Toulouse 3-0 OM : la tactique et les joueurs

  •    
  •    
  • om facebook

Les Phocéens doivent absolument réagir après 4 contre-performances en championnat malgré un jeu très intéressant. Néanmoins, Toulouse n'est derrière l'OM qu'à la différence et est sur une dynamique bien différente.
C'est pour cela qu'Albert Emon a décidé de changer de dispositif tactique et aligne un 4-4-2 composé de Cédric Carrasso dans le but, Habib Beye (à droite) et Taye Taiwo (à gauche) sur les côtés de la défense, Ronald Zubar et Julien Rodriguez sont les stoppeurs ; Lorik Cana est l'unique milieu récupérateur ; Samir Nasri (à droite), Salomon Olembé (à gauche) et Franck Ribery (dans l'axe) doivent animer le jeu tandis que le duo offensif Mickael Pagis/Djibril Cissé est enfin associé.
Le banc de touche est occupé par Sébastien Hamel, Bostjan Cesar, Renato Civelli, Modeste M'Bami, Mathieu Valbuena, Toifilou Maoulida et Mamadou Niang.
Wilson Oruma se remet de son arthroscopie au genou et n'a donc pas été retenu tout comme Sébastien Maté, Mehdi Sennaoui, Garry Bocaly, Hassoun Camara, Khalifa Ba, Alain Cantareil et Salim Arrache.

Sous une fine pluie et un terrain lamentable par endroits, la première période est pauvre techniquement et il y a peu d'occasions. En fin de mi-temps, sur un nouveau ballon en profondeur plein axe, Elmander met Rodriguez dans le vent et profite du fait que Taiwo ne s'aligne pas, pour aller ouvrir le score. Les Phocéens sont heureux de ne rentrer aux vestiaires qu'avec un seul but encaissé car l'arbitre oublie un penalty pour une grossière faute de Taiwo sur Emana.
Dès le début de la deuxième période, Elmander double la mise profitant de la largesse du marquage de Zubar. Emon fait alors entrer M'Bami et Maoulida aux places d'Olembé et Pagis pour revenir à un schéma tactique plus habituel avec deux récupérateurs, trois joueurs offensifs (dont un sur chaque aile) et Cissé en pointe. Cela ne change pas grand-chose et Emana triple la mise à l'heure de jeu. Toulouse gère tranquillement la dernière demi-heure et l'emporte logiquement 3-0.

Cédric Carrasso (4.5) : Essentiellement sollicité sur des sorties loin de son but en première période, il a été abandonné par ses défenseurs à de nombreuses reprises et a donc encaissé 3 buts sans pouvoir réellement avoir à se reprocher quelque chose.
Habib Beye (3.5) : L'arrière droit olympien a eu énormément de mal face au rapide et technique Mansaré, concédant énormément de coup-franc. Il a aussi laissé partir Emana sur le dernier but toulousain pour une de ses plus mauvaises prestations de la saison.
Taye Taiwo (3.5) : Le Nigérian a été peu inspiré défensivement avec pas mal d'erreurs. Il ne s'est notamment pas aligné avec les autres défenseurs sur l'ouverture de score et n'a étonnamment pas taclé alors qu'il semblait pouvoir éviter à ce ballon de franchir la ligne. Il aurait aussi du concéder un penalty après s'être fait balader par Emana. Offensivement, on ne l'a pas vu.
Ronald Zubar (3.5) : Lui aussi a été à la peine face aux attaquants toulousains, surtout Elmander qui l'a ridiculisé sur le deuxième but.
Julien Rodriguez (4.5) : Heureusement qu'il était là car, à plusieurs reprises, il a évité à ce que cette lourde défaite ne se transforme en branlée mémorable. Il a été présent sur les corners de son équipe, plaçant notamment une belle tête en fin de match sortie par Douchez sous sa barre. Néanmoins, dans l'ensemble, il a aussi souffert face aux vagues toulousaines.
Lorik Cana (4) : Seul milieu récupérateur, il a été moins présent et combatif qu'à l'accoutumée. Il faut dire qu'il a été peu aidé par le replacement défensif de ses attaquants ce qui l'a contraint à être trop souvent en infériorité numérique.
Salomon Olembé (4) : Titularisé dans un poste de milieu gauche, il a été un des rares Marseillais à montrer une certaine volonté mais ça a été loin d'être suffisant. Il est sorti en début de deuxième mi-temps après le second but toulousain.
Modeste M'Bami (4) : Il a aidé et soulagé l'Albanais à la récupération, permettant aux siens d'avoir quelques munitions, mais c'était déjà trop tard.
Samir Nasri (5.5) : Il a bien conservé la balle et essayé d'orienter le jeu vers l'avant mais ses coéquipiers n'étant pas à son niveau de performance, cela n'a servi à rien.
Franck Ribery (2) : Son repositionnement dans l'axe derrière un duo d'attaquants n'a pas changé le niveau fantomatique de ses prestations actuelles.
Mamadou Niang (non noté) : Il a pris la place de l'ancien Messin pour la fin du match. Il a apporté un peu de percussion alors que le sort de la rencontre été acquis.
Mickael Pagis (4) : Il est essentiellement revenu au milieu de terrain pour toucher le ballon et essayer d'organiser le jeu mais il n'y ait jamais parvenu. Il n'a joué qu'un peu plus de 45 minutes, faisant les frais du changement tactique après le deuxième but d'Elmander.
Toifilou Maoulida (4.5) : Il a donc pris la place du numéro 10 phocéen et a joué une courte mi-temps. Il a touché pas mal de ballons sur son aile droite, ne parvenant jamais à être décisif.
Djibril Cissé (5) : Très timide dans le jeu, c'est lui qui a eu les rares occasions phocéennes avec une reprise acrobatique mise en corner par Douchez et une tête sur un corner sortie par un défenseur sur sa ligne.

Alors que les derniers matches avaient été convaincants dans le jeu mais sans résultat probant, cette nouvelle contre-performance est bien plus alarmante vu la pauvreté technique, les errances défensives et surtout l'absence de réaction dans l'adversité. Difficile donc de mettre en cause le nouveau dispositif tactique pour expliquer cette triste défaite.
Il serait indécent de décerner le titre de meilleur Olympien vu les piteuses performances des joueurs marseillais.
Avant de repenser au championnat, il faudra ne pas faire de bêtise mardi contre Vannes pour espérer avoir un peu de piment durant cette fin de saison grâce à la Coupe de France ...

par seb le dimanche 25 février 2007 à 11h32
Réunion de crise aujourd'hui ?
Ribéry out pour au moins deux semaines

Samir Nasri : son actualité