PSG-OM : les 20 derniers matches contre le PSG

  •    
  •    
  • om facebook

Après avoir fait une rétrospective des matches de Coupe entre les deux futurs finalistes de la Coupe de France, voici un historique des 20 dernières rencontres entre le PSG et l'OM (toutes compétitions confondues).

Saison 1998-99
C'est le dimanche 29 novembre 1998 que commence cette rétrospective pour la 16ème journée de D1 au stade Vélodrome. Cela aurait pu être le jour de gloire du jeune Gallas dont le retourné acrobatique heurte la transversale de Lama et rebondit devant la ligne mais il n'y a aucun but dans cette rencontre.
L'équipe olympienne : Porato, Blondeau (puis Ravanelli), Gallas, Blanc (c), Domoraud, Roy, Brando, Pires, Maurice, Dugarry (puis Bravo) et A.Camara.

Le 4 mai 1999 voit la fin des espoirs phocéens de gagner le titre de champion avec une défaite 2-1 au Parc lors de la 32ème journée de D1. Simone et Rodriguez ont été les deux buteurs parisiens tandis que Maurice a inscrit le seul but marseillais. Une semaine plus tard, l'OM perd à Moscou la finale de la Coupe UEFA et trois semaines plus tard, les mêmes Parisiens (transcendés contre l'OM) ne forcent pas autant contre Bordeaux qui coiffe l'OM sur le fil pour être champion de France.
L'équipe olympienne : Porato, Blondeau, Gallas (puis Bravo), Domoraud, Blanc (c), Luccin, Pires, Brando, Ravanelli, Dugarry (puis A.Camara), Maurice (puis Edson).

Saison 1999-00
Le mardi 12 octobre 1999, les Phocéens se déplacent au Parc pour la 10ème journée du championnat. Les Blancs l'emportent logiquement sur des buts de Ravanelli (suite à un une-deux avec Maurice) puis de Maurice (après une superbe ouverture d'Issa).
L'équipe olympienne : Porato, Perez, Fisher, Gallas, Issa, Luccin, S.Dalmat, Pires (c), De La Pena (puis Belmadi), Ravanelli (puis Diawara) et Bakayoko (puis Maurice).

Le match retour a lieu le 15 février 2000 au stade Vélodrome pour la 26ème journée. C'est Christian, l'attaquant brésilien du PSG, qui ouvre le score mais les Phocéens font une superbe fin de match et l'emportent 4-1 avec des buts de Perez, Pouget, Abardonado et Maurice. On peut aussi noter l'expulsion des deux Leroy, Jérôme le Marseillais et Laurent le Parisien.
L'équipe olympienne : Trévisan, Perez, Fisher, Dumas (puis Martini), Abardonado, Brando, S.Dalmat (puis De La Pena), Pires, Leroy, Pouget (puis Bakayoko) et Maurice.

Saison 2000-01
C'est bien un vendredi 13 (celui d'octobre 2000) que le PSG reçoit l'OM pour un victoire parisienne 2-0 sur des buts de Robert (après un beau cadeau de Blondeau) et Christian en toute fin de rencontre.
L'équipe olympienne : Trévisan, Blondeau (c), Dos Santos (puis Pouget), N'Gotty, Z.Camara, Gallas, Issa, Leroy (puis Brando), Marcelinho (puis Adriano), Belmadi et Bakayoko.

Les Marseillais accueillent les Parisiens pour la 27ème journée, le 17 février 2001. Un seul but dans cette rencontre par Bakayoko qui inscrit son premier but de la saison alors qu'il est titulaire depuis le début de saison ! A noter aussi la première apparition en Blanc au Vélodrome d'Hemdani.
L'équipe olympienne : Grégorini, Camara, Perez, Gallas, N'Gotty (c), Hemdani, Bernardi, Leroy (puis Bakayoko), Belmadi, Stankovic et Weah (puis Skoro).

Saison 2001-02
Le 28 novembre 2001, le Parc voit l'OM se déplacer pour la 16ème journée de D1. C'est un match très fermé où aucun but n'est inscrit.
L'équipe olympienne : Runje, Meité, Dos Santos, Yobo, Van Buyten, Leboeuf (c), Swierczewski, André Luis, Ba (puis Leroy), Belmadi (puis Fernandao) et Bakayoko.

