Le Mans 2-0 OM : braquage arbitral

  •    
  •    
  • om facebook

L'Olympique de Marseille ouvre la 22ème journée de Ligue 1, en se déplaçant au Mans. Pour la deuxième semaine consécutive, l'OM tentera de surprendre les manceaux chez eux. L'occasion aussi de passer un week-end tranquille avant d'affronter Lyon en Coupe de France mercredi prochain au Vélodrome et de consolider la seconde place acquise dans la semaine avec une convaincante victoire 3-1 contre Auxerre. Le Mans, après sa défaire in extremis de samedi dernier, est allé prendre un point face au Valenciennes de Antoine Kambouaré mais pourra compter sur deux revenants de marque, De Melo le brésilien et Matsui le japonais, pour tenter de faire chuter un OM qui est invaincu depuis un déplacement à Nancy mi décembre.

Albert Emon avait annoncé durant la semaine qu'il ferait quelques changements, notamment en attaque. Ainsi, Nasri et Maoulida cèdent leurs places à Niang et Pagis tandis que la défense Beye - Zubar - Rodriguez - Taiwo reste inchangé tout comme le milieu Cana - M'Bami. Le duo magique Cissé - Ribéry est également reconduit. Frédéric Hantz tentera lui de destabilier l'OM avec le duo brésilien Grafite - De Melo laissant le très remuant Matsui sur le banc.

Le match :

Le début de rencontre est particulièrement heurté, les fautes se multiplient. L'arbitre essaye tant bien que mal de tenir l'agressivité des deux équipes.

5è minute : Grafite devance légèrement Zubar et frappe en pivot instantanément. Carrasso repousse du bout des gants.
8è minute : coup franc intéressant pour Ribéry sur la gauche de l'attaque olympienne. Toute la défense mancelle passe au travers, et Zubar se jette pour propulser le ballon au fond des filets de Pelé. L'OM ouvre le score rapidement, mais la brillantissime Nelly Viennot lève son drapeau et le talentueux Lionel Jaffredo refuse le but. Une belle enculade au vu du ralenti, sachant qu'au départ du ballon le premier marseillais est à quatre mètres du dernier défenseur du MUC 72...
13è minute : au terme d'une belle action, Sessegon trouve Bangoura dont la frappe est bien captée par Cédric Carrasso.

Le trio offensif sarthois, Bangoura - Grafite - De Melo, livre une véritable bataille de rue au bloc défensif marseillais. Bangoura est d'ailleurs coupable d'une série de fautes mais n'est pas inquiété par une sanction administrative...

20è minute : d'un coup de coude digne des meilleurs ultimate fighters, Bangoura ouvre le cuir chevelu d'Habib Beye qui saigne abondamment et doit quitter la pelouse.
23è minute : attaque olympienne de Ribéry et Niang face à quatre défenseurs manceaux. L'international français fixe 3 adversaires et sert idéalement le sénégalais. Niang contrôle, et glisse le ballon sous le ventre de Pelé qui est sorti instantanément. Le gardien des locaux est sauvé par son poteau !

Une altercation entre De Melo et Zubar est à deux doigts de finir en pugilat. Niang vient calmer Bangoura qui est dans tous les bons coups. Monsieur Jaffredo ne sort toujours pas de cartons.

29è : bien décalé sur la droite, De Melo adresse une frappe sèche que Carrasso repousse avec brio, à la manière d'un gardien de handball. Le cuir revient dans les pieds de Grafite dont la frappe est contrée par le dos de Cana. L'OM a eu chaud !
35ème minute : obstruction sur Niang et bon coup franc pour l'OM. Taiwo se présente pour allumer un pétard mais le nigérian est contré.

38è minute : BUT ! corner pour les hommes de Frédéric Hantz mal dégagé par l'arrière garde marseillaise. Carrasso réalise une première parade à bout portant. Après une partie de billard dont n'arrivent pas à se sortir les olympiens, Fanchone hérite du ballon et ouvre le score. Le Mans 1-0 OM.
44ème minute : Bangoura frappe de demi volée. Carrasso est une fois de plus sur la trajectoire, et permet aux siens de ne pas se voir distancés.

