La semaine phocéenne

  •    
  •    
  • om facebook

Le départ de Lamouchi, les retrouvailles de Bamogo et Maoulida avec la Mosson, la victoire face à Montpellier, l'optimisme de Cissé, la suite de l'affaire Clerc, le tirage au sort de la Coupe de la Ligue, la défaite à la Beaujoire. Après l'exceptionnel début de saison, il fallait bien que la série des victoires prenne fin. L'expérience de Sabri Lamouchi aurait été utile après cette défaite, les Olympiens devront s'en passer et nous prouver leur force de caractère.

Lundi 18 septembre : auréolés d'une nouvelle victoire face au rival bordelais, les Olympiens démarrent la semaine avec le sourire. La sérénité affichée laisse pourtant place à l'étonnement au moment où l'on apprend que Sabri Lamouchi quitte l'OM. Pape Diouf annonce le départ lors d'une conférence de presse : " Il y a d'abord un sentiment de regret car ce n'est jamais de gaieté de coeur que l'on se sépare d'un joueur en plein milieu de saison. Il a visiblement eu du mal à vivre avec la sérénité requise la concurrence instituée par Albert Emon. Et puis, peut être qu'il y a d'autres raisons que lui seul connaît... (...) Je ne pense pas que l'arrivée de Modeste M'Bami ait poussé Lamouchi à prendre cette décision car c'est Sabri lui-même après la victoire à Auxerre qui me disait qu'il fallait encore renforcer notre milieu. " Albert Emon est surpris : " il ne m'en avait jamais parlé avant, c'est dommage. C'est compliqué pour nous mais on va faire avec... J'imagine que c'était difficile pour lui d'être remplaçant. C'est aussi malheureux pour l'effectif. On réfléchit à la question de son remplacement. " Pape Diouf ajoute : " nous allons donc discuter tous ensemble avec le directeur sportif et le staff technique pour voir dans quelles mesures il est possible de ne pas affaiblir notre groupe. Il y a la possibilité d'un joker mais nous ne savons pas encore si nous allons l'utiliser. On va peut-être aussi essayer d'attendre le Mercato d'hiver et, en fonction des résultats, nous pourrons aviser. " Sabri Lamouchi s'explique finalement en fin de journée, déplorant le manque de classe des dirigeants olympiens depuis l'annonce de son départ : " cette décision a été mûrement réfléchie mais elle a été difficile à prendre. Certaines choses ne me correspondaient plus. Ce n'est pas le joueur qui part, c'est l'homme. Franchement, je n'aurais jamais pensé quitter ce club de cette manière. Mais depuis le début de ma carrière, un mot est important, c'est le plaisir. Et je n'en prenais plus avec un mode de fonctionnement qui ne me convenait pas. On m'a pris du plaisir. Comme ce match contre Paris que j'ai préparé pendant 15 jours et que j'ai débuté sur le banc. " Par ailleurs, Lorik Cana souffre des adducteurs et sera absent ce mercredi pour le match de Coupe de la Ligue face à Montpellier.

