La semaine phocéenne

  •    
  •    
  • om facebook

Suite et fin de l'affaire " Clerc ", la colère de Diouf, les propos rassurants de Ribéry, la confiance des Marseillais avant le match de Coupe UEFA, la retraite imminente de Barthez, le cauchemar en république Tchèque, suite et fin de la polémique du carton rouge de Cetto, l'optimisme des Toulousains avant le déplacement au Vélodrome, la reconquête face au TFC. Malgré un terrible coup au moral, les joueurs Phocéens ont su retrouver les ressources nécessaires afin de rester dans le rythme en championnat.

Lundi 25 septembre : suite à la défaite à Nantes, l'OM entend désormais rapidement rebondir. José Anigo revient sur ce match : " il n'y a personne à incriminer, tout le monde a fait le maximum mais la fraîcheur n'étant pas là, le maximum, ce n'était pas assez ce soir. (...) Albert Emon a pris tous les risques pour essayer de revenir. Cela a failli être payant puisque l'on marque un but à 10 minutes de la fin. (...) Il y a Toulouse-OM dans une semaine et l'objectif est de remettre la machine en route contre le TFC. "
La justice poursuit les investigations sur le transfert de Didier Drogba à Chelsea. Plusieurs agents et clubs français sont toujours la cible d'enquêtes concernant d'éventuelles commissions occultes. Par ailleurs la Ligue de Football Professionnel a enfin tranché dans l'affaire " François Clerc " opposant l'OM à l'OL : le joueur est suspendu quatre matchs dont un ferme et condamné à payer une amende de 15 000 &euro. L'Olympique de Marseille se voit infligé une amende de 5 000 &euro pour approche illégale : on sait bien que la Ligue conçoit mal l'idée d'un procès ne débouchant pas sur une condamnation phocéenne et une relaxe lyonnaise... Pape Diouf est hors de lui : " le rappel à l'ordre je m'en tape. Tout cela est risible ; il y a derrière cela des enjeux bien plus importants. D'un côté, Lyon a bafoué les règlements dans l'affaire Ribéry et n'a écopé que d'un simple rappel à l'ordre. Dans le dossier Clerc, soit le joueur est coupable et il est sanctionné en rapport avec la faute commise (jusqu'à 6 mois de suspension selon les barèmes), soit il ne l'est pas et n'a pas à être pénalisé. Quelque chose dépasse l'entendement. Toutes les commissions de la LFP sont noyautées par quelques-uns. Il y a une justice à deux vitesses. Dorénavant, nous étudierons la question de savoir si nous nous adresserons à d'autres juridictions, civiles, plutôt qu'à ces commissions. "

Mardi 26 septembre : le groupe olympien se remobilise en ce début de semaine. Chacun s'évertue à récupérer. Albert Emon : " certains joueurs ont besoin de se reposer. (...) On a eu une discussion entre nous qui s'est avérée très positive mais c'est le match de jeudi qui va nous apporter des réponses. "
Le groupe pour affronter les Tchèques du Mlada Boleslav est désormais connu : Carrasso, Hamel - Civelli, H. Camara, Beye, César, Cantareil, Taiwo - M'Bami, Olembe, Cana, Nasri, Oruma, Ribéry - Niang, Pagis, Maoulida, Bamogo.
Franck Ribéry revient de nouveau sur le feuilleton dont il a été le héros cet été : " je ne savais plus où j'en étais. J'annonce mon envie de rester à Marseille puis deux jours plus tard, je passe aux 20h de TF1 pour déclarer que je veux partir... J'aurais préféré ne pas faire cette déclaration. J'assume cette erreur. Et je comprends tout à fait que les supporters aient été en colère contre moi. " Il ajoute : " ici, à Marseille, je me régale. L'OM, c'est l'un des meilleurs clubs de France. On a le meilleur public du pays. Quand je joue au Vélodrome devant 60 000 personnes, je suis sur une autre planète. Je me sens soulever par cette vague. J'ai besoin de ce bruit, j'aime quand ça chauffe... Je kiffe ici ! "
Prochain adversaire de Marseille en Ligue 1, le Toulouse Football Club n'est pas à la fête, l'infirmerie est pleine. Le docteur Bichon fait le point : " Aubey est touché au mollet gauche, Mathieu a reçu un coup sur la hanche et Mansaré a probablement une déchirure de la cuisse droite. Les trois joueurs passeront des examens ce lundi qui détermineront la nature de leur blessure. Mais je ne suis pas inquiet pour Aubey et Mathieu. "

