OM 2-1 Nancy : une sacrée soirée !

  •    
  •    
  • om facebook

La fin de saison avec ses matches très importants s'enchaine rapidement pour les Olympiens qui, après leur beau succès à Monaco dimanche, sont toujours à la lutte en championnat pour décrocher une place européenne et qui espèrent aussi gagner la Coupe de France dans 4 jours au Stade de France. Les Nancéiens, quant à eux, après une chute vertigineuse, se sont bien repris dernièrement et peuvent finir en roue libre cet exercice 2006-07.
Les objectifs et surtout les motivations sont donc diamétralement opposés entre les deux équipes. Albert Emon a décidé de ne quasiment pas faire tourner son effectif et aligne donc un onze sans grande surprise composé de Carrasso, Beye (le capitaine), Taiwo, Zubar, Rodriguez, Cana, Oruma, Nasri, Maoulida, Niang et Pagis. On peut donc relever que Ribery est suspendu alors que Cissé est sur le banc tout comme M'Bami.

7ème minute : Zubar prend le ballon dans le " bas du ventre " et semble souffrir.

Les Olympiens dominent le début de rencontre face à des Lorrains recroquevillés dans leur moitié de terrain.

16ème minute : Civelli remplace Zubar qui n'a visiblement pas récupéré.
22ème minute : Maoulida part au but mais prend le pied de Biancalani dans la poitrine, l'arbitre ne dit rien...
28ème minute : Andre Luiz fait un tacle inadmissible sur Niang (qui miraculeusement n'a pas la jambe cassée). Le Brésilien ne prend qu'un carton jaune. Hallucinant !
31ème minute : sur un corner, Cana puis Civelli sont tout proches d'ouvrir le score mais la défense nancéienne se dégage en catastrophe.
43ème minute : contre rapide sur la droite mais le tir en bout de course de l'attaquant lorrain est trop croisé.

Après 45 minutes assez ternes, où les Marseillais ont dominé mais eu peu d'occasions, Thierry Auriac siffle la mi-temps.

52ème minute : superbe débordement de Maoulida sur la droite, il est poussé dans la surface mais arrive à centrer. Niang est trop court pour pousser le ballon au fond des filets.
54ème minute : après un coup-franc mal renvoyé, Pagis reprend de volée mais c'est de peu au-dessus.
56ème minute : sur un nouveau centre de Maoulida, Pagis, en retrait, réalise un tir lobé que Grégorini capte sans trembler.
60ème minute : sur un corner rentrant, Carrasso se loupe mais le ballon passe devant le but.
65ème minute : Pagis cède sa place à Cissé pour essayer de faire la différence.
70ème minute : Valbuena remplace Maoulida, poste pour poste.

La rencontre se tend avec beaucoup plus de fautes de part et d'autre.

77ème minute : [BUT] après un beau centre de Niang , Cissé frappe sur Grégorini, le ballon revient sur le bras de Chrétien sur sa ligne. L'arbitre expulse le Nancéen et accorde un penalty aux Phocéens. Mamadou Niang le transforme sereinement.

En supériorité numérique, les Marseillais semblent avoir fait le plus dur.

81ème minute : [BUT] sur un corner, Puygrenier, de la tête au premier poteau, égalise à la stupeur générale.

Incroyable surprise au Vélodrome où les Olympiens n'ont mené que 4 minutes en jouant à un de plus.

83ème minute : [BUT] Valbuena, sur la gauche, centre pour la tête de Cissé qui redonne l'avantage aux siens.

Après 5 minutes de folie, l'OM mène à nouveau. La fin de match est marquée par une série de cartons jaunes mais les Marseillais l'emportent.

Au bout d'un match serré et tendu, les joueurs d'Albert Emon gagnent aux forceps face à une très hargneuse équipe de l'ASNL. Il faut maintenant espérer que les Olympiens récupèrent rapidement pour ramener la Coupe à Marseille samedi et enfin gagner quelque chose, 14 ans après Munich.
Avec les résultats de Bordeaux et Lens (défaits par Nantes et à Lyon, qui ont joué le jeu), l'OM passe à la deuxième place avec deux points d'avance sur le duo Girondo-Nordiste à deux journées de la fin. L'euphorie liée à cette superbe soirée devra donc durer au moins jusqu'à samedi soir (inclus) et voire même jusqu'au 26, le soir de la dernière journée de L1.

par seb le mercredi 09 mai 2007 à 23h27
Trophées UNFP : un seul Olympien nommé
Finale CDF : Encore quelques places chez les Winners

Djibril Cissé Taye Taiwo joie : son actualité