L'arbitre siffle la mi-temps. Première période difficile pour l'OM qui n'arrive pas à poser son jeu et voit son équipe coupée en deux. Avec un peu plus de réussite et un arbitrage professionnel, Albert Emon et les siens mèneraient à la pause. Mais c'est Le Mans qui rejoint les vestiaires avec un avantage au score

46è minute : Pagis et M'Bami cèdent leurs places à Nasri et Olembe.
47è minute : suite à un coup franc, Franck Ribéry récupère et frappe de peu à côté.
51è minute : Bangoura élimine deux défenseurs dans la surface marseillaise mais sa frappe est bien repoussée par Carrasso. Samassa récupère mais sa frappe est trop enlevée.
54è minute : côté gauche, Cissé déclenche une frappe puissante mais Fischer réussit à contrer en corner. Celui-ci est tiré par Ribéry mais la tête de Lorik Cana passe au dessus des buts de Pelé.
57è minute : frappe e Nasri écrasée bien captée par Pelé suite à un centre de Taiwo dégagé in extremis devant Ribéry.
59è minute : côté droit, Sessegnon déclenche une frappe trop croisée et qui n'inquiète pas Carrasso.
62è minute : frappe de Grafite qui passe au dessus des buts de Carrasso.
63è minute : frappe de Cissé que Pelé capte aisément.
66è minute : Taiwo pénètre et voit son pied gauche accroché dans la surface sous les yeux de l'arbitre. Celui-ci ne bronche pas évidemment ...
71è minute : bon coup franc pour l'OM que tire Nasri. Il est bien placé mais pas suffisamment fort pour inquiéter Pelé qui capte facilement.
72è minute : Mamadou Niang cède sa place à Valbuena pour les vingt dernières minutes.
73è minute : Valbuena s'échappe côté gauche, élimine un défenseur manceaux, est déséquilibré mais parvient à centrer. Malheureusement, personne ne peut reprendre son centre.
78è minute : carton jaune pour Djibri Cissé qui a continué son action alors qu'il était signalé hors jeu.
81è minute : BUT ! Camara élimine Valbuena qui le reprend dans la surface mais le manceau tape dans le pied du jeune marseillais et s'écroule lamentablement. L'arbitre, juste à côté de l'action, continue son show en accordant un penalty absolument immérité. Grafite prend Carrasso à contre-pied et double donc la mise. Le Mans 2-0 OM
A la suite de cette action honteuse, Alber Emon, excédé, est expulsé par l'arbitre pour avoir très certainement dit ce qu'il pensait de ce simulacre d'arbitrage au 4è arbitre.
84è minute : Matsui est averti pour anti jeu.
89è minute : Olembe lance Cissé dans la surface mais ce dernier ne parvient pas à frapper de volée la balle aux six mètres.
90è minute : Grafite est remplacé par Cerdan.

Conclusion : L'OM s'incline donc face au Mans de façon incroyable après avoir assisté à un show de M. Jaffredo qui aura à multiplié les mauvais choix toujours en défaveur de l'OM. Certes l'OM n'aura pas livré un grand match mais en ouvrant le score dès la 8è minute, le match aurait été bien différent. Le Mans n'aura pas démérité mais cette victoire restera entachée par l'incompétence d'un trio arbitral dépassé par les événements du début à la fin de la rencontre. La paranoïa supposée des supporters olympiens sera, espérons le, devenue une vérité pour tous les observateurs du football français. Gageons que nos olympiens sauront réagir dès mercredi face à l'OL au Vélodrome pour effacer cette contrefaçon de match face au Mans ainsi que la raclée d'octobre dernier. Cet affrontement entre deux équipes tellement désavantagées par l'arbitrage sera très certainement. A la vue de ce match, Jack Kachkar a certainement dû demander à Pape Diouf combien ça pouvait coûter d'acheter un arbitre pour obtenir une victoire sur tapis vert comme ce fut le cas pour Le Mans ce soir ...

par Nickelbast le samedi 27 janvier 2007 à 20h00
Le Mans - OM : le onze olympien
Le Mans - OM : les déclarations d'après match

Djibril Cissé : son actualité