Liverpool 0-1 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Après une pause de 10 jours sans match, les Marseillais retrouvent le chemin des terrains à Anfield Road chez le vice-champion d'Europe en titre, Liverpool. Ces quelques jours ont loin d'avoir été calmes car Albert Emon a été remplacé par Eric Gerets, à cause d'un début de saison marqué par des résultats plus que décevants.
Le nouvel entraineur marseillais doit faire sans Jacques Faty (blessé), Cédric Carrasso (en rééducation) et Samir Nasri (malade). Il n'a pas retenu Sébastien Maté, Mehdi Sennaoui, Leyti N'Diaye, Hassoun Camara, Andre Ayew et Fabrice Fiorèse. C'est dans un 4-2-3-1 à la Emon que son équipe débute. En effet le dispositif n'a pas changé avec l'entraineur et les joueurs sont aussi quasiment les mêmes. Steve Mandanda est le dernier rempart, Laurent Bonnart est l'arrière droit, Taye Taiwo évolue à gauche de la défense, Julien Rodriguez et Gaël Givet dans l'axe ; Lorik Cana (le capitaine) et Benoit Cheyrou sont les milieux récupérateurs ; Karim Ziani (à droite), Mathieu Valbuena (dans l'axe) et Boudewijn Zenden (à gauche) doivent animer le jeu ; Mamadou Niang est seul en pointe.
Sur le banc on retrouve Sébastien Hamel, Ronald Zubar, Modeste M'Bami, Wilson Oruma, Salim Arrache, Djibril Cissé et Matt Moussilou. Vincent Gragnic n'est pas sur la feuille de match.

Les Reds prennent le match en main dès les premières minutes mais ils ne sont pas très dangereux. Les débats s'équilibrent assez rapidement avec des Olympiens qui jouent en contre et souvent dans le dos de la défense. C'est d'ailleurs eux qui ont les meilleures occasions avec un tir de Niang (stoppé par Reina) et deux actions très litigieuses en fin de première période où l'arbitre signale des hors-jeu plus que douteux.
Les joueurs de Benitez n'accélèrent pas au retour des vestiaires et les Marseillais ne forcent pas trop pour tenir. Après plusieurs cartons pour les Anglais, les premiers changements arrivent en milieu de seconde mi-temps. Ainsi, Cissé, légèrement touché et donc pas titulaire, prend la place de Niang. Quelques minutes plus tard, Valbuena, d'une superbe frappe enroulée, ouvre le score. La fin de la rencontre, particulièrement les arrêts de jeu, sont très pénibles pour les Olympiens qui souffrent énormément devant la pression des Reds. Néanmoins, grâce à plusieurs sauvetages in-extremis et l'aide du poteau, les Phocéens repartent d'Anfield avec un succès mémorable et inespéré.

