La semaine phocéenne : une claque et ça repart

  •    
  •    
  • om facebook

Les encouragements de Drogba, la déroute face à Liverpool, le possible départ de Zubar, les discours de Gerets, le point ramené de Bordeaux. Vous saurez tout de la semaine de l'OM.

Lundi 10 décembre
Une semaine importante débute pour l'Olympique de Marseille. En effet, dès demain les Olympiens recevront Liverpool pour une place en huitième de finale de la Ligue des Champions avant de boucler l'exercice hebdomadaire à Bordeaux. À la veille de recevoir les Reds, les marseillais reçoivent les encouragements de Didier Drogba : "Liverpool n'a jamais été aussi fort qu'actuellement mais je serais le premier supporter de l'OM. Mais ça, ils le savent déjà". Décidément, l'OM a toujours une place à part dans le coeur de l'attaquant ivoirien.

L'entraîneur belge de l'OM, Eric Gerets, se confie sur son quotidien phocéen depuis son arrivée : "Depuis quelques temps, les choses ont changé. Pour les joueurs c'est devenu important de gagner un match à l'entraînement. Ce qui me rend la vie agréable, c'est de sentir que les joueurs me suivent". Gerets va même plus loin par rapport à sa façon de procéder. "Quand on a quelque chose à dire à un joueur, il vaut mieux lui dire en privé. Je lui dis qu'il est à Marseille parce qu'il a du talent. Si un joueur a un problème, il peut toujours me passer un coup de fil que ce soit à vingt-deux heures ou à quatre heures du matin" avoue-t-il. Avant de conclure : "Je me sens bien ici. À l'OM la pression est permanente car ça a été une grande équipe".

Mardi 11 décembre
Peu utilisé depuis le début de la saison et souvent décevant quand le staff a fait appel à lui, Ronald Zubar pourrait quitter l'Olympique de Marseille dès cet hiver. En effet, Nancy serait sur les rangs pour enrôler le défenseur guadeloupéen. Les dirigeants lorrains souhaitent se renforcer en défense en vue du départ de plusieurs de leurs éléments à la Coupe d'Afrique des Nations. Néanmoins, ils ne souhaiteraient qu'un prêt de six mois.

L'OM reçoit Liverpool au stade Vélodrome pour le compte de la dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Plein d'espoir avant la rencontre, le peuple marseillais doit rapidement se rendre à l'évidence. Liverpool évolue sur une autre planète. Les Reds s'imposent 4-0 à Marseille et expédient les phocéens en Coupe de l'UEFA. Triste épilogue après une belle campagne européenne. À chaud, Eric Gerets analyse la déroute : "Le but que l'on prend dès le début nous a fait très mal. L'équipe a été sous le choc et ne s'en est jamais relevée. C'est un match à oublier le plus tôt possible".

Mercredi 12 décembre
Remplacé par Jacques Faty juste avant la mi-temps du match OM-Liverpool, le défenseur international Gaël Givet sera éloigné des terrains pendant trois semaines. L'ex-monégasque, véritablement bougé par Torres, s'est donné une entorse à la cheville droite en tentant de canaliser le fougueux attaquant espagnol de Liverpool. Et comme un coup dur n'arrive jamais seul, on apprend également que son compère Julien Rodriguez est aussi sur le carreau. Il a en effet fait un crochet par l'hôpital pour faire observer un doigt de pied gonflé et bleu. On s'achemine donc vers un nouveau remaniement de l'arrière garde marseillaise à Bordeaux.

La triste soirée de la veille restera dans les annales européennes de l'Olympique de Marseille. Si la débâcle de l'OM a marqué les esprits, elle a aussi, malheureusement, marqué l'Histoire footbalistique. C'est en effet la plus lourde défaite jamais subie par l'OM sur ses terres en Coupe d'Europe. Le précédent record datait de 1988, quand l'Ajax Amsterdam était venu gagner à Marseille. En outre, Liverpool est le premier club anglais à gagner un match au stade Vélodrome. Décidément...

Jeudi 13 décembre
Après les arrivées de Valbuena et Gragnic, respectivement en 2006 et 2007, à Marseille, le club girondin de Libourne Saint-Seurin pourrait à nouveau fournir l'OM en talent. En effet, on apprend, selon La Provence, José Anigo aurait remarqué le potentiel d'un milieu défensif important du système de Didier Tholot, Charles Kaboré. Méconnu du grand public, cet athlétique milieu de terrain pourrait signer à l'OM dès cet hiver. Les deux clubs semblent proches d'un accord. Si l'opération venait à se concrétiser, nul doute qu'un jeune olympien ferait alors le chemin inverse pour aller s'aguerrir en Ligue 2, comme Gary Bocaly.

À quelques encablures du mercato hivernal, le président olympien, Pape Diouf, fait le point sur la démarche de l'OM. "Nous avons mené des discussions trilatérales avec José Anigo et Eric Gerets" déclare-t-il. Avant de se prononcer sur le dossier Cissé : "Malheureusement il n'est pas toujours titulaire et il ne vit pas cela de manière très agréable. Malgré tout, il ne pose pas de problème et n'a pas affiché son envie de partir. Mais on peut comprendre que si la situation venait à perdurer, il pourrait reconsidérer les choses. Dans ces cas-là, on en discutera. Mais le voeu que je forme va davantage vers un retour de Djibril comme on l'a vu renaître de ses cendres la saison dernière".

