OM 1-1 Porto : revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

Si certains matchs nuls laissent beaucoup de regrets celui d'hier soir est finalement un bon résultat. Bien qu'ayant été rejoints au score, la presse souligne l'esprit guerrier de l'équipe marseillaise, sa combativité et le fait que ce point pris est un bon résultat.
Malmené une bonne partie du match c'est finalement une bonne opération qu'a réalisé l'OM en partageant les points avec le leader du championnat portugais d'autant plus que dans le même temps Liverpool n'est pas parvenu à s'imposer face à Besiktas.

La Provence : un point c'est déjà beau

Faut-il regretter de ne pas avoir vu l'OM gagner ce match ? Ce serait logique puisqu'il menait 1-0 à un quart d'heure la fin. Mais l'équipe olympienne n'a pas mené longtemps. Huit petites minutes seulement se sont écoulées entre le but de Niang et l'égalisation de Lucho Gonzales sur penalty.
Au vrai, il faut surtout considérer le match dans son entier et se souvenir de la première période, pour considérer qu'un point, c'est déjà beau. Car Porto, c'est fort, plus fort que l'OM, plus fort que le Liverpool que l'on a vu à Anfield, ce qu'a confirmé Besiktas hier soir. Ne pas avoir perdu contre le champion du Portugal, c'est déjà une performance, même si elle incite à une grande modestie.

Sport.fr : Marseille frôle le sans faute

Au vu de la rencontre, une troisième victoire en trois journées de Ligue des Champions aurait été fort réaliste. Souvent dépassés par une fort belle formation du FC Porto, les joueurs de l' Olympique de Marseille ont montré ce soir leurs limites, dans cette compétition très relevée qu'est la C1.
Souvent bousculés par le jeu fin des lusitaniens, les hommes d' Eric Gerets ont eu le mérite de faire le dos rond en première période et d'ouvrir la marque en seconde. Cissé récupère un ballon mal relancé par la défense de Porto et alerte Niang, qui conclut du gauche (69e). Un but qui couronne une bonne période olympienne... mais dont l'avantage est vite annulé. Dix minutes plus tard, en effet, Mandanda fauche Lisandro dans la surface marseillaise. Lucho se charge de transformer le penalty (79e). Les deux équipes gèrent la fin de match, le nul étant une bonne affaire pour tout le monde.

L'équipe : Marseille s'en sort bien

L'Olympique de Marseille a concédé un match nul assez heureux mercredi soir contre le FC Porto (1-1). Avec sept points, les Olympiens demeurent le leader invaincu du groupe A, qui a enregistré la défaite surprise de Liverpool sur la pelouse du Besiktas (2-1).

France football : l'OM leader malmené

Marseille a souffert, Marseille s'est accroché et Marseille a fini par marquer grâce à Niang (70e). Mais les joueurs d'Eric Gerets auraient pu sombrer en première période si Porto avait été plus chanceux avec deux frappes sur le poteau. Les Portugais ont tout de même limité la casse en égalisant sur penalty à dix minutes de la fin. Ce partage des points permet à Marseille de rester aux commandes du groupe A avant le déplacement à...Porto dans quinze jours.

Eurosport : Marseille s'en contente

Longtemps bousculé, Marseille a concédé le nul face au FC Porto (1-1). Les hommes d'Eric Gerets, malgré l'ouverture du score de Mamadou Niang, ont fini par céder sur l'une des nombreuses offensives portugaises. Les Olympiens conservent toutefois la tête du groupe A.

par xav26 le jeudi 25 octobre 2007 à 14h47
Isabey évoque le prochain Sochaux-OM
Nasri sur pied

Mamadou Niang : son actualité