Mardi 19 septembre : Albert Emon dévoile le groupe qui affrontera Montpellier ce mercredi. Pas de surprises : Carrasso, Hamel - Beye, Cesar, Cantareil, Civelli, Taiwo, Zubar, Ha.Camara - M'Bami, Nasri, Oruma, Ribéry, Olembé - Bamogo, Maoulida, Niang, Pagis. Après avoir supervisé les Montpelliérains l'entraîneur phocéen s'attend à tout : " nous étions allés avec Dominique Cuperly voir Montpellier-Libourne. Libourne s'était imposé à la Mosson. Là, Cuperly est retourné voir le match contre Bastia (victoire 4-0 des Héraultais) et quand il est revenu il m'a dit que ce n'était plus la même équipe. Nous sommes prévenus ! " Toifilou Maoulida garde les pieds sur terre : " il ne faut pas aller là bas en pensant qu'on va gagner comme ça. Ils sortent d'une victoire 4 à 0 face à Bastia. Ils sont chez eux, le stade sera plein, ce sera la fête. Le match sera difficile surtout qu'on a joué 3 jours avant. " Jean-François Domergue, entraîneur de Montpellier, croit en la victoire : " même si Marseille nous est supérieur, nous sommes des compétiteurs. (...) L'équipe de l'OM, de son côté, confirme sa saison passée, avec cinq points d'avance sur le troisième après six journées. Etre en première ligne au côté de Lyon, ce n'est pas rien. Cela souligne toutes leurs qualités. A la fois collectives et individuelles. "
Mickael Pagis revient pour sa part sur le départ de Sabri Lamouchi : " j'ai été très déçu et surpris par cette annonce. Sabri était quelqu'un d'important dans le groupe. Il nous apportait son expérience. Personnellement, c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup. Même si on respecte sa décision, il va vraiment nous manquer. Maintenant, on n'a pas le choix, il faut faire avec. " Pape Diouf évoque le début de saison : " L'Olympique de Marseille a validé son très bon début de saison. Et il y a aussi validation de notre politique de stabilité. Nous avons commencé la saison avec plus d'élan et d'allant. "

Mercredi 20 septembre : jour de match ! Toifilou Maoulida évoque ses retrouvailles avec la Mosson : " ça me fait plaisir. J'ai été formé là-bas, j'y ai passé ma jeunesse, les meilleurs matches de ma carrière. Ca va donc me faire plaisir de retrouver le président Nicollin et les éducateurs du centre de formation. Mais on va mettre les sentiments de côté durant la rencontre. Maintenant je suis à l'OM ! " Devant 22 500 spectateurs et menant rapidement 2-0, les Olympiens semblent peu à peu se faire rattraper par la fatigue. Score final : 2-1 malgré des Montpelliérains très entreprenants en fin de rencontre. L'OM se qualifie pour la suite de la compétition sans avoir véritablement brillé mais en poursuivant sa magnifique série de victoires.
Djibril Cissé devrait reprendre en octobre. Pape Diouf se montre serein : " les échos que j'ai du corps médical et du garçon lui-même m'amènent à penser que, dans le courant du mois d'octobre, Djibril devrait reprendre l'entraînement. Gardons espoir et soyons optimistes, peut-être pourrons-nous le voir sur un terrain vers la fin du mois d'octobre. " Le joueur rêve d'un retour contre Lyon.
Après six journées de championnats, l'OM est le club le plus retransmis. Preuve s'il en faut que le club n'a rien perdu de son aura national. Par ailleurs, les Olympiens sont troisième du classement du championnat de France des tribunes : ils sont pour le moment devancés par Saint-Etienne et Valenciennes.

Jeudi 21 septembre : Franck Ribéry se méfie des Nantais, prochains adversaires des Olympiens en championnat. Selon lui, " cette équipe vit une période très difficile mais on ne va pas la prendre à la légère. On va là-bas pour essayer de prendre les trois points et aucun match n'est facile. Les équipes qui rencontrent Marseille sont motivées à 140%. A nous d'être plus motivés que l'adversaire. Il ne faut pas penser à Nantes et à leurs problèmes. Je me souviens que la saison dernière, on a relancé deux ou trois équipes qui étaient mal classées avant de jouer contre nous. On espère ne pas commencer cette année avec Nantes. "
Samir Nasri évoque le début de saison et la rivalité naissante Marseille - Lyon. Si le président de l'OL semble se démener pour créer une forte opposition médiatique entre les deux clubs, Samir Nasri ne l'entend pas de cette oreille : " il est trop tôt pour parler d'une quelconque rivalité. (...) Pour l'OM, l'objectif ne sera pas le titre, mais une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. "
Sabri Lamouchi, qui vient de résilier son contrat avec l'OM, devrait poursuivre sa carrière au Qatar. Le club d'Al-Rayan, entrainé par Ladislas Lozano, lui fait les yeux doux. " Je suis prêt à débuter avec ma nouvelle équipe, n'ayant pas arrêté de m'entraîner avec Marseille jusqu'à la semaine dernière " a t-il déclaré.
L'Olympique de Marseille est en attente du délibéré de la LFP concernant " l'affaire François Clerc ". Le joueur pourrait écoper de quatre matchs de suspension, dont trois avec sursis, et d'une amende de 15 000 &euro pour s'être engagé à Lyon après avoir signé un sous seing privé en faveur de Marseille. L'annonce de cette possible sanction dans les médias exaspère les dirigeants phocéens qui n'en ont pas été informés en premier lieu. Il font savoir leur mécontentement par un communiqué.
Suite à une plainte déposée devant la cour européenne, un texte permettant l'entrée en bourse des clubs a été présenté. Jean-François Lamour en est l'auteur : " j'étais sceptique et convaincu que ce n'était pas la priorité pour les clubs. Mais il a bien fallu répondre à l'injonction de Bruxelles... " Le club devra cependant répondre à certaines modalités comme " la détention d'un droit réel sur les équipements sportifs utilisés pour l'organisation des manifestations ou compétitions sportives auxquelles elles participent. "

