OM - Metz : pour le plaisir

  •    
  •    
  • om facebook

Quel cauchemar ! Le scénario catastrophe de samedi, les csc, le penalty raté et la gueule hilare de Plessis, l'OM a littéralement coulé à pic à Sochaux. Comment envisager pire ? La fabuleuse Coupe de la Ligue de monsieur Moustache nous apporte la réponse sur un plateau : un match de gala face au FC Metz avec une équipe bis. Il ne manquerait plus qu'une élimination aux tirs aux buts et un tour d'honneur des Grenats avec le tube d'Herbert Léonard pour que la fête soit réussie. Car se faire sortir de cette compétition par la seule équipe pire que nous depuis le début de la saison, voilà qui pourrait vraiment faire toucher le fond aux Olympiens.

Ces dernières années, les messages quasi subliminaux ont envahi nos habitudes de consommation au point de nous empêcher de regarder le foot tranquillement à la télé. Il n'est plus possible de boire un petit verre devant un match sans que l'on nous conseille de le faire avec modération. Plus possible de s'en griller une lorsque le score est serré, sans être menacés de se transformer en mort, ou pire, en peine à jouir. Et même lorsque l'on a envie de se taper une bonne pizza ou des chips, on nous conseille de manger des pommes et de bouger notre derrière plus souvent sous peine de devenir des gros sacs. Les prérogatives du Ministère de la Santé pourraient passer au deuxième plan, si ce bon Robert Louis-Dreyfus ne nous avait pas contraint à voir l'OM être incapable de gagner un titre dans une L1 où même Nancy et Rennes font figure de caïds... Depuis l'arrivée de RLD, gagner tue.
Certains imaginent tirer jusqu'à 750 millions pour les droits TV. Penser que la chaîne cryptée va dépenser autant pour voir la lutte sans merci entre Sébastien Puygrenier et Olivier Thomert pour la seconde place à 18 points du leader lyonnais, relève du fantasme. Mais l'OM ne reverra pas ces équipes avant un bon moment, peut être pas du tout cette saison. Il y a de quoi foncer la tête la première dans un mur. Cela ne nous surprend même plus, tant la mentalité de perdant est imprégnée dans la vie du club au quotidien. A voir La Brosse faire le cacou dans les journaux et parler comme s'il était l'homme de base de l'OM, alors que personne ne le reconnaîtrait dans la rue, prouve bien le niveau où est tombé le club ces derniers temps. Et franchement, c'est vraiment pénible.
Qu'attendre de ce match ? Rien de plus que la qualification. Et peu importe si c'est à l'arrachée, si les 90 minutes sont aussi agréables qu'un rendez-vous chez le dentiste... La défaite ne donne jamais rien de positif, et ne permettra jamais aux joueurs de reprendre confiance en leurs capacités. L'occasion est belle pour retrouver un semblant de sourire, face à une équipe qui n'a aucun point fort, si ce n'est le complexe de supériorité de l'adversaire.

Le passage à l'heure d'hiver aura peut être permis aux Olympiens de remonter le temps, et de se rappeler la belle équipe qu'était l'OM en fin de saison dernière. La Coupe de la Ligue n'a jamais réussi à Marseille, mais rien ne réussit aux Phocéens en ce moment. Cette double négation est peut être bon signe, quand on touche le fond, on ne peut que remonter. C'est sans modération que l'on veut goûter au plaisir de revoir un OM qui joue, qui gagne, qui se bat. La qualification, on ne retiendra rien de plus. Faites nous plaisir !

par Yoyo73 le mardi 30 octobre 2007 à 09h52
OM-Metz : le onze probable des Marseillais
Didier Drogba soutient Djibril Cissé

Salim Arrache : son actualité