Young Boys Berne 3 - 3 OM : une bonne opération

  •    
  •    
  • om facebook

Après une qualification dans la douleur face à Dniepropetrovsk, le match aller du tour préliminaire de la coupe UEFA face aux Young Boys de Berne pourrait marquer le retour à la compétition de Franck Ribery. Si la presse évoque l'intérêt de plusieurs clubs pour l'international français, Pape Diouf continue d'affirmer que le joueur évoluera une saison de plus sous le maillot marseillais. En l'état actuel des choses, il est évident que ce soir les regards seront braqués sur le phénomène de 23 ans, véritable révélation de la dernière saison.
Mais quoiqu'il arrive, Franck Ribery ou pas, l'Olympique de Marseille n'aura pas le droit à l'erreur face à une formation qui est largement à sa portée et qui présentera dans ses rangs une vieille connaissance en la personne de José Delfim.


Le match :
Une fois encore, c'est dans un schéma en 4-3-3 qu'évoluera la formation phocéenne. Habib Bamogo prend la place de Mickaël Pagis en pointe tandis que Samir Nasri et Wilson Oruma sont titularisés au milieu avec Lorik Cana. Franck Ribéry est remplaçant. Les joueurs évolueront ce soir sur une pelouse synthétique.

1ère minute : D'entrée de jeu, Taiwo tente une frappe qui termine dans les tribunes.

4ème minute : Yakin donne un ballon parfait dans la profondeur pour Varela. Taiwo, en retard sur l'action, accroche l'attaquant de Berne et se fait logiquement exclure puisqu'il est le dernier défenseur.

Dans la continuité, le coup franc est frappé par Yakin. Le milieu de terrain suisse enroule sa frappe qui termine sa course juste à côté du poteau droit des buts d'un Cédric Carasso qui n'a pas bougé sur le coup. Ca n'est pas passé loin......

8ème minute :Afin de disposer de 4 défenseurs sur le terrain, Albert Emon décide de faire rentrer Alain Cantareil à la place d'Habib Bamogo qui n'aura donc pas eu la possibilité de faire ses preuves ce soir.

C'est un début de match catastrophique pour l'Olympique de Marseille. L'expulsion de Taiwo a logiquement fait revoir les plans de jeu d'Albert Emon.

9ème minute : Ronald Zubar, coupable d'une faute sur Yakin, écope à son tour d'un carton jaune.

Cinq minutes après, c'est au tour de Cana d'écoper d'un carton jaune pour un pied haut.
Bien que réduits à 10, les Marseillais ne reculent pas trop.

18ème minute : Niang, toujours très remuant, récupère un ballon dans les pieds de Gohouri. Ce dernier commet une faute sur l'attaquant sénégalais et écope à son tour d'un carton jaune.

0-1: Le coup franc est frappé par Cantareil qui dépose le ballon sur la tête de Zubar. Ce dernier propulse le cuir au fond des filets d'un coup de tête parfait !

Bien qu'en infériorité numérique, les Phocéens ouvrent donc la marque.

20ème minute : 1-1 : Egalisation des Young Boys. Varela centre à l'intention de Yakin au second poteau qui de la tête termine le travail en propulsant le ballon au fond des filets.

Les Marseillais n'auront donc pas mené bien longtemps.

28ème minute : Grâce à un contrôle orienté, Varela élimine Cantareil et centre au second poteau mais Carasso s'interpose brillamment. La défense olympienne semble assez fébrile.

C'est un match de médiocre qualité pour l'instant. Personne ne semble capable de réellement prendre le jeu à son compte. Les Marseillais, bien que n'étant pas en danger, n'arrivent pas à aller vite de l'avant et manquent d'impact au milieu. Néanmoins, il est évident que le fait de jouer à dix contre onze tout le match est très handicapant pour les Marseillais.

34ème minute : Dos Santos est à la réception d'un centre mais sa tête passe largement au dessus des cages de Carasso.

35ème minute : Nouvelle incursion dans la surface marseillaise mais Beye repousse en corner un centre de Milicevic.

Berne domine légèrement mais ne met vraiment pas en danger la défense olympienne qui est bien en place

38ème minute : Frappe de Delfim qui termine en tribune. Aucun danger pour Carasso.

L'arbitre donne un carton jaune pour Maoulida pour avoir gêné Schwegler sur une remise en touche. Très sévère....

43ème minute : 1-2 : Nasri lance Niang dans la profondeur avec un ballon en cloche. Tiago est le premier sur le ballon mais rate complètement sa tête en retrait pour son gardien ce qui permet à Niang de chiper le ballon. L'attaquant sénégalais n'a plus qu'à pousser le cuir au fond des filets.