C'est un 8ème de finale de la Coupe de France, le dimanche 10 février 2002, qui voit la deuxième rencontre entre les Parisiens et les Marseillais de la saison 2001-02. Van Buyten ouvre le score d'une belle tête mais Heinze, en toute fin de match arrache la prolongation. Il faudra 18 tirs au but pour départager les 2 équipes et c'est le meilleur phocéen, le géant belge, qui loupe le dernier.
L'équipe olympienne : Runje, Jurietti, Dos Santos, Van Buyten, Tuzzio, Delfim, Swierczewski, André Luis (c), Rivera (puis W.Dalmat), Alfonso et Sakho (puis Bakayoko).

C'est en toute fin de championnat, 32ème et antépénultième journée, que l'OM reçoit le PSG. Van Buyten inscrit le seul but de la rencontre sur corner repris de la tête puis du pied.
L'équipe olympienne : Runje, Yobo, Dos Santos, Van Buyten, Leboeuf (c), Swierczewki, Olembé, André Luis, Rivera (puis W.Dalmat), Bakayoko (puis Chapuis), Alfonso (puis Fernandao).

Saison 2002-03
Le 26 octobre 2002, la 12ème journée voit l'opposition entre le PSG et l'OM au Parc des Princes. Les Parisiens l'emportent très largement avec deux buts de Ronaldinho et un de Cardetti mais la rencontre a basculé sur un penalty très litigieux. Ce soir là, le PSG n'avait pas besoin de l'arbitre pour gagner mais grâce à lui, le score a été large.
L'équipe olympienne : Runje, Hemdani (puis Belmadi), Dos Santos (c), Meité, Van Buyten, Ecker, Olembé, Celestini, Johansen, Fernandao (puis Chapuis) et Sakho (puis Bakayoko).

C'est un 16ème de finale de la Coupe de France, le 25 janvier 2003, qui est le cadre du deuxième match entre le PSG et l'OM de cette saison. Pochettino ouvre le score de la tête sur corner très rapidement. Van Buyten égalise en seconde mi-temps de la tête (sur un coup-franc de Celestini) mais Dos Santos se fait expulser après un beau cinéma de Fiorèse juste avant la fin du temps réglementaire. Dans la prolongation, c'est le même Fiorèse qui donne la victoire aux siens sur un tir contré par Olembé. L'expulsion d'El Karkouri ne change rien, les Marseillais sont éliminés.
L'équipe olympienne : Runje, Meité, Dos Santos, Van Buyten, Leboeuf (c, puis Olembé), Celestini, Hemdani, Johansen, Bakayoko, Chapuis (puis Sytchev) et Sakho (puis Fernandao).

Le 30 mars 2003, les Phocéens accueillent les Parisiens et reçoivent une leçon de foot par Ronaldinho qui humilie tous les joueurs marseillais et leur public. Le Brésilien ne marque qu'une fois tandis que Leroy marque à deux reprises pour un 3-0 net et sans bavure. L'autre image marquante de cette rencontre est l'impressionnante blessure de Fernandao dont la boite crânienne a été défoncée sur un contact avec Sorin.
L'équipe olympienne : Runje, Meité (puis Sytchev), Ecker, Van Buyten, Leboeuf (c), Celestini, Hemdani, Dos Santos, Fernandao (puis Johansen), Bakayoko et Sakho.

Saison 2003-04
Le stade Vélodrome, lors de la 15ème journée du championnat, le 30 novembre 2003, voit la première des 3 rencontres de la saison entre les deux clubs. Les Olympiens dominent largement la rencontre mais ne marquent pas et se font piéger sur un contre dans les arrêts de jeu, emmené par Pauleta et conclu par Fiorèse.
L'équipe olympienne : Runje, Meité, Ecker, Van Buyten, Christanval (c), Hemdani, Celestini, Meriem, Sytchev (puis Vachousek), Mido et Drogba.

Le 24 janvier 2004, les Marseillais reçoivent les Parisiens pour les 16ème de finale de la Coupe de France. Pauleta ouvre assez rapidement la marque mais Drogba égalise avant le repos. Pas de but en seconde mi-temps et la prolongation voit Reinaldo donner le ballon de la victoire à Sorin.
L'équipe olympienne : Barthez, Meité, Ecker (puis Marlet), Van Buyten, Christanval (c), Celestini, Meriem, Johansen (puis Flamini), Skacel, Sytchev (puis Barry) et Drogba.