Mercredi 27 septembre : Habib Beye évoque le match de Coupe UEFA, il est serein : " on aborde ce match de la meilleure des façons puisque l'on a gagné la rencontre aller. On reste concentré pour ce match retour. On sait que l'on ne doit pas prendre de but et essayer d'en inscrire un. Ce serait alors plus difficile pour eux. Les données du problème sont simples, il ne faut pas prendre de but et essayer de se mettre à l'abri en marquant rapidement. " Pour Samir, il s'agit de se servir de cette contre-performance pour se relancer : " c'est un mal pour un bien, qui va permettre de se remettre en question ! " Modeste M'Bami ajoute : " il faut se tourner vers de futurs objectifs, nous devons penser à jeudi, se remobiliser pour effacer la contre-performance de dimanche. Contre Nantes, c'était juste une fausse note, le match de jeudi ne va pas ressembler à celui de Nantes. (...) Nous avons pris une claque contre Nantes, mais l'UEFA est une toute autre compétition, même si nous serons revanchards. " Ronald Zubar reste suspendu en Coupe UEFA. L'entraîneur pourrait profiter de cette rencontre pour faire tourner l'effectif phocéen.
Par ailleurs, les médias annoncent la fin imminente de la carrière de Fabien Barthez. De 1992 à 2006, tout Marseille gardera en mémoire ses extraordinaires performances. Son année passée en D2 en 1994-95 alors même qu'il était numéro 2 des bleus à 23 ans restera notamment gravée dans tous les coeurs.
L'Olympique de Marseille récupère sa seconde place au classement du championnat de France des tribunes. Saint-Etienne conserve sa place de leader.

Jeudi 28 septembre : jour de match ! Avant la rencontre, Wilson Oruma donne ses impressions : " c'est une bonne occasion de rebondir. On l'a vu au match aller, ça ne sera pas simple. C'est une équipe avec des grands gabarits qui s'appuient surtout sur leur puissance physique. A nous de savoir poser le jeu. " Albert Emon ajoute : " on va jouer avec trois attaquants. Mlada Boleslav va probablement attaquer mais on ne va pas se contenter de défendre, car notre avance est mince. Physiquement, je pense que l'on sera mieux que face à Nantes. Nous devons être plus agressifs, plus rigoureux dans le marquage et plus disponibles par rapport au porteur du ballon. C'est une question d'état d'esprit. " Hélas, tout va aller de travers. Tandis que les Phocéens prennent rapidement l'avantage, par l'intermédiaire de Toifilou Maoulida, la défense montre des signes de fébrilité en encaissant un premier but. Taye Taiwo double la mise mais les Tchèques égalisent de nouveau. Enfin, l'Olympique de Marseille s'effondre et prend deux buts dans les dix dernières minutes de jeu. Score final : 4-2. 15 ans après s'être fait sorti par le Sparta Prague, l'OM est de nouveau éliminé par un club tchèque et prend un sacré coup sur la tête ! Samir Nasri donne son explication : " on a peut-être joué un peu facile, cela nous a vraiment porté préjudice. Cette équipe a bien joué le coup, ils ont été réalistes et c'est avec une grosse désillusion que l'on repart à Marseille. "
Tony Chapron, arbitre de la rencontre Nantes - Marseille de dimanche, revient sur l'expulsion de Mauro Cetto qui a entraîné une polémique du côté de la Jonelière : " J'ai expulsé Mauro Cetto car il a proféré des insultes à l'encontre de Cédric Carrasso. Sur notre rapport de match, on note de manière factuelle les insultes. A chaque fois que j'ai eu à en entendre par le passé, j'ai sorti le carton rouge. " Réunie ce jour, la commission de discipline l'a d'ailleurs suspendu pour deux matchs.

Vendredi 29 septembre : après cette grosse désillusion tous les regards se tournent vers la Ligue 1 et particulièrement vers le prochain adversaire, le TFC. Selon Albert Emon, c'est " un très bon début de saison, la seule chose, c'est ce petit accroc face à Lorient à domicile. Autrement, ils ont gagné deux matchs à l'extérieur, c'est une équipe qui est très difficile à jouer, surtout à l'extérieur. " Habib Beye ajoute : " il faut se méfier, ils ne sont pas là par hasard. Pour l'instant, ça fait partie des équipes qui sont en haut de ce classement, et qu'il faut garder à distance. " Enfin Cédric Carrasso conclu : " c'est une belle équipe dirigée par un entraîneur réputé maintenant. On voit que c'est une équipe costaud, qui fait vraiment du bon travail. On les avait rencontrés en préparation, et c'est vrai que pour moi, c'est très équilibré. "
Selon les médias, l'élimination en Coupe UEFA provoque un manque à gagner qui devrait entraîner un déficit comparable à celui de la saison dernière : environ 10 millions d'euros.
TF1 fait le forcing pour obtenir un contrat avec Franck Ribéry à l'image de celui que Zinédine Zidane a eut avec Canal Plus durant l'essentiel de sa carrière. Par ailleurs, l'agent de milieu de terrain phocéen, Bruno Heiderscheid, a été condamné à 14 mois de prison ferme par la justice belge pour avoir tenté de tromper le fisc de son pays. Il devrait faire appel.