Juste avant la mi-temps, Varela est sanctionné d'un carton jaune pour une faute sur Maoulida qui partait en contre.


C'est la mi-temps. L'Olympique de Marseille a rapidement été réduit à dix à la suite d'une faute de Taiwo en tant que dernier défenseur. Cela a bien entendu était très handicapant pour développer par la suite du jeu. Cette première mi-temps a été de médiocre qualité mais en menant 2-1 à la pause les Marseillais assurent l'essentiel. Au milieu, Oruma est assez inutile tandis que la défense est parfois mise en difficulté trop facilement.


Rohr fait rentrer Joao Paulo à la place de Tiago. Un vrai pari offensif.

48ème minute : 2-2 : Ouverture pour Yakin qui dévie le ballon de la tête pour Joao Paulo. Ce dernier trompe Carasso en faisant passer le ballon entre les jambes du portier phocéen. Les défenseurs marseillais ont laissé trop d'espace sur cette action.
Ribery part s'échauffer. Va-t-on voir l'international français entré en cours de jeu ? Pas impossible.....


55ème minute : Corner tiré de la droite par Yakin. Zubar passe au travers mais Gohouri n'en profite pas et ne dévie pas le ballon au fond des buts.

56ème minute : 2-3 : Contre de l'Olympique de Marseille. Niang bénéficie d'un bon ballon, dépose tout la défense suisse et s'en va battre le gardien d'un tir croisé du droit.

Offensivement, les Marseillais réalisent un superbe match. Mamadou Niang a encore fait étalage de toute sa classe et permet à l'Olympique de Marseille de reprendre l'avantage.

62ème minute : Niang centre en retrait pour Oruma mais malheureusement le milieu de terrain marseillais rate sa frappe qui finit hors du cadre.

64ème minute : Carasso s'interpose brillamment sur un centre de Joao Paulo. Le portier phocéen est l'auteur d'une superbe prise de balle dans les airs.

Le moment tant attendu arrive. Franck Ribéry fait son entrée en jeu à la place de Maoulida. L'accueil est mitigé. Il y a des applaudissements et quelques sifflets. Néanmoins il semble bel et bien que les supporters marseillais acclament l'international français, les sifflets venant surtout des supporters suisses.

71ème minute : Expulsion de Zubar ! Le défenseur phocéen a répondu à une provocation du gardien suisse qui a tenté de le relever alors qu'il avait été touché à la suite d'un coup de coude de Gohouri. Un rouge sévère et qui risque d'handicaper très lourdement les Marseillais.

73ème minute : 3-3. A la suite d'une longue touche de Milisevic, le ballon arrive dans la surface et finalement Dos Santos reprend le ballon et égalise. Encore une fois, la défense olympienne a été trop passive.

Renato Civelli remplace Mamadou Niang. A neuf contre onze, la fin de match s'annonce très difficile pour l'Olympique de Marseille.

80ème minute : Carasso s'interpose devant Dos Santos qui était libre de tout marquage.

Les Marseillais subissent et c'est logique. Ribéry est seul devant et ne peut pas s'exprimer. L'important est désormais de tenir le score.

83ème minute : Frappe de Delfim qui termine loin du cadre.

Une minute après, Delfim retente sa chance et encore une fois il se rate et ne met pas en danger Carasso. Les Marseillais sont de plus en plus pressés mais tiennent le choc.

90ème minute : Dos Santos s'infiltre dans la défense marseillaise mais sa frappe termine à côté des cages de Carasso.

91ème minute : Frappe lointaine de Delfim, encore lui, qui termine de nouveau au dessus.

C'est la fin. Franck Ribéry s'en va saluer les supporters marseillais avec ses coéquipiers. Les fans olympiens applaudissent l'international français.



Conclusion : L'Olympique de Marseille réalise une bonne opération étant donné les circonstances du match. Réduits à neuf, les Marseillais obtiennent un nul en ayant marqué trois fois. La défense, à l'image de Cesar, a néanmoins encore une fois fait preuve de largesse. Une recrue de qualité dans ce secteur de jeu semble nécessaire. Au match retour, la formation phocéenne ne devra donc pas perdre afin de poursuivre son chemin en coupe UEFA.

par fabous le jeudi 10 août 2006 à 22h09
YB Berne - OM : les infos d'avant match
YB Berne 3-3 OM : les réactions

Mamadou Niang : son actualité