Bilan à la mi-saison : les joueurs (1/2)

  •    
  •    
  • om facebook

Les Olympiens ont joué 26 rencontres (19 en L1, 6 en C1 et 1 en Coupe de la Ligue) et les deux entraineurs successifs ont fait évoluer 24 joueurs. Seulement 16 d'entre eux ont un temps de jeu conséquent.
En plus de ceux-ci, certains ont été sur les feuilles de match sans jamais entrer. Dans ce cas, on retrouve les gardiens remplaçants Sébastien Hamel (à une quinzaine de reprise environ) et Sébastien Maté (à peu près une demi-douzaine de fois) mais aussi Milos Krstic (à Saint-Etienne), Pape M'Bow (contre Le Mans) et Fabrice Fiorèse (contre Le Mans).

Les gardiens
Cédric Carrasso (4 matches, 4 titularisations, 360 minutes, non noté) a débuté la saison sur la lancée de la précédente, c'est-à-dire en étant très performant. Malheureusement, avant la fin du mois d'août, il se blesse à l'entrainement (rupture d'un tendon d'Achille) et doit donc céder sa place au numéro 1 bis recruté pour lui faire de la concurrence.
Steve Mandanda (22 matches, 22 titularisation, 2010 minutes, 1 carton jaune, ma note : 6.5) a donc joué la grande majorité des matches de son équipe et a surpris par sa qualité et sa rapidité d'adaptation. En effet, il a été très bon dès sa première apparition et n'a pas baissé de niveau même lors des gros matches de championnat et de Ligue des Champions. Sa décontraction, son calme et sa sérénité en toute circonstance font déjà de lui un prétendant à la sélection alors qu'il ne joue en L1 que depuis un peu plus d'un trimestre.

Les défenseurs
Le capitaine olympien, Habib Beye (4 matches, 4 titularisations, 360 minutes, 1 carton jaune, non noté), a commencé la saison très moyennement puis a donc été logiquement sorti du groupe pour finalement signer à Newcastle dans les dernières heures du mercato, laissant le club sans capitaine et sans arrière droit. Ses dernières semaines en Blanc n'auront pas été à la hauteur du reste de son parcours olympien.
Laurent Bonnart (22 matches, 22 titularisations, 2070 minutes, 1 passe décisive, 2 cartons jaunes, ma note : 6), arrivé du Mans pour suppléer Taiwo, a finalement essentiellement joué sur le flanc droit de la défense et a bien tenu son rôle montrant de bonnes qualités défensives mais aussi une capacité de contre-attaquer intéressante. C'est même le défenseur marseillais qui a le plus joué (il a aussi évolué à gauche de temps en temps lors des multiples compositions défensives).
Taye Taiwo (20 matches, 18 titularisations, 1589 minutes, 1 but, 1 passe décisive, 2 cartons jaunes, 1 carton rouge, ma note : 4) a fait une première partie de saison plus que mitigée avec des performances défensives assez douteuses et un poids offensif nettement inférieur à celui des saisons passées.
Gaël Givet (22 matches, 22 titularisations, 1807 minutes, 1 carton jaune, ma note : 5), recruté pour être le patron de la défense, a parfois évolué à gauche afin de trouver une combinaison défensive efficace. Néanmoins, il a surtout joué dans l'axe sans jamais retrouver son niveau qui lui a valu des sélections en Equipe de France. Il a aussi subi quelques blessures en cours de match qui l'ont contraint à ne pas pouvoir faire l'intégralité des rencontres.
Son compère de la défense centrale, Julien Rodriguez (18 matches, 18 titularisations, 1531 minutes, 3 buts, 4 cartons jaunes, 1 carton rouge, ma note : 5), a lui aussi été souvent blessé et a alterné les matches intéressants et des performances bien moins réussies. Il est de plus le troisième meilleur buteur de l'équipe (avec 3 buts, derrière les deux attaquants), ce qui montre les difficultés du groupe.
Avec les nombreuses absences en défense et la volonté d'essayer de trouver une combinaison qui marche, les entraineurs ont finalement aligné Ronald Zubar (16 matches, 10 titularisations, 959 minutes, 1 but, 1 passe décisive, 1 carton jaune, ma note : 5) et Jacques Faty (12 matches, 9 titularisations, 971 minutes, 2 cartons jaunes, ma note : 5) assez souvent sans qu'ils montrent qu'ils étaient meilleurs que les titulaires. Le Guadeloupéen a aussi été essayé à droite, ce qui ne lui va pas du tout car il n'a pas les qualités d'un latéral.
Leyti N'Diaye (1 match, 1 titularisation, 90 minutes, non noté) a joué la dernière rencontre de l'année face au Mans bénéficiant des nombreuses absences ce jour là. Il a démontré qu'il valait mieux qu'une place en CFA2.

A suivre ...

par seb le mercredi 02 janvier 2008 à 11h57
Fiorèse a signé à Amiens
VDB prendra-t-il la suite de DVB ?

Steve Mandanda : son actualité