OM - Strasbourg : Un seul Olympique

  •    
  •    
  • om facebook

A la veille de cette saison, beaucoup de personnes avaient le sourire en coin. Un bordel et un gros ménage dans l'effectif, comme toujours. Un jeu de chaises musicales dont le patron Dreyfus est friand. Bref, la routine, quoi. Il y avaient alors un paquet de gens qui ne souhaitaient pas parier un denier sur nos chances, ou pire se demandaient si pour nous faire plaisir, il ne fallait pas ouvrir la section para-olympique de la L1. Merci à eux, cela ne fait que rajouter de la haine envers les autres. La culture de la gagne, l'OM l'a toujours, il faut être aveugle pour penser le contraire. Ce club est immortel et les soubresauts Dreyfusiens ne seront un jour que de tristes souvenirs. Après avoir été condamné par les chacals de la presse en étant dernier, l'OM a des chances de se qualifier pour le tour préliminaire de la friquée Ligue des Champions. Ce match face à Strasbourg est l'une des 3 pierres qui manquent à cet édifice après la déconvenue face au rival parisien. Une médaille de bronze serait déjà bien et cela permettrait de clouer le bec à certaines charognes.

Avant cette dernière épreuve sportive, il y a déjà quelques médailles à attribuer. Les statistiques le montrent, cet Olympique de Marseille tient fièrement sa maison. Une forteresse imprenable, c'est un peu gros, mais ils se font respectés avec la sueur de nos joueurs ! Un controle anti-dopage ne donnera rien de plus qu'un excès d'hormones males attribué en partie par la patte de José Anigo. Mais certains ont déjà gagné des récompenses : le quotidien sportif qui fait le bonheur de tous ses apôtres a gagné la médaille d'or du lancer de javelot. un bordel annoncé au bout de 5 journées, un coup de maître avec les déclarations honteuses d'un clochard, une guerilla gonflée par ses soins sur le rôle du gardien national ( un seul torchon suffit pour faire la sélection pourtant), une campagne pro-Ribery menacante sur Domenech après un match contre le champion de France ( ouvrir ses oeillères après 8 mois, c'est la classe...). Il y a le champion du lancer de poids, le Conseil National de l'Ethique a prouvé que son jet à 12 cm ne servait à que dalle. Bien sur Thiriez réclame encore la vidéo. Mais franchement, nous les briser pour un point de gagné, il y a quand même de quoi s'énerver, non ? Parceque si à chaque injustice ou supposée comme telle, il faut ouvrir sa bouche, les marseillais vont faire des stocks d'eau et de Pastis pour s'éclaircir la gorge. Sans dépasser la paranoia absolue, on constate que certains jugements d'arbitres sont au moins aussi discutables que la fraternité avérée dans le patinage artistique !
Ce n'est pas en montant sur ses grands chevaux que l'OM va battre strasbourg ce soir, par un simple saut d'obstacle. C'est en gérant la fatigue, les absences et la gnac qu'ils vont essayer de gagner. L'adversaire n'est pas ridicule et si son plongeon en Ligue 2 est acquis, c'est déjà en partie parcequ'il a essayé de jouer au football contrairement à certains qui défendent à 10 derrière. C'est plutôt triste mais la L1 minable a sa raison d'être : impitoyable. Mais l'OM a toutes ses cartes en main pour assurer son avenir et de ne pas se retrouver le poulidor de service, encore. C'est un champion cycliste qui est capable de s'imposer sur routes et aussi sur déroutes. En vue du championnat du monde, Ribery aura à coeur de briller et de prouver par ses capacités énormes d'athlétisme qu'il a également les qualités pour être élégant comme un gymnaste. Si c'est Strasbourg qui doit en subir les frais, c'est dommage pour eux, la seule consolation est le fait qu'ils n'ont plus rien à gagner et plus grand chose à perdre. La saison n'est pas finie, mais avec cette finale perdue, on sait encore qu'au niveau natation, l'OM va encore brasser dans le vide en titre, alors il faudra encore faire travailler ses épaules. message perso : contre ton ancien club, ne cherche pas dans le détail Laure Mamadou.

C'est un match de boxe qui sera offert ce soir entre un poids plume et un poids moyen. Mais il n'y a aucune raison pourtant de sortir les gants. Commencer le match avec simplement l'envie de gagner c'est suffisant. La maxime de Pierre de Coubertin, je crois qu'à Marseille tout le monde s'en tape. Mais l'adversaire sera respecté comme toutes les équipes que l'OM rencontre, ce qui n'est peut-être pas le cas de beaucoup d'autres clubs. Malgré ce respect évident si il faut faire un peu de judo ce soir, que nos joueurs se rappellent que Douillet a pris sa retraite. Dans ce sprint final bien entamé après Auxerre, nos escrimeurs ont l'occasion de piquer au vif notre coeur pour nous faire espérer une meilleure saison l'année prochaine. Il faudra gagner ce soir, peu importe la manière si l'équipe est fatiguée et traine la patte. Une bonne flèche en plein centre suffira, tant qu'on ne garde pas en mémoire la réussite de S.flûte, l'auto-suffisant, on chopera cette médaille ! Avec notre coeur, notre envie, notre passion. Un seul Olympique.

par krovider le samedi 06 mai 2006 à 16h17
Les transferts : Pape Diouf s'exprime
OM-Strasbourg : la composition des équipes

Mamadou Niang : son actualité