Rennes 3-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après la convaincante qualification à Beauvais en Coupe de France le week-end passé, les Olympiens démarrent l'année 2008 en championnat avec un déplacement à Rennes pour un match entre équipes de milieu de tableau.
Eric Gerets doit faire face à de nombreuses blessures en défense et a même emmené en Bretagne plusieurs joueurs touchés. Néanmoins, Cédric Carrasso, Sébastien Hamel et Ronald Zubar sont restés à Marseille pour leur convalescence tout comme Milos Krstic. Taye Taiwo, Modeste M'Bami, Andre Ayew et Mamadou Niang sont avec leurs sélections pour préparer la CAN. L'entraineur belge aligne un 4-2-3-1 classique avec Steve Mandanda dans le but, Laurent Bonnart sur la droite de la défense, Juan Angel Krupoviesa à gauche, Leyti N'Diaye et Gaël Givet dans l'axe ; Lorik Cana (le capitaine) et Benoit Cheyrou sont les milieux récupérateurs ; Samir Nasri (dans l'axe), Mathieu Valbuena (à droite) et Kanga Akalé (à gauche) sont derrière Djibril Cissé.
Le banc de touche est occupé par Sébastien Maté, Pape M'Bow, Julien Rodriguez, Charles Kaboré, Boudewijn Zenden et Wilson Oruma. Jacques Faty (blessé) et Karim Ziani (malade) ne sont pas sur la feuille de match. Il n'y a donc que 6 remplaçants.

Le début de match est équilibré et au quart d'heure de jeu, sur un centre d'Akalé, Cissé ouvre le score de la tête. Par la suite, les Olympiens jouent en contre mais se font rejoindre un peu avant la pause sur un but de Pagis, parti hors-jeu dans le dos de la défense.
Dès le retour des vestiaires, Rodriguez prend la place de N'Diaye. La pluie redouble et Rennes domine nettement. Le festival de l'arbitre continue en oubliant d'expulser Pagis mais pas Krupoviesa quelques instants plus tard. Cela oblige Gerets à faire entrer M'Bow et Zenden aux places de Valbuena et Akalé. Les Olympiens subissent et s'inclinent dans les 10 dernières minutes sur deux buts de Wiltord.

