Bilan 2005-06 : les matches (1/3)

  •    
  •    
  • om facebook

L'OM a joué le total record de 61 rencontres (38 en Championnat, 1 en Coupe de la Ligue, 6 en Coupe Intertoto, 10 en Coupe de l'UEFA et 6 en Coupe de France).
Les lignes suivantes reviennent, mois après mois, sur ces matches.

Juillet : la Coupe à Toto au profit du championnat
Les Olympiens débutent la saison extrêmement tôt (le 16 juillet) à Berne, face aux Young Boys, pour un match de la Coupe d'Europe des loosers. Ils s'y imposent 3-2 (après avoir mené 2-0 puis avoir été rejoint) avec des buts d'Oruma, Niang et Taiwo. Le match retour a lieu une semaine plus tard et les Phocéens gagnent 2-1 (un penalty de Luyindula et une belle frappe de Nasri) alors qu'ils ont été menés. 4 jours après, pour le tour suivant de la Coupe à Toto, l'OM se déplace à Rome et ramène un bon 1-1 face à la Lazio (but de Meité). Le championnat débute le 30 avec une nette défaite au Vélodrome 2-0 face aux Girondins de Bordeaux.
Bilan : 2 victoires, 1 nul et 1 défaite (6 buts marqués, 6 encaissés)

Août : qualification en UEFA mais L1 délaissée
Toujours pas le temps de souffler pour les Olympiens qui reçoivent en milieu de semaine suivante les Romains pour se qualifier en finale de la Coupe Intertoto. Ils l'emportent 3-0 (buts de Niang, Mendoza et Ribery) après un match d'une incroyable intensité. La deuxième journée de championnat voit encore une défaite 2-0 (à Lens) suivie d'une nouvelle défaite sur le même score à La Corogne pour la finale aller de la Coupe Intertoto (alors que les Marseillais avaient le match bien en main, la rencontre bascule sur une grossière erreur de Nakata). L'OM prend son premier point en Ligue 1 (match nul 1-1 avec un coup-franc détourné de Taiwo) contre le quadruple champion de France en titre sur la pelouse du Vélodrome le 14 août. Mais les Phocéens connaissent encore la défaite le week-end suivant à Rennes (pourtant dernier) alors qu'ils ont mené deux fois au score (buts de Niang et Lamouchi).
Néanmoins, le mardi qui suit voit le match le plus incroyable de cette première moitié de saison avec la superbe victoire 5-1 (buts de Ribery, Meité, Oruma et un doublé de Niang) contre le Depor au terme d'un match fou avec une grosse erreur d'arbitrage (le but de Meité n'était clairement pas valable) qui fait basculer la rencontre.
Jean Fernandez sauve alors sa tête et se donne quelques matches de répit. L'OM engage aussi le tueur des surfaces suisses, Christian Gimenez, qui marque son premier but pour son premier match (1-1 face à Ajaccio à Marseille).
Bilan : 2 victoires, 2 nuls et 3 défaites (12 buts marqués, 10 encaissés)

Septembre : çà passe en UEFA et çà se redresse en Ligue 1
Après une coupure internationale, le samedi 11, les Marseillais vont gagner leur premier match en championnat à Sochaux sur un but d'Oruma. Ils enchaînent par un piteux 0-0 à Anvers face au Germinal Beerschoot pour le premier tour de la Coupe UEFA. Lors de la 7ème journée de L1, l'OM gagne son premier match au Vélodrome en championnat en battant Troyes 2-1 (un but de Ribery et une superbe frappe de Lamouchi). Pourtant en supériorité numérique lors de la majorité du match, les Phocéens s'inclinent à Toulouse sur le plus petit des scores. Par contre, ils s'imposent facilement face à Metz 3-1 (buts de Déhu, Ribery et Niang) le 24. Le jeudi 29, ils se qualifient en Coupe UEFA, après un pitoyable 0-0 face à Anvers, au terme des tirs au but.
Bilan : 3 victoires, 2 nuls et 1 défaite (6 buts marqués, 3 encaissés)

A suivre...

par seb le mardi 16 mai 2006 à 08h54
Barthez, Ribéry au Mondial : Domenech s'explique
Option levée pour Civelli et arrivée de Camara

Wilson Oruma : son actualité