificative en Ligue des Champions.

par TontonFlingueur le dimanche 10 février 2008 à 23h09
Nice-OM : les équipes
Nice 0-2 OM : premières réactions

Djibril Cissé : son actualité