Vendredi 14 décembre
Le site football365 révèle que l'UEFA a ordonné un contrôle anti-dopage inopiné ce vendredi à La Commanderie. En effet, une dizaine de joueurs de l'OM ont du se soumettre à ce contrôle. Fait plus cocace, pour aider les joueurs à satisfaire à la procédure, l'Olympique de Marseille a fait livrer un camion de bières au centre d'entraînement... afin d'accélérer le processus ! Cependant, au regard de la performance sans relief des marseillais face aux Reds, on peut certifier sans crainte que les joueurs de l'OM n'avaient pas pris de substances illicites.

Dimanche, l'OM se rend à Chaban-Delmas pour y affronter Bordeaux. Un déplacement toujours délicat, surtout quand on sait que l'Olympique de Marseille ne n'y est plus imposé depuis 1977, soit trente ans de disette. Ce match sera pourtant très suivi puisque des émissaires européens seront présent dans les tribunes girondines. Chelsea et le FC Barcelone seront notamment représentés dans les travées de l'ex Parc Lescure. On notera aussi la présence de superviseurs du Mans et de la Real Sociedad. Si Le Mans sera là pour suivre son prochain adversaire olympien, on peut s'interroger sur les joueurs suivis par les deux clubs espagnols et le club londonien.

Samedi 15 décembre
Après le décès récent de Kula, un autre Olympien nous a quitté ce vendredi. En effet, Marcel Hadjiji s'est éteint à l'âge de quatre-vingt-neuf ans. Hadjiji a porté le maillot de l'Olympique de Marseille de nombreuses années, de 1936 à 1948. Il avait été prêté à Saint-Etienne en 1939 et Grenoble en 1941. Il fut capitaine de l'OM et a notamment remporté le championnat pour sa dernière année au club. Cet ex-défenseur de talent était le dernier joueur à avoir porté le maillot de l'OM dans les années 30 encore en vie. Après sa carrière de joueur, il a notamment entraîné les jeunes du club jusqu'au début des années 90 et a été président de l'Amicale des Anciens de 1977 à 1998. Marcel Hadjiji sera inhumé au cimetière d'Aubagne lundi, après une messe en son honneur à 14h30 à l'église de Cassis.

À la veille du déplacement à Bordeaux, Eric Gerets parle de Samir Nasri. De grandes attentes pèsent sur lui et le coach belge n'hésite pas à lui rappeler, via la presse : "Depuis que je suis ici, j'entends que Samir Nasri est l'un des plus grands talents du football français. Aujourd'hui, il a la possibilité de montrer qu'il est au même niveau que ses copains lyonnais. Surtout Benzema qui fait preuve d'une qualité et d'un sang-froid étonnant à son âge. Samir sait donc qu'il peut avoir un rôle important à jouer au sein de son équipe". Peut-être dès dimanche à Bordeaux ? "Il faut lui laisser du temps car il a manqué beaucoup de matchs et d'entraînements. Mais il a déjà acquis du temps de jeu contre Liverpool" conclue Gerets.

Dimanche 16 décembre
Leader incontestable du championnat de CFA2 et candidat de plus en plus crédible à la montée en CFA, l'Olympique de Marseille s'est pourtant inclinée en déplacement à Thiers (1-2) pour le compte de la 13ème journée. Dans un stade Antonin Chastel tout acquis à la cause des jaunes et bleus, les Olympiens n'ont pas tenu. Cependant, les hommes de Michel Flos gardent la tête du classement avec 8 victoires, 2 nuls et 3 défaites en 13 matchs. Prochain rendez-vous pour les coéquipiers de Jean-Philippe Sabo le 12 janvier 2008 face à Corte.

L'OM joue à Bordeaux pour le compte de la 18ème journée de Ligue 1. Un bon résultat permettrait aux olympiens de confirmer leur série de cinq matchs sans défaite en championnat et de recoller un peu plus encore avec la partie haute du classement avant la trêve. En l'absence de la charnière centrale de la défense sur forfait, Gerets a choisi de titulariser Faty et Zubar. Oruma est titulaire dans l'entre-jeu d'un 4-4-2 en losange faisant la part belle à deux attaquants. Cissé est donc de retour dans le onze aux côtés de Niang. Le duo sera alimenté par Nasri. L'OM commence le match pied au plancher et mène rapidement au score grâce à Niang, dès la première minute. Cheyrou double la mise à la demi-heure de jeu. On semble s'acheminer vers une victoire tranquille, mais historique, de l'Olympique de Marseille. Mais c'était sans compter sur la faculté de réaction des bordelais. Chamakh et Jussiê sonnent la révolte. Le match se termine à 2-2. On aura des regrets par rapport au déroulement mais pas vis-à-vis du contenu tant l'OM aura reculé face au jeu direct des bordelais. Le nul est finalement équitable.

par Arn-oo le mercredi 19 décembre 2007 à 09h23
Zubar vers Rennes ?
OM-Le Mans : les premiers échos

Wilson Oruma : son actualité