La semaine phocéenne : les années se suivent...

  •    
  •    
  • om facebook

L'avant match OM-PSG dans un esprit d'apaisement, la retraite de Zidane, les arrivées possibles de Wiltord, Zubar et Marcinho, la confiance de JPP, les supporters Phocéens au Stade de France, la douloureuse défaite. Une semaine à oublier au plus vite. La qualification pour la Ligue des Champions devient nécessaire pour sauver la saison...

Lundi 24 avril : tous les regards sont désormais tournés vers la finale de samedi au Stade de France. L'affiche fait rêver : les Marseillais ont l'occasion de gagner leur premier titre depuis l'arrivée de Robert Louis-Dreyfus au club et Paris se présente revanchard après son humiliation face aux minots. Les médias, de leur côté, ne peuvent s'empêcher de mettre en avant les débordements éventuels auxquels risque d'être confrontée la police. Selon eux, les renseignements généraux surveillent déjà la vente de places qui s'organise sur internet et par l'intermédiaire du marché noir. La finale sera par ailleurs retransmise au Stade Vélodrome sur écran géant. Jerome Rothen est le premier de la semaine à s'exprimer sur le match : " une finale n'est belle que si on la gagne. On rentre progressivement dans le match. On a du temps pour faire monter la pression. C'est un match capital pour gagner un titre, il ne faut donc pas passer à côté de ce moment. " Le Parisien est plutôt optimiste : " Marseille est bien, c'est vrai mais nous, on est cohérent au niveau du jeu depuis plusieurs semaines. Au niveau de l'état d'esprit, les choses ont évolué, on a ce qu'il faut pour remporter cette coupe. Il y a de l'envie, alors à nous de faire l'amalgame de tout ça pour être champion. " Champion... ?

Mardi 25 avril : le tirage au sort a désigné Marseille comme jouant la finale à domicile. Les Phocéens occuperont ainsi les vestiaires ayant notamment reçu l'équipe de France championne du Monde en 1998. Les Marseillais auront également le choix du maillot.
Josip Skoblar est confiant : " l'OM est supérieur au PSG dans toutes les lignes ! " Nicolas Sarkozy a pour sa part annoncé la mobilisation de 2 300 policiers pour ce match considéré comme à " haut risque. " Le but est d'avant tout éviter que les Parisiens et Marseillais se croisent lors de leurs parcours menant au stade.
Zinedine Zidane annonce sa retraite après le mondial en Allemagne. Les derniers espoirs de le voir sous le maillot Olympien s'éteignent donc...
Sylvain Wiltord réfléchit toujours sur son avenir. Il avoue avoir été un peu blessé par la reconduction de contrat d'un an proposée par Jean-Michel Aulas et a reçu des propositions du PSG, de Saint-Etienne et de l'OM. Ronald Zubar avoue de son côté qu'il a été contacté par les dirigeants Marseillais : " Marseille est chaud pour m'engager. J'ai déjà eu Jean Fernandez et pape Diouf au téléphone. On a parlé de leur intérêt. Ils m'ont exposé leurs projets. Mais rien n'est fait. Je leur ai dit que j'attendrais la fin du championnat pour me décider. Marseille, c'est une sacrée vitrine. Ca fait plaisir. D'autant que pour l'instant, ils sont les seuls à m'avoir appelé directement. " Les journaux Espagnols, qui annonce tout et n'importe quoi, envoient désormais Ribéry au Réal de Madrid, en lieu et place de Zizou...
Enfin, un journal nous apprend que Fabien Barthez est le joueur le mieux payé de L1, le portier de l'équipe de France toucherait 258 000 &euro net par mois, il devance Juninho.

Mercredi 26 avril : Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur, a rencontré Pape Diouf et Pierre Blayau afin de convenir du dispositif de sécurité prévu pour la finale de la Coupe de France. Pape Diouf a également rencontré Jean-Pierre Escalette pour aborder les modalités du déroulement de la finale : l'esprit de cordialité et d'apaisement est de mise !
Guy Lacombe donne son point de vue sur son adversaire de la semaine, Jean Fernandez : " la passion. Je suis persuadé qu'il est comme moi et qu'il a envie que tout se passe bien sur le terrain et qu'il n'y ait que le jeu qui compte. Il est passionné comme tous les entraîneurs de haut niveau et ne parle que de football. C'était mon coach et j'ai été responsable du centre de formation quand il était entraîneur à Cannes. Puis je lui ai succédé à Sochaux où il m'a donné quelques tuyaux sur l'équipe. "
Sabri Lamouchi se sent revivre depuis le début de la saison : " je me sens rajeunir ici, affirme l'ancien milieu de Parme, âgé de 34 ans. Je suis comme un poisson dans l'eau à l'OM, avec des jeunes joueurs de qualité. Je suis présent, je donne des conseils... "
Jean Fernandez, pour sa part, rend hommage à Zinedine Zidane : " c'est une émotion forte. J'ai ressenti la même chose que lorsque Platini s'est arrêté. C'est un des plus grands joueurs de sa génération, pareil pour Zizou. (...)Je souhaite que la France gagne la Coupe du Monde avec Zidane. Ca serait fantastique pour Zidane et surtout pour le football français et l'équipe de France. "
Le groupe Olympien qui affrontera le PSG est désormais connu : Barthez, Carrasso - Beye, Déhu, Civelli, Cantareil, Méïté, Ferreira, Taiwo - Cana, Lamouchi, Nasri, Ribéry, Oruma - Niang, Pagis, Maoulida, Gimenez.
Le futur de Rudi Skacel aux Hearts serait lié à la qualification de ceux-ci pour la prochaine Ligue des Champions.

