Lyon 1-2 OM : la revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

Quel match ! Des buts, du suspens, des actions et des arrêts de grande classe, tout était présent dans cette rencontre. Avec au bout, une victoire marseillaise qui donne de l'air à des Olympiens qui sortent de la zone de relégation.
Tout avait mal commencé, Juninho ouvrant le score très rapidement. Mais un Mamadou Niang des grands soirs, un Steve Mandanda énorme, et un milieu de terrain phocéen aussi bon offensivement que défensivement sont venus à bout du leader lyonnais. A voir ce niveau de jeu, les hommes de Gerets n'ont rien à faire en fond de L1. En espérant que cet état d'esprit permettra à l'OM de retrouver rapidement un classement digne de son rang.

Eurosport.fr : "Marseille, coeur de Lyon"

La Ligue 1, si morose ces dernières saisons, serait-elle en passe de changer de mentalité? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais dimanche soir, les supporters marseillais n'ont pas eu à se plaindre de ce changement. Avec 34 tirs, 22 occasions franches et trois buts au tableau d'affichage, difficile en effet de faire la fine bouche. Si emprunté en championnat, Marseille a enfin troqué sa timidité domestique contre son enthousiasme européen. Un pari qui lui vaut les trois points et également un petit bol d'air au classement (1-2).
Une chose est sûre néanmoins : l'OM a prouvé qu'il était enfin capable de dévoiler le même visage et ce quelque soit la compétition, donnant enfin en Ligue 1 un véritable écho à son succès en Ligue des Champions à Anfield devant Liverpool. Une bonne nouvelle qui attend confirmation, évidemment, mais qui aura eu le mérite d'être à double effet. Lundi matin, ce sont des Marseillais satisfaits et exempts de la gueule de bois promise aux formations engluées dans la zone rouge du classement qui prendront le chemin de la Commanderie.

Site officiel Om.net : "C'EST CA L'OM !"

C'était l'OM de gala. Celui de la Champions League. Solide et attentif derrière. Robuste et posé au milieu. Insaisissable et séduisant devant. Un OM tel qu'on l'aime, qui fait vibrer et qui créé la sensation en faisant mordre la poussière sur son propre terrain à la meilleure équipe de France.
Menés rapidement par un but de renard de Juninho de la tête après une parade de Mandanda (7e), les Phocéens sont revenus en deux minutes dans le match, en égalisant sur penalty par Niang (1-1, 9e) puis en trouvant à nouveau la faille, toujours par Niang en fin de mi-temps (1-2, 43e).
Le but victorieux que Steve Mandanda et toute l'équipe défendirent ensuite coûte que coûte en deuxième période pour une victoire retentissante.
La saison dernière le nul obtenu dans les dernières minutes à Gerland avait eu valeur de déclic, avant un final de saison époustouflant. Puisse la victoire de cette année produire les mêmes effets dans les semaines à venir.

Laprovence.com : "Marseille crée la sensation"

Ce soir l'OM a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant chez le leader du championnat Lyon à Gerland 2-1. Un match comptant pour la 14e journée du championnat de France de Ligue 1. Les Olympiens ont été sauvés à plusieurs reprises par un brillant Mandanda. Autre joueur décisif, Niang auteur des deux buts olympiens.

Football365.fr : "L'OM crée l'exploit"

Après l'ouverture rapide du score de Lyon, on pensait s'acheminer vers un cavalier seul du leader de la Ligue 1. C'était sans compter sur les ressources de cet OM qui a refait le coup d'Anfield. Emmené par un excellent Niang auteur d'un doublé en première période, Marseille s'est ensuite appuyé sur une grosse solidarité et un grand Mandanda dans son but pour infliger à l'OL sa première défaite de la saison à domicile en championnat. A l'issue d'un match spectaculaire, cette victoire importante permet aux Phocéens de quitter la zone de relégation. Lyon voit sa série de neuf matchs de suite sans défaite en L1 - dont huit victoires - stoppée.

Sport24.com : "Un OM européen !"

Quel match nous ont proposé les deux équipes ce dimanche soir ! Une rencontre de très haut niveau avec un score qui aurait pu être beaucoup plus important. Côté marseillais, ce match pourrait bien servir de déclic pour la suite des évènements. L'OM a été à la hauteur des attentes. Solide, tourné vers l'offensive... Gerets avait opté pour la même équipe que face à Porto à une exception près avec le remplacement de Taiwo par Faty. Et le moins que l'on puisse dire est qu'il a eu raison malgré un manque évident d'automatismes. Il y eut par moments quelques errements, notamment en première période, mais derrière, Mandanda a tenu la baraque et réalisé un festival face aux attaquants adverses. Rodriguez a été en très grandes difficultés tout au long de la rencontre en multipliant les approximations, Cana a fournit un gros travail au milieu de terrain pour tenter de colmater les brèches. Mais le grand bonhomme du match est incontestablement Niang, auteur d'un doublé. Il aurait même pu inscrire deux ou trois buts supplémentaires. Un véritable poison au même titre que Valbuena.

Midilibre.com : "Marseille rallume la flamme"

L'Olympique de Marseille a t-il enfin débuté son championnat hier soir à Gerland ? Trois mois et demi après le reste de la troupe.
Possible. Probable, même... Oui, elle est belle et méritée cette victoire chez le champion lyonnais. Car elle n'a rien d'un hold-up. Elle résulte simplement d'une prise de conscience collective par un groupe meurtri jusque dans sa chair. A croire que l'OM n'aime que les défis. Les matches à enjeu, ceux qui comptent double. Du moins dans l'esprit.

par Yoyo73 le lundi 12 novembre 2007 à 13h35
Lyon-OM : les entraîneurs réagissent
La réaction des joueurs

Steve Mandanda : son actualité