St-Etienne 1-0 OM : revue de presse de la planète

  •    
  •    
  • om facebook

Après la victoire historique de mercredi à Anfield Road, les observateurs attendaient la confirmation en championnat de la maîtrise affichée face au vice Champion d'Europe liverpudian. Le retour au quotidien fut pour le moins cruel pour les Marseillais qui espéraient lancer leur saison en ramenant un résultat de Saint-Etienne. Avec une seule victoire en dix matchs - le plus mauvais départ en championnat depuis 1968 - l'OM semble bel et bien parti pour une saison galère. Eric Gerets a touché du doigt autrement qu'en vidéo les insuffisances d'un groupe qui manque de certitudes dès lors qu'il s'agit d'assumer son rôle " d'équipe à abattre " en L1. A lui de trouver les solutions car tout reste possible dans ce superbe championnat dont le niveau se rapproche d'années en années de celui la Jupiler League.

L'Equipe : l'OM nul en français
Pour une poignée de secondes, le bilan hebdomadaire de l'OM a basculé du satisfaisant au très ennuyeux. Jusqu'à ce tir du dimanche de Geoffroy Dernis, en effet, cela n'avait pas été un trop mauvais samedi pour les Marseillais, trois jours après leur exploit d'Anfield. C'était même une opération plutôt réussie face à des Stéphanois qui s'étaient procurés le plus grand nombre d'occasions et qui ne devaient qu'aux réflexes répétés de Steve Mandanda de ne pas avoir mis le nez devant plus tôt. Mais les poteaux de Liverpool sont plus conciliants que les barres de Geoffroy-Guichard et, pour quelques centimètres donc, l'OM se retrouve ce matin avec un pied en huitièmes de finale de la C 1 et l'autre qui pendouille au-dessus du gouffre de la L 2 (19e). [...]Pour l'OM, il s'agit de la cinquième défaite en dix rencontres de L 1, la troisième de rang sans marquer le moindre but. Le bourreau de Liverpool n'a toujours remporté qu'un match sur le territoire français, qui date de la 5e journée (2-1 à Caen). Le reste est une longue traversée du désert qui annonce de nouvelles soirées difficiles. Marseille recevra Lens lors de la prochaine journée avant de se rendre à Sochaux. Le classement indique clairement que ce seront deux matches cruciaux.

Eurosport.fr : l'OM déchante
Longtemps bousculé et réduit à dix, l'OM a fini par céder dans les arrêts de jeu à Saint-Etienne (1-0) lors de la 10e journée. Un coup de canon de Geoffrey Dernis pourrait placer les Phocéens en position de reléguables à la fin du week-end. [...] En trois jours, Eric Gerets a déjà mesuré toute l'étendue du travail qui l'attend sur le banc marseillais. En effet, en un laps de temps aussi court, le nouveau technicien phocéen a pu apprécier les deux visages que présente sa formation depuis quelques semaines. Impressionnant de maîtrise mercredi soir malgré la terrible ambiance d'Anfield face à Liverpool (0-1), le club olympien s'est montré emprunté, fébrile aussi et enfin (trop) souvent mal inspiré pour espérer déséquilibrer le bloc stéphanois samedi en championnat (1-0). Fringant en Ligue des Champions, compétition où pour le moment la bande à Djibril Cissé collectionne les succès, Marseille reprend ses habits de petite bête fragile une fois la Ligue 1 de nouveau couchée en gras sur son planning.

Sport24.com : les verts calment l'OM
Trois jours après son formidable exploit sur la pelouse de Liverpool, l'Olympique de Marseille était attendu au tournant pour un déplacement toujours difficile à Saint-Etienne. Avec leur héros de la semaine, Mathieu Valbuena, à nouveau titulaire, les hommes d'Erik Gerets, qui a parfaitement entamé son mandat, espéraient bien prolonger leur embellie pour s'éloigner de la zone rouge. Mais contrairement aux Reds, qui avaient fait le pari de laisser jouer les Marseillais, les hommes de Laurent Roussey choisissaient eux d'agresser d'entrée les Phocéens, avec un gros pressing. [...]Les Verts, supérieurs techniquement, posaient beaucoup de problèmes à des Marseillais qui éprouvaient les pires difficultés à investir le camp stéphanois. Rodriguez, dans la lignée de Liverpool, était néanmoins le patron de la défense, avec notamment un tacle énorme devant Gomis seul face au but (17e). Et quand les Olympiens ne pouvaient compter sur leur taulier défensif, Mandanda se chargeait de sauver les meubles. [...]Dernis, entré quelques minutes auparavant, avait décidé d'imiter le Valbuena d'Anfield, et, du gauche, pouvait délivrer Geoffroy-Guichard d'une frappe terrible (1-0, 90+3e). Saint-Etienne obtient donc in extremis une victoire qui les relance tandis que Marseille voit déjà son euphorie retomber.

Laprovence.com : quelle déception!
Une grosse déception ! L'OM a perdu à Saint-Etienne. Une défaite c'est toujours dur à avaler. Mais là prendre un but dans la toute fin des arrêts de jeu (même en dehors !), c'est cruel. Les Olympiens dominés ont tenu le coup jusqu'à cette frappe terrible de Dernis qui a logé le ballon sous la lucarne de Mandanda, excellent durant toute la rencontre. Un but qui ressemble étrangement à celui réussi par Valbuena à Liverpool. Saint-Etienne mérite tout de même sa victoire tant les Verts se sont créés des occasions tout au long du match. L'OM avait peut-être les jambes un peu lourdes après Liverpool. Le milieu de terrain olympien a eu beaucoup de mal et la paire Cana-M'Bami n'a pas fait le travail qu'on attendait d'elle ! Encore une défaite qui fait mal...Surtout, que l'OM aurait dû bénéficier d'un penalty en première mi-temps, c'est rageant !

Le Parisien : OM, dure est la rechute
Il n'y a pas eu de nouveau miracle, hier après-midi, sur la pelouse de Geoffroy-Guichard pour l'OM. Pourtant vainqueurs avec la manière, mercredi soir à Liverpool (1-0) en Ligue des champions, les Marseillais ont rechuté à Saint-Etienne (0-1), concédant ainsi leur troisième défaite d'affilée en championnat, la première de l'ère Eric Gerets. Une défaite concédée dans les dernières secondes sur un exploit du Stéphanois Dernis, mais un revers logique au vu de la prestation terne de la formation phocéenne, désormais 19e de L 1 ! Un échec qui condamne un peu plus les ambitions olympiennes en championnat. La trêve de quinze jours ne sera pas de trop pour le coach belge, dans le but de remettre l'équipe sur les rails avant la venue de Lens au Vélodrome. Un rendez-vous qui s'annonce capital pour Cana et ses coéquipiers. [...] Mais pour se relancer, les troupes de Gerets devront impérativement améliorer leur construction offensive.

par bobich le dimanche 07 octobre 2007 à 18h31
Nasri encore très affaibli
Décryptage vidéo de la défaite

Lorik Cana : son actualité