La semaine phocéenne

  •    
  •    
  • om facebook

Le soutien au pompier blessé, la détermination des Phocéens avant Lorient, le retour de Djibril, la méforme de Carrasso, la confiance de Diouf, l'avenir de Nasri, la défaite au Vélodrome, la remise en question, le message de Gallas. Après un début de saison exceptionnel, le parcours est désormais celui d'un relégable : espérons que l'antonymie avec la saison passée ne dure pas...

Lundi 30 octobre : les Phocéens ont chuté pour la troisième fois consécutives en deux semaines. Les joueurs cherchent à comprendre. Franck Ribéry est déçu mais reste optimiste : " il y avait la place pour les 3 points ce soir. Après les deux claques contre Lyon et St Etienne on voulait vraiment relever la tête. (...) On a quand même montré de belles choses, beaucoup d'envie. Maintenant il ne faut pas cogiter, et déjà se pencher sur le match de Lorient de samedi prochain qu'il faudra impérativement remporter. " Habib Beye se sens coupable : " tous les efforts de l'équipe ont été anéantis par ma faute, voila tout. "
L'intervention chirurgicale sur la main du pompier blessé à l'occasion du match Nice - OM a duré six heures. Si les supporters phocéens se mobilisent afin de le soutenir, l'Olympique de Marseille risque cependant de lourdes sanctions. Pape Diouf réagit : " le pompier qui a eu les deux doigts sectionnés c'est beaucoup plus préoccupant et humainement plus important que notre défaite. (...) Je m'associe pleinement à sa douleur. Je n'ai encore aucun élément pour commenter cette affaire, mais sur le plan humain et de par ma position de président de l'OM, je ne peux que déplorer cet événement. "
Par ailleurs, Taye Taiwo est suspendu pour deux matchs supplémentaires suite à l'expulsion face à Lyon.

Mardi 31 octobre : Pape Diouf rencontre aujourd'hui les supporters au sujet de l'incident de Nice. Selon lui : " nous discutons avec eux et tous condamnent les faits. Ils sont mortifiés. Mais attention à l'amalgame, tous nos supporters ne sont pas des voyous. Les brebis galeuses ne sont pas toujours identifiés suffisamment tôt pour pouvoir être écartés ; je pense par ailleurs avant de jeter éventuellement l'anathème, qu'il faut d'abord laisser se poursuivre l'enquête. " Il ajoute au sujet du blessé : " Je me rends à Nice demain. (...) Toute action de notre part qui peut aller dans une atténuation de ce mal qui frappe ce garçon, nous l'entreprendrons. " De leur côté, les Fanatics, groupe de supporters dont le coupable était membre, présentent leurs excuses via un communiqué.
Albert Emon évoque le retour de Djibril Cissé : " Ca va très bien, il poursuit son travail à part avec son préparateur avec toujours le même protocole de travail sa progression avec le ballon est presque parfaite. Il lui reste encore à maîtriser les courses et les chocs dans le jeu. (...) Ces deux blessures ont été très frustrantes pour lui et il fera tout pour revenir au plus vite. On ne se fixe pas de date précise, il verra de lui-même quand il se sentira prêt pour aller au contact. Le joueur est prioritaire dans cette décision. " Alain Cantareil tente de son côté de re-mobiliser ses coéquipiers : " même s'il n'y a pas la manière, il faudra ramener les trois points. La situation est un peu la même qu'avant d'affronter Toulouse où nous sortions aussi de deux défaites. Il fallait trois points et on a su réagir. On aime cette pression. "