Lors de la 33ème journée de L1, le 25 avril 2004, le Parc voit la venue de l'OM dans un match largement dominé par les Parisiens qui ouvrent le score sur un lob astucieux et précis de Pauleta. C'est le Portugais qui double la mise en seconde période et le but en toute fin de match de Batlles ne change rien, Paris gagne encore.
L'équipe olympienne : Barthez, Meité, Beye, Hemdani (c, puis Ecker), Ferreira, Dos Santos, Flamini, N'Diaye, Meriem, Koke (puis Batlles) et Drogba.

Saison 2004-05
Le dimanche 7 novembre 2004, pour la 13ème journée du championnat, le PSG reçoit l'OM. Armand est rapidement expulsé après un attentat sur Fiorèse et les Olympiens jouent presque tout le match en supériorité numérique. C'est quand même Pauleta qui ouvre le score au milieu d'une défense passive. Batlles égalise juste avant le repos mais Cissé, d'une énorme frappe donne la victoire aux Parisiens.
L'équipe olympienne : Barthez (c), Beye, Lizarazu, Déhu, Meité, S.N'Diaye (puis Pedretti), Eduardo Costa, Fiorèse (puis Marlet), Batlles, Bamogo (puis Luyindula) et Koke.

Trois jours plus tard, le mercredi 10 novembre 2004, les deux équipes se retrouvent pour un 16ème de finale de la Coupe de la Ligue au Stade Vélodrome et les Marseillais veulent laver leur lamentable prestation du week-end dernier. Le PSG vient avec son équipe réserve et va quand même l'emporter dans un scénario incroyable. Pedretti (sur un superbe coup-franc) puis Bamogo (sur penalty) donnent deux buts d'avance aux Phocéens mais Boskovic (par deux fois) et Mendy (dans les arrêts de jeu, sur une belle passe décisive de Lizarazu) renversent la vapeur.
L'équipe olympienne : Barthez (c), Ferreira, Lizarazu, Meité, Déhu, Eduardo Costa, Pedretti, Batlles, Koke (puis Fiorèse), Bamogo et Luyindula (puis Marlet).

C'est pour la 31ème journée que les deux équipes se retrouvent. Koji Nakata s'illustre en marquant contre son camp en début de seconde période, se précipitant trop alors qu'il n'était pas pressé. Laurent Batlles est encore le sauveur et obtient l'égalisation. Ce match nul permet aux Olympiens de stopper une série de 8 défaites consécutives contre le PSG.
L'équipe olympienne : Barthez (c), Ferreira, Nakata, Meité, Beye, Eduardo Costa, Pedretti (puis S.N'Diaye), Koke, Batlles, Luyindula (puis Nasri) et Marlet.

Saison 2005-06
Le stade Vélodrome, le dimanche 16 octobre 2005, voit l'OM enfin battre les Parisiens après 9 matches sans succès (8 défaites puis un nul) soit plus de 3 ans et demi d'invincibilité francilienne. Le seul but de la rencontre est inscrit sur corner de la tête par Cana qui a signé à l'OM quelques semaines auparavant en provenance de ... Paris. Cette rencontre marquait aussi le retour de Fabien Barthez après plusieurs mois de suspension.
L'équipe olympienne : Barthez (c), Ferreira, Taiwo, Andre Luis, Cesar, Cana, Lamouchi, Oruma, Ribery, Niang (puis Beye) et Gimenez (puis Nasri).

Le match retour a lieu le dimanche 5 mars et restera gravé dans l'histoire olympienne. En effet, après une semaine de palabres, sur fond de sécurité des supporters et de crise entre les deux clubs, Canal+ et la Ligue, Pape Diouf décide de n'emmener aucun supporter au Parc et de faire jouer l'équipe de CFA2 (avec quelques pros qui jouent peu). Les Parisiens sont incapables de prendre à défaut les Minots qui tiennent un surprenant 0-0 avec courage.
L'équipe olympienne : Carrasso, Bocaly, Cantareil (c), Andre Luis, Pradié, Civelli, Delfim, Gastine (puis Diop), Dennoun (puis Flachi puis N'Gom), M.N'Diaye et Gimenez.

Le bilan est donc peu flatteur pour les Marseillais avec 5 victoires, 5 nuls et 10 défaites.

par seb le lundi 24 avril 2006 à 07h23
OMplanète : 30 000 planèteurs selon la police
Le programme des Olympiens cette semaine

Dans l'actualité de l'OM