Steve Mandanda (5.5) : Assez sollicité, il a du intervenir souvent sur des tirs et actions rennaises avec pas mal de réussite. Par contre, il se fait balader par Pagis sur l'ouverture du score et ne peut rien sur les deux autres buts, où sa défense n'a pas su intervenir.
Laurent Bonnart (5) : Il a eu du mal à contenir Wiltord sur son côté droit mais s'en est finalement convenablement sorti. Il a essentiellement défendu et n'a donc quasiment jamais tenté de déborder. Il a basculé à droite après la sortie de Krupoviesa quand l'OM était à 10.
Juan Angel Krupoviesa (5) : L'Argentin se rappellera longtemps de son premier match avec l'OM. En effet, après de bonnes premières minutes où il a beaucoup touché le ballon et pris quelques coups de Lemoine (qui n'a même pas écopé d'un carton jaune), il a montré une envie de remonter proprement le ballon quand il l'avait récupéré. On l'a vu aussi en difficulté face à la vitesse de Fanni et sur une grossière perte de balle en milieu de terrain mais le fait marquant du match est l'attentat de Pagis dont il est victime. Par miracle, il n'a pas la jambe cassée et Pagis n'écope que d'un carton jaune. Quelques instants plus tard, il se venge commettant un tacle par derrière et il est expulsé pour une faute (sa première du match) moins grave que celle de l'ancien Marseillais. Il devra faire très attention à l'arbitrage car il était déjà catalogué comme boucher avant même d'avoir joué en France et cette expulsion dès sa première rencontre ne va faire qu'accentuer cette réputation qu'il n'a pas justifiée lors de ses 67 minutes passées sur le terrain.
Leyti N'Diaye (5) : Malgré son élongation à la cuisse, il a été aligné stoppeur droit et a fait une prestation correcte, sobre, avec quelques interventions importantes mais aussi quelques positionnements douteux (notamment sur un centre où il laisse Briand tout seul). Comme c'était visiblement prévu, il est sorti à la pause pour éviter tout risque d'aggravation de sa blessure.
Julien Rodriguez (5) : Il a donc joué la seconde période car il n'avait pas non plus 90 minutes dans les jambes après son absence d'un mois. Son jeu de tête a été important à plusieurs reprises mais il n'a pas pu endiguer tous les assauts bretons en fin de match.
Gaël Givet (5) : Très volontaire, il a joué dans son style habituel de guerrier, ne lésinant pas sur les efforts pour compenser son manque de vitesse et de vivacité. Il a donc alterné les difficultés face aux rapides attaquants adverses (surtout Briand) mais aussi les interventions importantes.
Lorik Cana (4.5) : Le capitaine albanais a très bien débuté la rencontre, permettant à son équipe d'avoir le ballon et de jouer très haut. Malheureusement, assez rapidement, les Rennais ont pris le dessus dans sa zone et l'OM a du subir et reculer. On l'a très peu vu en seconde période.
Benoit Cheyrou (4.5) : L'autre milieu récupérateur a fait une prestation assez équivalente à celle de son coéquipier avec une première demi-heure intéressante puis de grandes difficultés pour s'illustrer. Il a aussi eu quelques ballons en position offensive qu'il n'a pas très bien gérés.
Samir Nasri (4.5) : Lui aussi a été très présent et percutant dans la première partie de la rencontre avec plusieurs percées balle au pied puis il a disparu du match, n'étant quasiment jamais en vu durant la seconde période.
Mathieu Valbuena (4) : Le petit numéro 28 a joué ailier droit et a touché très peu de ballons même durant la bonne période de son équipe. Il a tout de même obtenu quelques coup-franc mais rien de suffisant pour être crédité d'une bonne performance.
Pape M'Bow (non noté) : Il a fallu un concours de circonstances pour que le jeune et longiligne Sénégalais fasse ses débuts avec l'équipe pro de l'OM. Il a joué les 20 dernières minutes sur la droite de la défense alors que les Olympiens subissaient. Il a donc surtout défendu mais a tout de même fait une montée ponctuée par un tir.
Kanga Akalé (5) : Pour son premier match sous le maillot blanc, il a délivré une passe décisive sur un bon centre et a eu une incroyable occasion dès le début de la deuxième mi-temps mais il a loupé son tir après une belle série de dribbles dans la surface. Pour le reste, il a été mobile mais n'a pas eu assez de munitions pour s'illustrer.
Boudewijn Zenden (non noté) : Le Néerlandais a joué une vingtaine de minutes prenant la place de l'ailier ivoirien. Il a touché un minimum de ballons dans une période de large domination rennaise.
Djibril Cissé (5.5) : Il a ouvert le score de la tête sur sa première occasion. Il a eu ensuite quelques possibilités intéressantes mais n'est pas parvenu à marquer à nouveau malgré la faible opposition d'Hansson. Par contre, il n'a eu aucun ballon potable après le repos, son équipe étant largement dominée.

C'est donc la première défaite en championnat depuis de longues semaines mais difficile de reprocher quelque chose aux joueurs étant donné le nombre d'absents et surtout cet arbitrage lamentable (but de Pagis hors-jeu, Echiejile et surtout Pagis pas exclus pour des gestes inadmissibles et expulsion de Krupoviesa pour une faute pas plus grosse que celle des deux Rennais).
Les performances individuelles ont été moyennes dans l'ensemble avec un bon début de match puis une deuxième mi-temps où les Marseillais ont reculé et subi. Difficile de dire qui a été le meilleur et le moins bon Phocéen, tellement les prestations ont été homogènes. On pourrait donner un bon point à Djibril Cissé pour son but malgré un petit nombre d'occasions et, à l'opposé, Matthieu Valbuena a semblé être l'Olympien le moins performant.
Il faudra rebondir dès mercredi à Auxerre en Coupe de la Ligue puis contre Valenciennes samedi en championnat malgré le nombre d'absents qui devrait augmenter.

par seb le lundi 14 janvier 2008 à 13h59
Un nouveau joueur en stage
L'hécatombe se confirme

Juan Angel Krupoviesa : son actualité