Lille 1-1 OM : seule la victoire est belle

  •    
  •    
  • om facebook

Après une défaite mercredi face au Besiktas en Ligue des Champions, les olympiens se rendent ce soir à Lille pour tenter d'aligner une troisième victoire consécutive en championnat. Eric Gerets réitère le schéma tactique des derniers matchs avec Mamadou Niang seul en pointe, un milieu à cinq joueurs avec Karim Ziani en remplacement de Samir Nasri blessé et positionné sur le coté droit, Mathieu Valbuena plein axe, André Ayew sur le côté gauche ainsi que le duo Lorik Cana / Benoit Cheyrou à la récupération. Zenden, Cissé et M'Bami sont sur le banc. Taye Taiwo retrouve sa place de titulaire sur le coté gauche.


Le match :
1ère minute : coup-France de Valbuena capté en deux temps par Sylva
5ème minute : sur un mauvais envoi, Makoun place une frappe puissante qui heurte violemment la transversale de Mandanda
20ème minute : coup-franc aux 25 mètres de Taiwo non cadrée

1-0 : sur une mauvaise anticipation de Rodriguez, Kluivert file seul au but et crucifie Mandanda d'un plat du pied du gauche (28ème minute)
1-1 : au départ d'une belle action construite entre Ayew, Valbuena et Ziani, ce dernier, après un crochet en pleine surface décoche une frappe puissante du droit repoussée par le portier nordiste mais reprise avec adresse par Niang (31ème minute)


46ème minute : sur corner, coup de tête de Chedjou que Steve Mandanda détourne

La première mi-temps se termine sur ce score de parité. A la mi-temps, Salim Arrache remplace André Ayew. Incompréhensible avec Zenden sur le banc.

52ème minute : frappe de Lichtsteiner captée en deux temps par Mandanda
54ème minute : Niang repique au centre et balance une frappe sèche sur laquelle Sylva doit se coucher
59ème minute : Valbuena met dans le vent Makoun et place une frappe qui part dans les nuages
63ème minute : centre de Karim Ziani pour la reprise (manquée) de Salim Arrache au second poteau que le gardien du LOSC repousse
74ème minute : Coup franc pour les Dogues joué par Obraniak qui frappe directement du pied gauche mais Mandanda est sur la trajectoire
77ème minute : Niang saisit sa chance sur une frappe croisée à l'entrée de la surface sur laquelle Sylva se couche
86ème minute : parade magistrale de Mandanda qui repousse de la main gauche une reprise à bout portant de Makoun


Conclusion :
Au terme d'un match assez pathétique au niveau du spectacle, les olympiens viennent chercher un bon point à l'extérieur face à les adversaires qui n'ont jamais pris leur responsabilité. Quand on n'est pas capable à domicile de faire le jeu, de prendre des risques, de mettre le feu, on ne mérite pas la victoire. L'OM devra confirmer avec la venue de Monaco et ce sera une autre affaire. Quant au LOSC, autant les laisser à leur misère.

par TontonFlingueur le samedi 01 décembre 2007 à 23h03
La CFA2 demeure au contact
Lille-OM : les réactions

Mamadou Niang : son actualité