Travailler plus pour gagner plus ... souvent !

  •    
  •    
  • om facebook

Une nouvelle année avec Dreyfus, des bonnes résolutions, des casseroles au cul, du banal quoi. Une qualification acquise en coupe de France, la seule digne d'intérêt pour les amoureux du football et l'envie affichée de gommer les erreurs de cet été en montrant que ce recrutement était intelligent et bien adapté semble plus important. Le programme de cet Olympique de Marseille 2008 s'annonce chargé. La rancoeur de certains matchs manqués pourtant à portée de main doit être une chose à bannir pour cette reprise en championnat ; en commençant par le déplacement à Rennes avec une victoire impérative, comme chaque semaine...

Chaque année, l'Olympique de Marseille affaire les media : la presse papier, radiophonique ou télévisée. Il y a toujours quelque chose à dire sur ce club. S'il se passe une seule semaine sans sortir un scandale ou de fausses rumeurs à la noix, certains se sentent malades, pour un club qui n'a rien gagné depuis tellement longtemps, c'est une prouesse à défaut d'être une preuve d'amour. Au milieu, il reste le supporter coincé entre sa passion infinie et son oeil critique pas toujours forcément lucide et qui prie pour que le club rejoigne au plus vite les sommets. La qualité est là pourtant cette saison, il faudrait être aveugle pour ne pas constater que de bons joueurs sont présents et que cette place ingrate de milieu de tableau ne va pas du tout avec la valeur intrinsèque de cet effectif. Le sorcier belge en charge de négocier au mieux ce joyeux bordel semble pourtant confiant. Tout du moins dans sa méthode, puisqu'il pense que seul le boulot effectué chaque journée à l'entraînement paiera pour tirer la quintessence de ce groupe et que les exclus de cet hypothétique "succès" pour un redressement significatif seront bien la preuve qu'il faut bosser pour réussir !

Le Stade Rennais avait fait un très bon recrutement cet été. L'avis était unanime ou presque et même si la presse se dédouane de certains papiers élogieux sur la qualité du groupe actuellement, il faut reconnaître qu'à défaut d'avoir une mayonnaise un peu ratée, il ne manque juste qu'un bon coup de fouet pour que cela reparte. Lacombe est arrivé, on se demande encore si c'est l'homme idoine, sa réputation de pompier de service ou de formateur avéré suffira-t-elle à panser les plaies d'un groupe qui multiplie les arrêts de travail ? Il n'y a qu'à voir le cas de Pagis conspué par son public presque comme Cissé, même si c'est pondérable lorsqu'on connaît l'exagération légendaire des Marseillais. Comment huer l'un des rares joueurs de ce championnat qui par son intelligence dans le jeu particulièrement hors-norme dans ce championnat rempli d'ânes et de sprinters reste capable de faire basculer une rencontre sur un geste de grande classe ? Le supporter est souvent de nature versatile, il se trouve malheureusement aussi souvent très ingrat et injuste! Le club de Pinault ressemble de plus en plus à l'ère Dreyfus marseillaise, un gros gâchis...

Des objectifs sont affichés par les dirigeants, celui de faire la misère au Vélodrome aux adversaires en ligue des champions fixé par le directeur sportif est tombé aux oubliettes, celui fixé par le président qui selon ses dires est de se qualifier dans cette même coupe d'Europe 2 années sur 3 passera par un salut des joueurs. Le supporter n'a pas envie de subir naïvement les coulisses du club, leur merdier les regarde, puisque des têtes sont déjà tombées et que cela continuera. Il veut que l'équipe joue au ballon, plutôt bien si possible et en commençant par une victoire contre Rennes !

par krovider le dimanche 13 janvier 2008 à 10h43
N'Tsama : essai non transformé
Humberto Suazo, un Chilien à l'OM ?

Mickaël Pagis : son actualité