Steve Mandanda (6.5) : Il n'a finalement pas été très sollicité car les tirs des joueurs de Liverpool ont été rarement cadrés. Il a tout de même fait quelques sorties aériennes et dans les pieds qui ont été globalement propres malgré une ou deux petites imprécisions. Il a aussi eu de la réussite avec le poteau qui l'a sauvé de l'égalisation dans les arrêts de jeu.
Laurent Bonnart (6.5) : L'arrière droit marseillais a très bien tenu son couloir avec autorité et maitrise n'étant pas inquiété par le trop jeune Leto. Par contre, il a du plus s'employer pour contenir Riise, entré après la pause. Il s'est quasi uniquement concentré sur ses taches défensives et est donc très peu monté.
Taye Taiwo (6.5) : Le Nigérian a quant à lui imposé son physique ne se faisant jamais déborder par Benayoun. On l'a peu vu en phase offensive mais il aurait pu être décisif car après un de ces centres Ziani a marqué mais Niang a été signalé hors-jeu.
Julien Rodriguez (7.5) : La défense centrale de l'AS Monaco, vice-championne d'Europe il y a quelques saisons, a enfin été vue à son niveau sous le maillot blanc. En effet, l'ancien des Rangers, a fait une performance de haut niveau, ne rechignant jamais au combat (surtout aérien face au gigantesque Crouch) et ne faisant qu'un minimum d'erreurs et de fautes.
Gaël Givet (7.5) : Enfin une prestation de haut niveau de la part de l'ancien capitaine monégasque. C'est sa première avec son nouveau club. Il a enfin été au point physiquement et n'a donc jamais été en retard dans ses interventions. C'est l'un des joueurs dont le niveau s'est le plus élevé entre cette rencontre et les précédentes.
Lorik Cana (7) : Le capitaine albanais a abattu un important travail de pression étant donné que Gerrard, pourtant un des meilleurs joueurs de la planète à son poste, a été transparent et absent du jeu.
Benoit Cheyrou (7) : Lui aussi a beaucoup couru et gêné l'entrejeu des Reds. Cette énorme débauche d'activité ne l'a pas empêché de donner des ballons propres aux milieux offensifs.
Mathieu Valbuena (7) : Titularisé grâce à la blessure de Cissé, il avait un rôle de meneur de jeu axial, poste auquel il n'a quasiment pas joué sous le maillot blanc. Sa technique, sa mobilité, sa vélocité et sa rapidité gestuelle ont largement embêté la défense de Liverpool. Néanmoins, on ne se souviendra surement que de son but, sur une frappe d'une précision diabolique. C'est uniquement son deuxième avec l'OM, le premier avait emmené son club en Ligue des Champions et le second permet donc aux siens de signer une des plus belles victoires de l'histoire du club.
Wilson Oruma (non noté) : Le Nigérian a joué les dernières minutes à la place de l'unique buteur de la soirée.
Karim Ziani (6.5) : Dans son poste habituel de milieu droit, il a montré la vivacité qu'on lui connaît mais il a beaucoup mieux utilisé le ballon. En effet, il a joué bien plus souvent en petites passes à une touche de balle qu'à l'accoutumée. Il a aussi marqué un but (refusé) sur un geste précis mais il n'a quasiment pas été en position très dangereuse si ce n'est sur un débordement en fin de match où il rate son centre.
Boudewijn Zenden (6.5) : Positionné à gauche, il partait souvent de l'axe pour aller sur le côté, ce qui était la plus grande différence tactique par rapport au dispositif d'Emon. Il n'a pas fait d'action d'éclat mais a été très présent au pressing et dans un rôle de piston entre les parties défensive et offensive de son équipe.
Salim Arrache (non noté) : Il est entré en toute fin de rencontre à la place et au poste du Néerlandais.
Mamadou Niang (7.5) : Le Sénégalais jouait seul en pointe, ce qui lui arrive assez rarement. Il a été un poison pour la défense des Reds car ses déplacements, souvent à la limite du hors-jeu et dans le dos, ont beaucoup gêné le duo Carragher/Hyypia. Il a eu une belle occasion en première mi-temps mais son tir a été détourné par Reina. Il a aussi frappé un coup-franc en seconde période stoppé par le gardien espagnol de Liverpool.
Djibril Cissé (non noté) : Finalement non titularisé à cause d'un problème musculaire, il a joué les 20 dernières minutes au poste d'avant-centre. Il a eu une belle occasion mais il n'a pas pu profiter de la mésentente entre Reina et de ses défenseurs pour doubler la mise. Il est aussi venu épauler efficacement ses défenseurs sur les coups de pied arrêtés des Reds dans les ultimes instants.

Après un match d'une qualité inimaginable (étant donné le début de saison), les Marseillais prennent donc 3 points à Liverpool sans faire un hold-up mais après une rencontre globalement maîtrisée avec intelligence et sang-froid.
Les performances individuelles ont été d'un niveau inespéré et tous les joueurs ont été au diapason. Il est donc impossible de désigner le moins bon Phocéen et il est très difficile de dire qui a été le meilleur même si le trio Julien Rodriguez/Gaël Givet/Mamadou Niang a semblé un petit cran au-dessus de leurs coéquipiers.
Les Olympiens version 2007-08 ont donc montré qu'ils pouvaient faire des prestations à la hauteur de ce qu'on est en droit d'espérer mais il faut maintenant enchainer et conserver ce niveau de jeu en championnat pour quitter le bas de tableau. Une première réponse aura lieu samedi à Saint-Etienne dans un autre stade où il est aussi très difficile de s'imposer.

par seb le jeudi 04 octobre 2007 à 21h37
Equipe de France : pas de Marseillais
Fernandez-Emon : même combat ?

Taye Taïwo : son actualité