Mercredi 1er novembre : Albert Emon tente de trouver une explication aux résultats défaillants de son équipe : " on a une équipe jeune. Par moments elle a beaucoup de maturité car elle est tranquille dans le jeu avec de la qualité technique mais quand cette technique est insuffisante, l'équipe tombe dans l'immaturité car à un moment donné, peu de joueurs sont capables d'arriver à calmer ces situations. "
Par ailleurs, le supporter qui a jeté la bombe agricole qui a blessé le jeune pompier s'est constitué prisonnier. Il risque une peine de dix ans de prison ferme. Pape Diouf, Guy Cazadamont et Robert Louis-Dreyfus se sont dans le même temps rendus au chevet de la victime. L'actionnaire principal de l'OM se dit " bouleversé. Nous utiliserons tout ce qui est en notre pouvoir pour l'aider dans sa vie. S'il ne peut pas réaliser son rêve en devenant pompier, alors on l'aidera dans une reconversion professionnelle. On fera tout pour qu'il soit heureux dans sa vie. "
Le transfert de Gonzalo Higuain a été fixé à 12 millions d'euros par River Plate. Saint-Etienne, Lyon, Paris-SG et Marseille sont à l'affût. Les dirigeants phocéens envisagent de lever l'option d'achat de Djibril Cissé. L'ancien auxerrois pourrait signer un contrat de 4 ans sous le maillot ciel et blanc.

Jeudi 2 novembre : Cédric Carrasso revient sur sa méforme actuelle. Le successeur de Fabien Barthez se veut lucide : " aujourd'hui oui je me sens moins décisif, je pense que c'est normal, cela arrive dans une carrière : on peut passer de moins beaux jours, il faut passer par là et c'est ce que je vis aujourd'hui. C'est par le travail que je compense ça et en pensant au match d'après. Si tout le monde pense qu'on est nul et que le gardien est zéro parce qu'on a pris quatre buts, je laisse faire. " Wilson Oruma a écopé d'un match de suspension avec sursis suite à son expulsion face à Saint-Etienne, Ronald Zubar et Modeste M'Bami seront eux suspendus pour le déplacement à Lille.
Trois groupes de supporters, les Dodgers, les MTP et le CCS organiseront une collecte à l'occasion du match face à Lorient. Les bénéfices iront au jeune pompier blessé au stade du Ray. Les dirigeants de l'OM sont pour leur part convoqués le 9 novembre prochain auprès de la commission de discipline de la Ligue pour statuer sur l'affaire de la bombe agricole.
L'international espoir croate Ante Rukavina a tapé dans l'oeil de Josip Skoblar. L'ancien buteur, désormais membre de la cellule de recrutement de l'OM, a chaudement recommandé ce jeune attaquant aux dirigeants olympiens.

Vendredi 3 novembre : Ronald Zubar est sur motivé avant de recevoir Lorient au Stade Vélodrome : " on doit haïr la défaite et on doit chercher à mettre une pression d'entrée sur nos adversaires. Si on essaie de faire ça, je suis sûr qu'on ne va pas reculer et que les équipes vont nous craindre. " Selon lui, le déclin marseillais date du match à Lens : " ça a été un tournant. C'est depuis ce match qu'on n'a plus pris de point. On est reparti de là-bas très déçu et très énervé. Cet énervement qu'on a eu après cette rencontre n'a cessé de s'accroître et je pense que Lyon nous a fait une démonstration de sérénité. " Pape Diouf a confiance en ses joueurs : " Il est vrai que nous avons une équipe jeune et que, parfois, un certain manque de maturité peut générer de la nervosité et des déconvenues. (...) Lors des trois jours passés ensemble, nous avons travaillé en profondeur. J'ai donc bon espoir pour la suite. " Steve Marlet se prépare aux retrouvailles au Vélodrome : " je suis super zen. Je n'ai aucune appréhension. Ce n'est que du bonheur pou moi de revenir à Marseille car je n'y ai que de bons souvenirs. Il y a encore beaucoup de gens que j‘aime là bas, comme Albert par exemple, donc ce sera vraiment un super moment pour moi. Et puis jouer sur la pelouse du Vélodrome, ça reste magique pour n'importe quel joueur ! "
Samir Nasri évoque de son côté son avenir personnel : " si le club se donne les moyens de se qualifier en Coupe d'Europe sur la durée, d'avoir plus d'ambition, pourquoi pas rester à vie...Une carrière à la Maldini, au sein de mon club formateur serait super. "
Avec 53 415 spectateurs de moyenne au Stade Vélodrome, l'Olympique de Marseille est bien entendu en tête des affluences de Ligue 1.

