OM 1-1 Le Mans : l'Europe s'éloigne

  •    
  •    
  • om facebook

Si l'Olympique de Marseille se porte bien mieux défensivement avec seulement un but concédé sur les 8 derniers matchs de ligue 1, cela est en parti dû à des schémas tactiques d'une extrême frilosité et dénote d'un manque flagrant d'ambition dans le jeu. Si ce football gagne petit peut décevoir les supporters, cela n'est pas le cas pour Jean Fernandez qui se satisfait des résultats actuels. Malgré donc des matchs à la qualité de jeu trop souvent insipide, le club Phocéen peut encore se qualifier pour la Ligue des Champions, preuve s'il en est de la faiblesse de la Ligue 1 Orange. Pour espérer atteindre cet objectif, il faudra faire le plein de point à domicile et cela passe dès ce soir face à la valeureuse mais limitée équipe du MUC72.


Le Match :
L'Olympique de Marseille aligne une défense à 4 ce soir. L'équipe vainqueur mercredi de Sochaux est reconduite à l'exception de Samir Nasri, qui cède sa place au profit de Wilson Oruma. Côté Manceau, De Melo et Lucau sont blessés et on note la titularisation de Grafite en pointe, lui qui avait été un temps pisté par les recruteurs Marseillais.

5ème minute: Coup franc bien placé à l'entrée de la surface pour les Phocéens. Taiwo s'en charge mais sa frappe est contrée par un Manceau.

En ce tout début de match il y a peu d'intensité. Laurent Bonnard a écopé d'un carton jaune logique pour un tacle sévère sur Maoulida. L'Olympique de Marseille n'impose pas son jeu.

16ème minute: Sur une passe d'Oruma, Maoulida fait preuve comme souvent d'un manque flagrant de technique en ratant son contrôle alors qu'il était en parfaite position pour ouvrir le score.

17ème minute: Premier mouvement de qualité côté olympien conclu par une frappe d'Oruma plusieurs mètres à côté des cages de Pelé.

22ème minute: But. Superbe travail de Ribery côté gauche qui centre pour Pagis .Le ballon est dévié par Pelé et arrive directement sur Maoulida qui propulse le ballon sous la barre transversale.
L'attaquant sort comme à son habitude de sa chaussette un papier. Cette fois il y est inscrit " Fier d'être Marseillais ".

30ème minute: Grosse occasion pour le MUC72 .Centre de la gauche de Matsui pour Fanchone, ce dernier reprend la balle de la tête mais Carasso fait preuve d'une classe incroyable en détournant la balle en corner.

35ème minute: Egalisation du Mans. Grafite se joue de l'arrière garde Marseillaise pour centrer en retrait à Fanchone qui trompe à bout portant Carasso.

Les Marseillais ont été dominé pendant quelques minutes et l'ont payé cash. Très dommageable étant donné que Le Mans ne s'était montré vraiment dangereux qu'une seule fois avant ce but.

40ème minute: Débordement côté droit de Maoulida qui centre pour Pagis dont la tête au premier poteau file à côté des buts de Pelé.

42ème minute: Pagis passe en retrait à Lamouchi. Celui-ci frappe des 20 mètres à ras de terre directement sur le portier Manceau.

C'est la mi-temps. Au nombre d'occasions les Phocéens mériteraient de mener. Néanmoins Le Mans ne ferme pas le jeu et ce score de parité n'est pas complément usurpé. Côté Marseillais, Oruma n'est pas dans le coup à l'image de ses dernières prestations.

50ème minute : Coup franc indirect pour les Marseillais dans la surface Mancelle suite à une passe en retrait de Thomas vers Pelé. Le coup franc de Pagis est contré par le portier Sarthois.

Les Phocéens dominent en ce début de seconde mi-temps.

Les esprits s'échauffent sur le terrain. Cana et Romaric sont avertis. Pour le Marseillais c'est le 3ème carton en 3 matchs Il ratera donc prochainement une rencontre de championnat voir de coupe.

56ème minute : Coup franc de Ribery pour la tête de Maoulida. Le ballon vient mourir à côté des cages de Pelé.

Côté Sarthois, Bonnart laisse sa place à Cerdan

62ème minute : Lamouchi laisse sa place à Niang. Pari offensif une fois n'est pas coutume du coach Olympien.

63ème minute : Matsui est servi dans la surface Marseillaise, il frappe, prend à contre-pied Carasso mais heureusement le ballon passe juste à côté

Tout est possible dans ce match. Chaque équipe a les opportunités pour l'emporter. Les Sarthois jouent en contre tandis que les Phocéens font le jeu et dominent.

73ème minute : Frappe dans un angle fermé de Taiwo alors que Pagis attendait le ballon en retrait.

Les Phocéens commencent à fatiguer. Le match perd en intensité. L'inconstant Oruma laisse sa place à Nasri.

77ème minute : Coup franc excentré de Taiwo qui file devant les buts de Pelé. Personne ne peut reprendre le cuir.

78ème minute : Ribery profite d'une belle passe de Pagis mais se heurte à Pelé.

L'Olympique de Marseille n'arrive pas à marquer ce second but malgré des grosses occasions.

88ème minute : Ribery décale Pagis qui passe à Maoulida mais malheureusement l'arbitre siffle un hors-jeu imaginaire.

90ème minute : Coup franc lointain de F.Thomas. Le ballon frôle le poteau droit de Carasso.

C'est la fin du match.


Conclusion :
L'Olympique de Marseille rate ce soir l'occasion de se rapprocher d'Auxerre et de Lille. Globalement dominateur, les Marseillais se seront casser les dents sur la défense Sarthoise. L'entraîneur Marseillais prendra sans aucun doute la fatigue comme excuse de cette nouvelle contre performance mais ce soir la réalité est cruelle à savoir une 7ème place bien loin du standing du plus grand club français.

par fabous le samedi 25 mars 2006 à 22h23
OM - Le Mans : la composition des équipes
32ème journée de L1 : les résultats et le classement

Toifilou Maoulida : son actualité