Besiktas 2-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

La dernière ligne droite de l'année 2007 commence à Istanbul pour l'avant-dernier match de la phase de poule de la Ligue des Champions. Il faut faire un meilleur résultat que Liverpool (qui reçoit Porto) ce soir pour espérer se qualifier avant la dernière journée ; ce qui signifie que la rencontre face à Liverpool devrait être décisive dans la plupart des cas de figure.
Eric Gerets a laissé les habituels Mehdi Sennaoui, Leyti N'Diaye, Hassoun Camara, Milos Krstic, Fabrice Fiorèse à Marseille. Cédric Carrasso et Sébastien Hamel sont blessés. L'entraineur belge conserve son 4-2-3-1 avec Steve Mandanda dans le but, Ronald Zubar sur la droite de la défense, Laurent Bonnart à gauche, Gaël Givet et Julien Rodriguez forment la charnière centrale ; Lorik Cana (le capitaine) et Benoit Cheyrou sont les milieux récupérateurs ; Boudewijn Zenden (à gauche), Samir Nasri (dans l'axe) et Mathieu Valbuena (à droite) sont derrière Mamadou Niang.
Sébastien Maté, Taye Taiwo, Jacques Faty, Modeste M'Bami, Karim Ziani, Andre Ayew, et Djibril Cissé. Wilson Oruma, Vincent Gragnic et Salim Arrache ne sont pas sur la feuille de match.

Après un début de rencontre à l'avantage des Turcs qui monopolisent le ballon, les Olympiens se reprennent bien mais ce sont les Stambouliotes qui ouvrent le score à la demi-heure de jeu sur un beau coup-franc. Quelques secondes plus tôt, Nasri était sorti, blessé, et avait été remplacé par Cissé. Niang était alors passé sur l'aile droite et Valbuena dans l'axe à la place du numéro 22, Cissé prenant le poste d'avant-centre. Après une réaction intéressante mais maladroite des Marseillais se sont les joueurs du Besiktas qui finissent fort la première période qui se termine tout de même sur ce 1-0.
Au retour des vestiaires, Taiwo remplace Zubar. Le Nigérian est arrière gauche tandis que Bonnart bascule à droite. Quelques minutes plus tard, Ayew prend la place de Zenden pour amener de la percussion. Les Olympiens dominent nettement et égalisent logiquement sur une grosse frappe de Taiwo peu après l'heure de jeu. La fin de match est enlevée car les deux équipes veulent gagner et ce sont les Turcs qui y parviennent à deux minutes de la fin sur un placement plus que douteux de Taiwo, l'homme décisif de la soirée.

Steve Mandanda (5.5) : Malgré les périodes de domination stambouliote il n'a pas été très sollicité, captant bien les quelques frappes et ballons aériens. Il ne peut pas grand-chose sur le premier but et est abandonné par sa défense sur le second.
Ronald Zubar (4) : Gerets s'entête à le mettre sur le flanc droit de la défense alors qu'il n'est pas du tout fait pour ce poste. En plus d'être très souvent mal placé et de laisser des boulevards dans son dos, il a aussi pris des risques offensifs en montant souvent et perdant le ballon (sans même essayer de faire une action décisive). C'est sur une de ces montées et la perte de balle qui a suivi que les Turcs ont remonté le ballon, fait un décalage et obtenu le coup-franc à l'origine du premier but. Il est logiquement sorti à la pause étant donné que les Turcs avaient bien compris qu'il était le point faible de l'équipe.
Taye Taiwo (5) : Entré à la pause, il a donc joué le moment où l'OM dominait le plus et a donc eu peu de travail défensif. Il a égalisé d'une belle frappe puissante mais a aussi été à l'origine du second but turc avec une erreur de marquage hallucinante. Bref, un match à la Taiwo, avec du bon et décisif mais aussi du très mauvais.
Laurent Bonnart (5.5) : Plus discret qu'à l'habitude, il a surtout défendu dans le couloir gauche en première période et à droite après la pause. Il n'a pas connu de problème majeur mais n'a pas trop pesé offensivement.
Gaël Givet (6) : Il a bien tenu le choc face aux attaquants turcs qui n'ont été dangereux qu'en partant des ailes. C'est surtout physiquement qu'il a dominé ses adversaires directs.
Julien Rodriguez (6) : L'autre stoppeur, malgré un retour de blessure, a aussi pris le dessus sur les avants Stambouliotes qui ne l'ont guère inquiété. On l'a aussi vu plusieurs fois en position offensive sur des coups de pied arrêtés.
Lorik Cana (6) : Le capitaine marseillais, visiblement bien remis de sa blessure, a beaucoup couru et pressé les milieux de terrain du Besiktas.
Benoit Cheyrou (5.5) : Préféré à M'Bami, il a convenablement rempli son rôle même s'il n'a pas eu l'abatage de son compère albanais.
Samir Nasri (non noté) : Il a joué moins d'une demi-heure faute à une blessure à la jambe qui n'a pas semblé trop grave car il est sorti en marchant.
Djibril Cissé (4.5) : Il a donc pris la place du numéro 22 et a joué une heure. Malgré plusieurs ballons intéressants, il n'a jamais pu se mettre en évidence à cause de nombreuses maladresses et des choix douteux.
Boudewijn Zenden (4.5) : L'ailier gauche néerlandais a été plus que timide et très peu présent dans le jeu.
Andre Ayew (non noté) : Le jeune Ghanéen a joué la dernière demi-heure et a apporté de l'envie et de la percussion mais cela n'a jamais amené le danger.
Mathieu Valbuena (5.5) : Il a commencé sur l'aile droite puis a basculé dans l'axe après la blessure de Nasri. Il a été remuant et actif mais n'a finalement que peu apporté le danger devant le but de Rustu.
Mamadou Niang (5) : L'attaquant sénégalais a joué une demi-heure au poste d'avant-centre puis il a évolué sur l'aile droite où il est clairement moins à l'aise. On l'a donc moins vu que lors de ses dernières sorties.

Malgré un match très honorable et une partie dominée pendant une bonne moitié du temps, les Olympiens s'inclinent sur une erreur individuelle en toute fin de match.
Les performances phocéennes ont été assez contrastées avec un bon duo de défenseurs centraux Julien Rodriguez/Gaël Givet tandis que Ronald Zubar a encore été d'une rare faiblesse à un poste d'arrière droit qui ne lui va pas.
Cette défaite ne change pas énormément de chose pour la Ligue des Champions : il faudra ne pas perdre contre Liverpool pour se qualifier en huitième de finale (à moins que Besiktas ne s'impose à Porto ce qui obligerait les hommes de Gerets à battre les Reds). Avant cela, il faudra aller à Lille samedi pour continuer à remonter dans le classement de L1.

par seb le vendredi 30 novembre 2007 à 00h49
Samir Nasri éloigné des terrains une semaine
L'agaçante et habituelle sanction de la LFP

Mamadou Niang : son actualité