Sochaux 2-1 OM : revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

Six jours après avoir connu sa première victoire à domicile en championnat, l'OM est de nouveau retombé dans ces travers face à Sochaux. Malgré un bon début de match ponctué par un but de Mamadou Niang, les joueurs d'Eric Gerets ont ensuite reculé et c'est finalement Sochaux qui est revenu au score et qui a ensuite pris les devants. Les Olympiens ont manqué de chance mais ils ont également fait preuve de maladresse alors qu'il y avait largement la place pour faire un résultat à Bonal. Après douze journées, l'OM est dans la zone rouge et n'arrive décidément pas à décoller ...

Eurosport.fr : " Un vrai cauchemar "
Sochaux décroche son premier succès au stade Bonal et quitte enfin la zone des relégables à la grande satisfaction de Frédéric Hantz. Peu en réussite depuis l'ouverture du championnat, les Sochaliens ont enfin eu le sort avec eux et les sourires dans les vestiaires doubistes en disent long. Certes bousculés, les coéquipiers de Samir Nasri ont au contraire cédé deux fois de leur propre chef, ce qui doit rendre leur défaite encore plus amer et au jeu des chaises musicales, c'est l'OM qui prend la place de Sochaux dans la zone rouge et confirme son irrégularité chronique en championnat...

Football365.fr : "Marseille, la tête à l'envers"
Quelle soirée cauchemardesque pour les Marseillais ! Battus pour la sixième fois de la saison, les joueurs d'Eric Gerets retrouvent la zone de relégation au terme d'une partie qu'ils avaient pourtant parfaitement entamée avec la rapide ouverture du score de Niang. Mais loin de libérer les partenaires du Sénégalais, ce but aura eu l'effet inverse. L'OM recule alors beaucoup trop et laisse les initiatives à des Sochaliens qui vont trouver les ressources pour vite revenir. Après quelques chaudes alertes, Mandanda doit ainsi s'incliner sur un premier coup du sort, Zubar marquant contre son camp d'une tête rageuse. Dominés, les Marseillais s'inclinent une seconde fois au retour des vestiaires, Bonnart imitant son coéquipier de la défense en trompant lui aussi son gardien d'une tête plongeante. Pour que la soirée vire définitivement au cauchemar, Djibril Cissé va frapper sur le poteau avant de rater un penalty. N'en jetez plus, la coupe est pleine pour cet OM de nouveau relégable et qui prend la place de Sochaux dans la zone rouge.

La Provence.fr : "Invraisemblable !"
L'OM a littéralement offert à Sochaux sa première victoire de la saison. Par deux fois, les marseillais ont succombé à des contres sans pitié. Humiliation suprême : les deux buts sochaliens sont l'oeuvre malheureuse de défenseurs olympiens ! Sochaux l'emporte sans que ses joueurs n'aient incrit le moindre but. Mais la roue a tourné et l'OM, qui envisageait "d'accélérer" est désormais relégable. Invraisemblable.

Site officiel de l'OM : " RIEN N'A SOURI A L'OM "
Deux buts encaissés en " csc ", un poteau et un penalty manqué, cette seule énumération résume le scénario catastrophe vécu samedi soir par les Olympiens. Rien ne leur a souri. Ou si peu, alors qu'ils avaient pourtant réussi à ouvrir le score par Niang. Mais ensuite la rencontre tourna au vinaigre. Après plusieurs sauvetages, Mandanda fut deux fois trompé par ses coéquipiers et dut s'incliner. Le ciel aurait pu s'éclaircir en fin de match, avec un penalty à la 75e, accordé pour une sortie musclée de Richert sur Niang. Mais le gardien doubiste se coucha bien sur le tir de Cissé, et permit à son équipe de remporter les trois points.

Sport24.com : " MARSEILLE EST MAUDIT "
Deux buts contre leur camp, un penalty manqué et un poteau. La soirée marseillaise à Sochaux (défaite 1-2) s'est révélée cauchemardesque. Les Olympiens font d'ailleurs leur retour dans la zone rouge... La grande attraction de cette rencontre était le retour sur les pelouses de Samir Nasri après un mois d'absence. Le meneur de jeu phocéen, logiquement, s'est montré un peu à la peine physiquement, voyant même souvent le virevoltant Valbuena lui voler la vedette par sa disponibilité. Au rang des maudits du soir, Zubar et Bonnart se disputent la palme. Au crédit du défenseur central, on notera tout de même une jolie passe décisive, même si son erreur l'a ensuite complètement déstabilisé. Enfin, Mamadou Niang a été le phocéen le plus dangereux, Djibril Cissé ayant quant à lui fait preuve d'une incroyable maladresse.

Sports.fr : " Le Père Noël était marseillais "
Deux buts contre son camp et un pénalty loupé par Djibril Cissé, l'OM a littéralement offert les trois points à Sochaux qui s'est imposé samedi 2-1 sur sa pelouse après avoir été mené par un but de Niang. Au classement, les Olympiens entrent à nouveau dans la zone de relégation alors que les Sochaliens en sortent.

par Neo59 le dimanche 28 octobre 2007 à 07h29
Sochaux - OM : réactions des Olympiens
Laurent Bonnart s'en veut de son erreur

Mamadou Niang : son actualité