Rennes-OM : voilà une affiche qu'Ille-et-Vilaine !

  •    
  •    
  • om facebook

Il est des moments dans la saison où on sent que le club vit un tournant. Ce sont tantôt des changements dans l'effectif, tantôt des matchs dits " couperet ".
Cette semaine le tournant ressemble à un virage en épingle puisque c'est l'avenir du club qui occupe toutes les conversations des supporters marseillais.
Majoritairement traumatisés par le règne de Robert Louis-Dreyfus, sevrés de titres et désabusés ils espèrent bientôt pouvoir sabrer le champagne, non pas pour fêter un titre, mais en raison de l'espoir que susciterait l'arrivée d'une nouvelle direction.
L'OM battra t-il bientôt pavillon Dubaïote ? Canadien ? Russe ? Les trois à la fois ? Les media s'en donnent à coeur joie et les supporters deviennent chèvres comme un César. On suppute, on devise, on imagine. Combien vaut l'OM ? Combien pèsent les candidats ? Que veulent-ils faire du club ?
La question n'est pas anodine et le mercato hivernal ne fait que renforcer les envies de changement. L'OM ne semble en mesure d'enrôler que des joueurs gratuits, des transferts négociés à l'arrache dignes d'un reléguable et bien peu en rapport avec le standing du club.

Pourtant, faisant peu de cas de cette question essentielle du départ de l'amateur de cigares collectionneur de tongs, la prestigieuse Ligue 1 reprend ses droits et nous offre une affiche alléchante : les Rennais accueillent l'OM.
En voilà une affiche qu'Ille-et-Vilaine !
En effet alors qu'on rêve de mercato royal, de Ligue des Champions et de technicien suédois, l'OM doit aller affronter un Stade Rennais 9ème du championnat.

Après un départ laborieux les Bretons semblent relever la tête depuis début décembre avec notamment une victoire face aux Girondins à Chaban-Delmas. En revanche les Rennais se sont fait sortir piteusement des deux coupes nationales.
Après un parcours catastrophique en UEFA, leur fin de saison se limitera donc au championnat. Les saisons se suivent et se ressemblent du côté de la route de Lorient où un autre milliardaire a mené une politique Rldesque qui laisse sans doute les supporters rennais bien amers.

Ce match est pour les Marseillais l'occasion de voir pour la première fois en championnat l'association très prometteuse de Djib' et Rib' dont l'entente a déjà fait ses preuves contre Cambrai mais également lors de la Dubaï Cup. Ils auront une fois de plus l'occasion de jauger leurs automatismes et d'affoler la défense rennaise qui, avec 16 buts encaissés, est une des plus imperméables de L1.

Mais si les supporters ont clairement la tête ailleurs qu'en est-il des joueurs ? La question n'est pas anodine. Ribery et Cissé, approchés par un Sven Goran Eriksson qui ne semble pas s'embarrasser des états d'âme du staff en place, envisagent-ils de continuer leur aventure sous le maillot ciel et blanc ? Le reste de l'effectif se pose lui sans doute une question bien différente : ai-je le niveau pour jouer dans un OM qui aurait retrouvé des ambitions ?

Ces questions seront dans toutes les têtes dimanche, et pourtant ce match devra être joué à fond, sans calcul et si possible être gagné, car même si les insuffisances du club, ses errances sont évidentes, le groupe olympien a les qualités intrinsèques nécessaires pour se qualifier en Ligue des champions.
Quel que soit l'avenir de l'OM la croissance sportive ne pourra passer que par la participation à une compétition de ce niveau. Alors, même si le futur du club est encore embrumé, même si l'espoir de tutoyer à nouveau les sommets renaît, même si on rêve d'un stade qui serait enfin le temple que mérite Marseille, ce dimanche seule la victoire compte pour pouvoir entrevoir dès maintenant des lendemains radieux. Noël est passé, pas de pitié pour les compagnons du papa Noël il faut bouffer du Rennes !

par dimi3 le samedi 13 janvier 2007 à 20h55
Retrouvailles et méfiance pour ce Rennes - OM
La CFA2 de l'OM rechute

Ronald Zubar : son actualité