Jeudi 27 avril : Sabri Lamouchi estime que chacun doit prendre ses responsabilités pour que le match se déroule dans de bonnes conditions : " j'espère sinon ça serait très grave. Si ce n'est pas le cas il faudra prendre des sanctions sévères pour éviter que ça recommence. Je pars confiant en sachant que les joueurs parisiens et marseillais sont des compétiteurs dans l'âme qui vont essayer de faire la meilleure partie pour remporter le match mais dans un excellent esprit. Il faut que tout le monde se comporte comme il se doit. Les supporters parisiens vont supporter leur équipe, les Marseillais la leur pour que la fête soit totale. " Les jours passent et le nombre de Marseillais attendu au Stade de France ne cesse de croître : le chiffre impressionnant de 40 000 est avancé... Jean-Pierre Papin y croit : " c'est une finale de Coupe de France avec tout ce que cela peut comporter comme pression, passion. Personnellement, je la sens bien car cela fait longtemps que l'OM n'est pas allé au bout de quelque chose. Jouer contre le PSG au Stade de France, c'est plutôt symbolique. Il est temps pour l'OM de gagner à nouveau un titre. " Pour Lorik Cana, les chances sont égales : " c'est du 50-50, explique-t-il. Depuis quelques semaines, l'OM est bien en place. Mais ce que nous vivons reste fragile. Physiquement, techniquement et tactiquement; les Parisiens sont aussi prêts que nous. La différence se fera sans doute sur le mental et la capacité à faire abstraction du contexte. "
Marcinho pourrait signer rapidement à l'OM. Il se serait entretenu avec José Anigo et les deux parties seraient tout proche d'un accord. Le problème c'est qu'on ignore de quel Marcinho il s'agit... Palmeiras compte en effet deux joueurs de ce nom, un international Brésilien, l'autre pas... Les Marseillais seraient également positionnés sur l'Auxerrois Kahlenberg. Cependant le PSG et Milan sont aussi sur le coup. La lutte promet d'être rude pour obtenir les services du talentueux milieu de terrain. Mavuba avoue qu'il n'a pas encore eu de contacts avec les dirigeants Phocéens : " Marseille, on m'en parle souvent, mais je n'ai pas eu de contacts avec eux, même si, c'est vrai, je m'entends bien avec Franck "
Eric Cantona profite de cette belle journée pour encenser Mickael Pagis : " il y a un joueur que j'aimerais bien voir en équipe de France, c'est Mickaël Pagis. Parce que dans cette équipe, il y a beaucoup de gars qui jouent dans la profondeur alors que lui joue en appui, sait garder des ballons et les remettre dans l'axe. Bref, il a un jeu très intelligent. À mon avis, s'il était entouré de grands joueurs, il serait encore plus grand que ce qu'il est aujourd'hui. Enfin moi, c'est le genre d'attaquant que j'aime beaucoup et si j'étais sélectionneur, je le prendrais. Mais je ne suis pas sélectionneur et je ne pense pas à la place du sélectionneur. "