Vendredi 22 septembre : le tirage au sort de la Coupe de la Ligue n'est pas clément pour les Phocéens. Ils se déplaceront à Saint-Etienne pour les huitièmes de finales. Ivan Hasek, entraîneur des verts, réagit : " ce sera un grand match de Coupe. Affronter Marseille, c'est toujours un grand rendez-vous à disputer et une fête pour tout le monde, les joueurs, le staff, la ville, les spectateurs. "
Cédric Carrasso est impressionné par le début de saison de l'OM. Il est confiant pour la suite de la saison : " nous sommes en très grande forme, dans une période assez dynamique. Les victoires sont toujours importantes, surtout à l'extérieur. Nous sommes très fiers de nos bons résultats et nous espérons qu'ils se pérennisent le plus longtemps possible. " Il est conscient du possible réveil Nantais, en Ligue 1 ce week-end : " notre équipe est préparée à faire face à de bons opposants. Pour nous, gagner à Bordeaux ou à Montpellier ça a la même importance. "
Djibril Cissé se prépare peu à peu à intégrer le groupe. Il évoque la concurrence qui sévit au sein de l'attaque olympienne : " je ne prendrai la place de personne. Il faudra d'abord que je sois au niveau. J'intégrerai cette équipe si je le mérite. Pour moi, rien n'est acquis. Je ne vois pas pourquoi l'entraîneur enlèverait quelqu'un seulement en raison de mon nom. "
Habib Beye revient sur les nouvelles applications arbitrales qui sévissent dans les surfaces de réparation. " C'est ce que j'ai dit à Monsieur Duhamel, explique t-il. Je trouve qu'il ne faut pas dénaturer le football. (...) Aujourd'hui, le football est un sport de contact. Je ne vois pas pourquoi on sanctionnerait un jeu de main dans la surface et pas un contact similaire au milieu de terrain. (...) Peut-être qu'au fur et à mesure, ça va rentrer dans les moeurs et que les arbitres arrêteront de siffler n'importe quel contact dans la surface. Sinon, il y aura quatre penaltys à trois. (...) On va jouer en manches longues cousues au short. Ou avec des moufles ! "
Steve Madanda, jeune gardien du Havre, est sur les tablettes des dirigeants marseillais. Par ailleurs, ces derniers prospectent en Russie afin de trouver un remplaçant à Sabri Lamouchi.

