OM 2-2 Nancy : catastrophique

  •    
  •    
  • om facebook

Après trois sorties d'une médiocrité consternante, les hommes d'Albert Emon accueillent l'AS Nancy Lorraine au Vélodrome lors de la clôture de la 4ème journée du championnat de Ligue 1. Les adversaires du jour ont, jusque-là, fait carton plein lors des 3 premières journées (5 réalisations contre une seule côté phocéen). Autant dire que la pression sera ce soir sur le onze marseillais dont le vivier à excuses semble désormais épuisé auprès des supporters. Conscient de la grogne probable en cas de résultat mitigé, le président de l'Olympique de Marseille a tenté de détourner le débat. Ce sont pourtant bien les dirigeants, Pape Diouf et José Anigo en tête, qui ont décimé le milieu marseillais et créent un terrain favorable à des débuts difficiles. Aux joueurs désormais de se sortir les tripes, de faire parler le talent individuel (en attendant le reste) et de ramener une victoire probante tant au niveau comptable que dans la manière.


Le match :
Malgré un match rugueux du quinze de France face aux anglais, la pelouse semble en parfait état. Samir Nasri, de retour de blessure, est titulaire, tout comme Mamadou Niang.

10ème minute : coup-franc sur le côté droit de Gavanon pour la tête de Kim qui passe à coté des buts de Cédric Carrasso
12ème minute : bon décalage de Djibril Cissé pour Mamadou Niang qui, comme à son habitude, repique au centre et tente la frappe contrée par un défenseur nancéen
13ème minute : laissé libre de tout marquage par Habib Beye, Kim hérite d'un bon ballon en pleine surface mais Cédric Carrasso s'empare sans difficulté du tir du lorrain
15ème minute : frappe de Gavanon aux 25 mètres facilement captée par le portier olympien

Les marseillais sont dominés en ce début de rencontre par les hommes de Correa qui semblent plus déterminés à ouvrir leur score que leur adversaire. Six tirs nancéens contre un seul coté phocéen. Les hommes d'Albert Emon sont à côté de leur match. On note aussi pour la énième fois un Karim Ziani qui a la fâcheuse tendance à jouer dans le secteur de Samir Nasri au lieu de tenir le couloir droit de l'attaque phocéenne. Etirer les défenses, tel doit être l'objectif des milieux phocéens.

20ème minute : mauvaise passe d'un coéquipier de l'indétrônable Puygrenier pour une frappe instantanée de Niang non cadrée

1-0 : anticipation splendide du très talentueux Taye Taiwo qui offre un véritable caviar à Mamadou Niang dont l'impeccable reprise de volée de l'intérieur du droit trompe Bracigliano (23ème minute)

Niang impérial quand il n'a pas à contrôler le ballon (sic). On voit là l'importance de l'apport offensif des latéraux et le problème que posent le déficit technique coté droit d'Habib Beye.

23ème minute : Niang offre un cadeau à Nasri qui tergiverse devant Bracigliano et finit par décaler sur Ziani dont la frappe est contrée par un défenseur
24ème minute : corner de Gavanon pour la reprise de Puygrenier, seul au 2ème poteau, qui dévisse sa frappe
27ème minute : Djibril Cissé, alerté en profondeur par Karim Ziani, tente le lobe face au gardien mais le ballon fuit le cadre
32ème minute : bon centre d'Habib Beye pour une bonne tête de Mamadou Niang auteur d'une détente verticale assez étonnante
33ème minute : ouverture de Bruno Cheyrou pour Mamadou Niang qui oublie Cissé, mieux placé, et frappe sur le gardien

Quand le bloc marseillais attaque de toutes parts, les hommes de Correa plient. Toutefois, à force de rater l'immanquable, on s'expose à de mésaventures. L'OM n'est toujours pas à l'abri.

45ème minute : coup-franc de Gavanon déposé sur la tête de Kim repoussée par Carrasso

2-0 : contre-attaque menée par Karim Ziani qui décale Djibril Cissé dont la frappe immédiate du droit troue Bracigliano (50ème minute )

51ème minute : Lorik Cana décale Karim Ziani qui, très excentré, tente la frappe et oublie Djibril Cissé et Mamadou Niang bien mieux placés que lui

2-1 : faute de Cana sur Hadji ; penalty justifié que transforme Gavanon (63ème minute)

Malgré la rentrée de Mathieu Valbuena à la place de Mamadou Niang puis de Modeste M'Bami à la place de Samir Nasri, peu en vue ce soir, les nancéens ont le contrôle du jeu depuis plusieurs minutes. Les marseillais ont bien du mal à développer leur jeu et s'exposent.

73ème minute : Kim, côté droit, fixe la défense et décoche une frappe heureusement non cadrée

2-2 : centre en retrait au point de penalty de Fortuné pour la frappe croisée parfaite d'Hadji qui trompe Carrasso (79ème minute)

83ème minute : frappe de Cissé repoussée par Bracigliano mais reprise par Ziani qui ne cadre pas
93ème minute : centre du gauche de Beye pour la tête de Cana qui touche la transversale puis le dos et le poteau de Bracigliano mais le ballon ne rentre pas
94ème minute : sur le dégagement du portier lorrain, frappe instantanée de Kim que détourne Carrasso


Conclusion :
Au terme d'un match enlevé mais de médiocre qualité comme il est de coutume en Ligue 1, les olympiens enregistrent leur 4ème mauvais résultat consécutif. Si les phocéens ont enfin réussi quelques mouvements offensifs intéressants, l'individualisme a souvent primé sur l'intérêt collectif. Et bien que les autres prétendants au titre ne soient pas en meilleure forme, le constat s'avère toutefois assez inquiétant pour une équipe qui prétend à disputer la Ligue des Champions. Espérons que nous mangeons aujourd'hui notre pain noir et que des jours meilleurs sont devant car sinon le climat risque d'être lourd autour de la Commanderie.

par TontonFlingueur le lundi 20 août 2007 à 00h02
OM-Nancy : les réactions
OM 2-2 Nancy : revue de presse de la planète

Djibril Cissé déception : son actualité