Samedi 4 novembre : jour de match ! Albert Emon ne pense qu'aux trois points : " d'abord, on joue pour gagner, ensuite il va falloir bien jouer et être fort dans les têtes. Il faut garder cette confiance qui est la nôtre en sachant que l'on connaîtra probablement encore des défaites mais, moi, je ne pense qu'à la victoire même si de temps en temps les adversaires nous perturbent. " Malgré toute la motivation de l'entraîneur, Marseille ne parvient pas à prendre le match à son compte. Lorient s'impose finalement sur but de Gignac, homme en forme de ce début de championnat en Bretagne. Le Vélodrome est médusé et une violente bronca raccompagne les joueurs amorphes aux vestiaires. Albert Emon ne mâche pas ses mots : " c'est notre plus mauvais match depuis le début de saison. Rien n'a marché, Lorient mérite sa victoire. Nous avons été très pauvres dans le jeu, alors que nous étions bien dans nos baskets durant la semaine. Cette défaite fait très, très, très mal. Nous sommes dans une très, très mauvaise passe. Tout le monde est transparent en ce moment. (...) On peut plus ou moins parler de crise. " Pape Diouf ajoute : " c'est moins de la déception que de la colère, que je ressens ce soir. J'ai l'impression d'avoir vu une équipe qui démissionnait en jouant. C'est inadmissible, quand on joue à l'OM et quand on a nos objectifs. Un ressort, en effet, est cassé. On ne peut pas, en tant que dirigeant, laisser les choses en l'état. Le doute n'exclut pas la bagarre, l'effort et l'envie d'aller de l'avant ! "
Djibril Cissé pourrait finalement effectuer son retour face à Valenciennes.
Tandis que de nombreux supporters de l'OM évoquent chaque jour le retour de Didier Drogba, celui-ci a finalement choisit prolongé son contrat de deux ans à Chelsea. Son salaire a été revalorisé à plus de 150 000 euros par semaine. Reverra t-on DD sous le maillot ciel et blanc ? Rien n'est moins sûr...

Dimanche 5 novembre : décrassage difficile. Pape Diouf prend rapidement la parole afin de répondre aux nombreux médias présents : " notre rôle de responsable est de prendre la distance nécessaire et d'analyser les choses avec tous les intéressés que ce soit au niveau des joueurs comme au niveau du staff. On ne peut pas laisser les choses traîner de cette manière et empirer. Il est impératif de regarder la réalité en face et cette réalité est assez cruelle. " Mamadou Niang passe avec lucidité à l'autocritique : " on avait honte à la fin du match. On n'est pas sur la bonne voie. J'étais déçu pour moi, pour les dirigeants, les supporteurs et surtout pour le coach, qui, chaque semaine, nous demande de faire attention. (...) On n'est pas en bloc, on fait les uns après les autres. L'autre équipe peut faire des décalages, garder le ballon. Si on défend en bloc, on a plus de facilité à récupérer le ballon. C'est peut-être ça qui nous fatigue. " Interrogé au sujet d'un changement d'entraîneur, José Anigo est ferme : " Très honnêtement, nous ne sommes pas du tout dans cette optique. Il n'y a pas l'ombre d'un souci entre Albert et nous. J'ai la même confiance en Albert que celle que nous lui avons donnée cet été. Le malheur serait précisément de tout jeter à la poubelle, dès que l'on connaît une mauvaise série. "
Djibril Cissé prend la parole afin d'éclairer tout le monde sur l'évolution de son retour à la compétition : " j'espère être présent pour OM-Valenciennes, d'abord sur le banc pour une entrée en jeu. Tout se passe pour le mieux et j'ai vraiment hâte d'être dans le groupe car ça commence à faire long. J'ai commencé à sprinter hier soir et j'ai de bonnes sensations. "
William Gallas évoque son passage sous le maillot phocéen : " quand tu joues au Vélodrome, tu sais que tu es là pour faire plaisir au public. C'est vraiment un club pour lequel on a envie de mouiller le maillot. (...) Maintenant, pour l'instant, un départ à l'OM n'est pas vraiment d'actualité. En tout cas, une fois que tu as porté le maillot de l'OM, tu restes à jamais Marseillais. "

par Meyer Lanski le mardi 07 novembre 2006 à 21h21
Cantareil out 3 semaines
Olympiens prêtés : fortunes diverses

Pape Diouf : son actualité