Vendredi 28 avril : la fédération retire la sanction de 3 mois de suspensions dont ont été l'objet les présidents de l'OM et du PSG. Elle s'explique dans un communiqué : " compte tenu de l'attitude positive et constructive manifestée par les dirigeants des deux clubs dans l'organisation de la finale de la Coupe de France ainsi que de leurs engagements et de leur implication afin d'apaiser définitivement les conflits contraires à l'intérêt de leur club et à l'image du football, il a été décidé, tout en maintenant le principe des sanctions, d'en suspendre l'exécution à compter de ce jour. "
Michel Hidalgo s'exprime singulièrement sur le match OM-PSG : " la Coupe de France fait partie du patrimoine de Marseille. Ici, on aime cette compétition car c'est une façon pour la province de faire la nique au pouvoir centralisateur de la Fédération française; c'est une manière pour Marseille de se rebeller contre l'autorité de la capitale; c'est un moyen de remporter un trophée aux dépens des instances siégeant à Paris. " Fabien Barthez est lui impatient de se retrouver au Stade de France : " en tant que joueur, quand on a l'occasion de faire ce genre de match, il n'y a pas de quoi être tendu, il faut en profiter à 300%", a-t-il affirmé vendredi lors d'un point presse au Stade de France. La Coupe de France pour moi, ce sont des souvenirs de gamins quand je regardais les matches à la télé. Il faisait jour, les gars entraient sur le terrain avec des maillots tout neufs. Pour moi, le Coupe de France, c'était quelque chose de prestigieux et là, avec cette affiche, c'est redevenu prestigieux. " Jean Fernandez est détendu : " il y a beaucoup de sérénité dans le groupe. Nous nous sommes bien préparés durant la semaine, c'est le plus important. Je sens l'équipe bien concentrée et décontractée. Nous sommes impatients de jouer le match ! " Une nouvelle fois, Franck Ribéry avoue qu'il serait déçu de ne pas aller en Allemagne : " je suis sûr de faire de belles et de bonnes choses, sur le terrain, en dehors... Je sais bien que l'on parle de moi. La Coupe du monde? Je serais déçu de ne pas y aller. C'est normal, non? Mais quoi qu'il arrive, je n'aurai rien à me reprocher. Rien. "
Les benjamins de l'OM ont par ailleurs battu le PSG 3-0 lors d'un tournoi international.

Samedi 29 avril : jour de match ! Toute la France se prépare au choc entre les deux équipes les plus prestigieuses de France. Les publicités se vendent à 75 000 &euro pour les 30 secondes à la télévision. Quelques incidents éclatent avant le match (notamment entre supporters Parisiens) mais d'une manière générale, les supporters se tiennent bien malgré une grande proximité pour certains d'entre eux. Le match démarre tambour battant... Les Parisiens prennent rapidement l'avantage par l'intermédiaire de Kalou qui profite, à la 5eme minute, d'un mauvais jugement de Taiwo. A la 19eme minute, Bernard Mendy effectue une prise de karatéka sur Pagis, en pleine surface de réparation et sans toucher le ballon. L'arbitre reste impassible et le joueur sortira blessé quelques minutes plus tard... Malgré le soutien majoritaire du stade, les Marseillais ne reviendront pas et encaissent même un second but de Dhorasoo (48eme minute) avant de réduire la marque par Maoulida. Triste soirée pour les Marseillais, les finales ne réussissent décidément à l'OM pas sous le règne de Robert Louis-Dreyfus... Après le match, Fabien Barthez rentre aux vestiaires sans attendre de recevoir la médaille destinée aux seconds...
François Clerc va prolonger à Lyon, le président du club quart de finaliste lui a proposé avec le sourire un salaire de 80 000 &euro mensuels...

Dimanche 30 avril : Pape Diouf est déçu. Il se confie : " la déception l'emporte sur le reste d'autant que nous nous étions préparés dans de très bonnes conditions, a déclaré Pape Diouf. Nous avons fait une entame de match calamiteuse en leur donnant un but tout fait. L'entame de la deuxième mi-temps a été de la même veine. Ce deuxième but nous a plombés. C'est un coup de bambou, on ne peut pas le nier, c'est évident. Paris était bien organisé défensivement. (...) Pour la troisième place, tout reste possible, surtout après la défaite de Lille à Lens samedi, fait observer Pape Diouf. C'est un objectif important. C'est au staff de remobiliser les enthousiasmes et les énergies. J'y crois sur ces trois derniers matches. " Jean Fernandez est inconsolable : " je ne sais pas si Paris mérite plus que nous. Mais Paris a gagné. Félicitations. Ce n'était pas forcément la meilleure équipe qui allait gagner, mais celle qui ferait le moins d'erreurs défensives. Et on a pris un but au bout de cinq minutes sur une grossière erreur. " Mamadou Niang ajoute : " la sortie de Pagis a aussi tout chamboulé tactiquement, remettant en cause tous nos schémas travaillés durant la semaine. (...)Vous avez vu comme nous, vous avez vu les ralentis... Mendy veut dégager la balle, il se loupe et il prend Micka. Pour moi il y a penalty. Après, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, mon opinion est faite. " Franck Ribéry a une pensée pour les supporters : " on est triste pour eux, car cela fait un bon moment que le club n'a rien gagné. Dans ce genre de rencontre, il faut être prêt tout de suite. "
José Anigo est pour sa part montré du doigt par les membres de la délégation Parisienne. Sur des incidents survenus à la mi-temps.
A noter que 10,76 millions de téléspectateurs ont regardé le match. La chaîne cryptée, qui boude le club Marseillais depuis quelques semaines, en tremble de jalousie...

par Meyer Lanski le mardi 02 mai 2006 à 11h20
Toifilou Maoulida ne retournera pas sur Le Rocher
Les suspendus bordelais pour Bordeaux - OM

Mamadou Niang : son actualité