Samedi 23 septembre : Lorik Cana retrouvera sa place de titulaire en milieu de terrain à la Beaujoire. Touché sur le coup de pied gauche Bostjan Cesar est cependant dans le groupe : " on ne néglige et on ne sous estime aucune équipe. C'est notre point fort en ce moment. On ne doit pas se relâcher. Surtout pas contre Nantes. En ce moment ils sont au fond du trou et on va tout faire pour les laisser là. " Salomon Olembé fait son retour dans le groupe, il remplace Sabri Lamouchi. Franck Ribéry sera lui suspendu pour le match face au TFC.
Pape Diouf est en colère suite au tirage au sort de la Coupe de la Ligue : " rencontrer Saint-Etienne, c'est toujours une difficulté, surtout lorsque les Verts jouent chez eux. (...) Pour ce qui est d'éventuellement jouer les autres tours en extérieur, c'est le tirage qui l'a voulu. Mais quand, comme l'OM, il y a la volonté d'aller jusqu'au bout, il faut prévoir ce type d'embûches et d'aléas. Avec ce tirage dirigé, la Coupe perd un peu de ce qui faisait sa substance et je pense qu'il faudrait en repenser la formule avec des critères plus sportifs. Là, nous avons droit à des formes d'injustice, notamment lorsque Lyon est sûr de jouer tous ses matches à domicile. "
Samir Nasri évoque le recrutement estival : " la stabilité est là, Ronald nous a permis de solidifier la défense, on pense que dans les années à venir il sera un des tous meilleurs défenseurs malgré son jeune âge. Cissé va bientôt revenir sur les terrains et apporter offensivement et M'Bami s'est intègré dans l'équipe. "

Dimanche 24 septembre : jour de match ! Habib Bamogo fête ses secondes retrouvailles de la semaine : " retrouver la Beaujoire ça me fait plaisir, c'est sûr. Maintenant, ça reste un match comme une autre. Notre but, c'est de confirmer nos résultats actuels. Ça ne sera pas simple. Nantes a changé d'entraîneur cette semaine, ça peut leur servir d'électrochoc. Il faudra se méfier, même si, de notre côté, on reste serein. " La méfiance est donc de mise, mais elle ne suffira pas. Payet et Norbert permettent à Nantes de s'imposer 2-1 malgré l'expulsion de Cetto. Mamadou Niang réduit la marque pour des Olympiens qui ont semblé bien fatigués. Marseille perd contact avec le leader Lyonnais. Albert Emon : " on était peut-être fatigué ce soir mais on a surtout joué contre une équipe de Nantes qui nous a bien perturbés dès le début du match. (...) On est tous passé à travers et ça va nous faire réfléchir. Mais bon, on ne peut pas tout gagner non plus et cette défaite ne doit pas perturber le groupe, qui ne doit pas remettre en cause ce qu'on a fait jusqu'à maintenant. (...) Il y a une grosse déception quand même car on a toujours envie de faire mieux mais de temps en temps, quand on n'est pas bien, il faut savoir assurer un 0-0 mais on n'a pas su le faire ce soir. " José Anigo ajoute : " ce soir, il nous a tout simplement manqué la fraîcheur physique. Je crois qu'on ne s'en rend pas toujours compte, mais l'enchaînement des matchs, on l'a payé ce soir. On a en plus une équipe qui est très explosive et si on n'a pas cette fraîcheur, on ne peut pas proposer ça. " Ronald Zubar est également très déçu mais ne se laisse pas abattre : " nous étions aux abonnés absents ! Et ce dès l'entame du match. Au niveau physique et en terme d'agressivité, nous n'y étions pas. Les Nantais ont gagné tous les duels. Nous sommes passés au travers. Habituellement, ce qui fait notre force, c'est notre récupération de balle et notre explosivité sur le plan offensif. Nous n'avons pas réussi à enchaîner les passes. Ce fut une défaite collective... (...) Dans cette équipe, je me sens super bien. Jusqu'à ce match, j'avais répondu présent. Contre Nantes, j'ai tout déchiré dans mon jeu. Au niveau physique et récupération, je n'ai pas fait un bon match. Je suis très déçu. Je vais continuer à travailler. Je sais me remettre en question donc cela ne devrait pas poser de problème. En tous cas, j'ai hâte de rejouer à la maison pour effacer tout ça ! "

par Meyer Lanski le mardi 26 septembre 2006 à 15h49
Mlada Boleslav - OM : le groupe olympien
Taiwo, Oruma et Olembé convoqués

Sabri Lamouchi : son actualité