Samedi 30 septembre : le groupe olympien pour affronter Toulouse est le suivant : Carrasso, Hamel - Civelli, Zubar, Beye, César, Cantareil, Taiwo - M'Bami, Olembe, Cana, Nasri, Oruma - Niang, Pagis, Maoulida, Bamogo. Albert Emon donne ses explications quant à la semaine difficile que passe l'OM : " que ce soit à Nantes ou à Mlada Boleslav, Franck n'a pas été le seul à manquer de jus. C'est pratiquement tout un collectif qui a failli. Vous voyez bien que ce n'est pas le problème d'un seul homme. " Franck Ribéry confie de son côté son admiration pour Samir Nasri : " je le considère comme un petit-frère. C'est un bon joueur, jeune et plein d'avenir. Il joue de plus en plus et il le mérite. "
Laurent Battles retrouve ses anciens partenaires ce dimanche. L'ancien Marseillais livre ses sentiments sur ce début de saison : " Marseille, sur le terrain, on l'a vu cette saison, ça peut faire très mal. Alors oui, je pense que ce Marseille là est plus fort collectivement que nous l'étions. Individuellement, c'est autre chose. (...) Pour y avoir joué, je sais aussi que ce n'est pas évident de gagner là bas. Il va falloir réussir à imposer notre jeu. Je suis quand même plutôt confiant. (...) On va prouver que le petit Toulouse peut battre le grand Marseille. " Nicolas Douchez donne lui son point de vue sur Cédric Carrasso : " il a montré l'année dernière qu'il était capable de succéder à Barthez, et là il le fait encore très bien en début de saison. C'est vraiment un gardien qui est aux portes de l'équipe de France. " Puis évoque Mamadou Niang avec qui il devra vraisemblablement livrer duel : " j'aime bien jouer contre les grands attaquants, car c'est un challenge supplémentaire. En plus, c'est un ami et il est très bon en ce début de saison. J'espère que je pourrais être meilleur que lui dans les duels, pour le chambrer un peu à la fin du match. " Elie Baup conclu enfin : " il ne faut pas se focaliser sur les noms de l'adversaire, et même s'il manque Ribéry, Marseille reste quelque chose de très costaud. "
Arouna Koné l'attaquant du PSV Eindhoven confie qu'il souhaiterait évoluer un jour en Ligue 1 : " je me sens bien au PSV mais si je devais quitter un jour ce club, la France serait une excellente destination. Mais seuls l'OM et Lyon me font rêver. Mon agent est français, alors il faut voir. "

Dimanche 1er octobre : Jour de match ! Albert Emon continue de prôner un jeu tourné vers l'offensive : " je vous avais dit, au début de saison, qu'avec le potentiel offensif que nous possédions, on pourrait prendre aussi beaucoup de buts. Paradoxalement, c'est l'inverse qui s'est produit. Maintenant, on en prend. Mais face au Mlada, il aurait pu y avoir 4-4. Et moi, je préférerais toujours un 4-4 ! " Il ajoute : " nous avions beaucoup d'enthousiasme, de volonté depuis l'été. Mais notre jeu n'était fait que d'accélérations, de percussions. Nous n'avons jamais su être à l'aise avec le ballon, pour le porter davantage. Pendant vingt minutes, jeudi, l'équipe a couru après. C'est dans ce domaine que l'on doit progresser. " Devant 50 000 spectateurs dont Didier Drogba et Franck Ribéry, Marseille est en reconquête ce soir face aux Toulousains. A la fin d'une première mi-temps plutôt à son avantage, l'OM trompe Douchez par deux fois : Habib Bamogo et Taye Taiwo sont à la baguette. Lorik Cana clôturera la soirée au retour des vestiaires en ajoutant un troisième but. Score final : 3-0. L'Olympique de Marseille se rachète de la plus belle des manières face à un adversaire Toulousain qui ne démérite pas cette saison. Lorik Cana est soulagé : " on s'était dit avant le match qu'il ne fallait pas leur laisser d'opportunités. A part sur un corner en seconde période où ils touchent la barre, les joueurs toulousains n'ont pas été dangereux. C'est exactement cela que l'on n'a pas su faire à Nantes et en Coupe d'Europe. " Samir Nasri est satisfait de son match : " Albert Emon m'a demandé de me rendre disponible pour que l'on me trouve entre les lignes, de tenter, d'apporter offensivement et d'être la rampe de lancement des attaquants. Ils ont fait des appels intelligents, c'est plus facile pour moi. " Habib Bamogo, auteur d'un magnifique but, conclu : " Mickaël Pagis a parfaitement vu mon appel. Quand je revois les images, je me dis que j'aurais pu encore avancer mais c'est un geste spontané. J'ai senti le coup, je l'ai bien croisée et la balle est partie là où je voulais. C'est un beau but. Quand tu es attaquant, tu ne te poses pas de question, tu tentes des gestes et si le ballon va là ou tu veux le mettre, c'est but. C'est ce qui s'est passé ce soir. (...) Même si on a vécu deux matchs difficiles, les supporters étaient derrière nous ce soir, ils sont unis derrière nous, c'est le douzième homme de l'OM. "

par Meyer Lanski le mardi 03 octobre 2006 à 13h28
L'association européenne des supporters du WAC se crée à Marseille
Challenge de l'Offensive : l'OM deuxième

Samir Nasri : son actualité