OM-Dniepopetrovsk : commencer sur de bons os-pisse

  •    
  •    
  • om facebook

C'est devenu une habitude, nos dirigeants ne perdent pas le nord. Après avoir cherché pendant des semaines un entraîneur de renom, ils ont opté pour une personne déjà présente au club, la classe. Le recrutement qui devait être de choix avec des renforts ciblés et peu nombreux ne sera au final qu'une salve de blabla. Bien sûr, la venue de Djibril Cissé fait partie de cette catégorie, mais il ne sera là qu'en octobre dans le meilleur des cas et le vire-voltant Franck Ribéry est toujours à l'heure actuelle marseillais, mais il ne sera pas présent ce samedi pour cause de vacances sous le maillot blanc et bleu ciel et ne le sera peut-être plus jamais pour cause officieuse de transhumance permanente à la reprise de l'OM. Pourtant, la compétition démarre pour de vrai, la mise : une qualification en coupe d'Europe, celle des petits bras. Notre équipe n'est pas définitive, le 11 type on le verra à Noël comme trop souvent. Pour l'instant c'est le FC Dniepopetrovsk qui se présente au comptoir. On pourrait presque penser que ce ne sera qu'une formalité. Ce match aller s'annonce pourtant difficile car l'équipe n'est pas encore complète et il ne faut pas espérer que les adversaires vont oublier l'élimination ridicule précédente avec 1 pénalty chateux qui devait logiquement être à re-tirer.
Mais les absences, les incertitudes et les soucis entachent rarement la motivation des joueurs. Le maillot marseillais est un poids et lorsqu'il est respecté, les joueurs sont survoltés, maîtrisent leur fatigue pour continuer à se battre pour réussir encore et toujours.
Alors que certains viennent pleurer pour ne pas vouloir commencer le championnat en même temps que les autres, on voit l'Olympique de Marseille jouer un match officiel au milieu du mois de juillet, on est tombé bien bas ! Il fut un temps où le club avait du mal à commencer en pleine forme le championnat début août après une Coupe du Monde ou d'Europe, et cette année pour affronter un ennemi piège dans une coupe à toto ridicule dans le principe, le staff marseillais racle les fonds de tiroir. Le supporter malgré tout y croit, comment croire que le club ne va pas passer ce tour contre une équipe aussi modeste et elle aussi diminuée ? Comment imaginer un scénario désastre en pariant sur un match retour digne de l'exploit ? Non, les supporters ont ce petit plus qui pousse l'équipe, qui la tire vers le haut, capable de puiser de l'énergie dans les pires cabrins, la foi. C'est peut-être ce qui maintient le club en survie. Une "affiche" aussi "fringante" ne peut tourner qu'en faveur de l'OM, c'est une évidence. Les joueurs doivent continuer sur la lancée de l'année dernière, un esprit de groupe un esprit combatif. Cette équipe doit sûrement être respectée, mais nos joueurs n'ont pas à baisser les épaules contre un tel rival.
On verra donc ce qu'a dans le ventre cet OM new look. Pas de grandes surprises à attendre vu que certains ne sont pas présents, que l'équipe est encore en préparation et que l'effectif bougera encore, comme chaque année. Pourtant on sera impatients de voir comment le groupe subit le changement d'entraîneur ou les incertitudes comme Djibril Cissé, Franck Ribery ou Sabri Lamouchi. Ce mercato qui se négocie dans le tard devient une tare habituelle. Mais le terrain donnera sa vérité, et peut-être qu'au final cet adversaire revanchard subira une rouste en bonne et due forme. C'est ce que tout le monde souhaite.

par krovider le samedi 15 juillet 2006 à 12h55
Le lanceur de missile quitte l'OM ?
OM - Dniepropetrovsk : En direct live sur OMplanète

Mathieu Valbuena : son actualité